Pays :

test Rolex Day-Date 40 or Everose réf. 228235 : n’attendez pas d’être Président pour l’acquérir

La note de la rédaction
80.5 / 100
Introduite au catalogue Rolex en 1956, la Day-Date est une légende. Cette version en or Everose 18ct lancée en 2015 cumule les atouts pour perpétuer la renommée de cette montre d’une folle élégance.
L'essentiel

Rolex Oyster Perpetual Day-Date 40 or Everose 228235

Réf.: M228235-0005
37,000.00 € Prix public conseillé en France au 12 mars 2020
Les +
  • une montre mythique
  • une polyvalence de tous les instants
  • un confort de porter impressionnant pour une montre dont le poids flirte avec les 200 gr
  • l’usage d’or Everose 18 carats, plus chaud et doux que l’or rose classique
  • un sublime cadran
  • son bracelet Président et son fermoir, identitaires du modèle
  • une très belle qualité de réalisation
  • un mouvement automatique fiable et robuste
  • une précision garantie de -2/+2 sec. par jour et, plus globalement, la certification Superlative Chronometer dont le modèle bénéficie
  • une montre garantie 5 ans
Les -
  • une boîte intégralement polie et sans fioriture qui demeure en-deçà du cadran et du bracelet
  • un verre saphir dont on aimerait qu’il soit traité antireflet
  • une conception intégralement en or Everose qui pourra freiner certains auxquels je recommande d’opter pour la version or gris, plus neutre
Marque Rolex
Modèle
Oyster Perpetual Day-Date 40 or Everose 228235
Référence constructeur
M228235-0005
Boîtier (matière)
Or Everose 18 carats
Diamètre boîtier (hors couronne)
40 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
41,84 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
Calibre 3255, Manufacture Rolex
Base calibre
Manufacture
Fonctions
Date
Heure
Jour
Minute
Seconde
Verre
Saphir
Capacité de la réserve de marche
70h
Fond transparent
Non
Entre-cornes
20 mm
Longueur corne à corne
47,14 mm
Hauteur boîtier
13,15 mm
Bracelet (matière)
Or Everose 18 carats
Boucle (type)
Boucle déployante
Boucle (matière)
Or Everose 18 carats
Prix public conseillé en France au 12 mars 2020
37,000.00 €
Confort / Agrément (/15) 15
Mouvement (/20) 14
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 3.5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 3
Capacité de la réserve de marche (/2) 1.5
Complications (/5) 1
Finitions (/20) 15
Finitions cadran (/6) 6
Finitions boîtier (/6) 5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 0
Qualité du verre (/4) 2
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
Fonctionnalité (/20) 16.5
Lisibilité diurne (/5) 4.5
Lisibilité nocturne (/4) 4
Etanchéité (/3) 1
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 5
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1) 1
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 15
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Lors de votre prochaine intervention à l'ONU !
L'avis des internautes
92%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Day-Date : une (autre) légende signée Rolex

L’aura des montres Rolex dans le monde s’explique relativement simplement même si elle s’est construite dans la durée et qu’aucune marque n’est parvenue à ce jour à ce degré de notoriété ni de désirabilité.

 

Rolex Day-Date vintage

Il y a bien entendu à la base des montres robustes, précises et dotées d’une élégance sport-chic qui leur confèrent une polyvalence totale, le tout servi par un design immédiatement reconnaissable entre tous.
Mais ce n’est pas tout.

Rolex a en effet accompagné la naissance de (presque) chacun de ses modèles d’une Histoire avec un grand H (explorez le catalogue et les prix Rolex), créant atour de ses montres un univers et une légende.

Celle de la naissance du très recherché Cosmograph Daytona lunette céramique est liée aux records de vitesse battus par Sir Malcom Campbell au milieu des années 30 sur la plage de Daytona en Floride.

Celle de l’iconique Explorer puise ses racines dans la première ascension réussie du Mont Everest par Sir Edmund Hillary et son acolyte Tenzing Norway en 1953.

La Day-Date quant à elle, de son nom complet Oyster Perpetual Day-Date, fait son apparition au catalogue Rolex en 1956.

Exclusivement forgée en métal précieux, elle est tout d’abord la première montre à afficher simultanément l’heure (heure, minute et seconde), la date et le jour de la semaine en toutes lettres.

Elle s’habille dès sa naissance d’un bracelet spécifiquement conçu pour elle baptisé Président.

Wristshot Rolex Day-Date 40 or Everose

Ceci expliquant cela (ou non), Rolex va très rapidement communiquer sur la Day-Date comme étant la montre que portent les leaders et personnalités influentes de notre monde – une communication qui lui vaudra le surnom de Montre des présidents.

Si elle a pu afficher différentes tailles de boîtier au cours de son histoire, le point culminant étant un diamètre de 41mm sur les collections lancées en 2008, cette montre automatique existe aujourd’hui en deux déclinaisons : 36 ou 40mm.

C’est sur une version 40mm introduite en 2015 que j’ai jeté mon dévolu, ce diamètre étant parfaitement adapté à un poignet de circonférence classique (17 à 18cm), plus contemporain et moins segmentant dans l’esprit d’un grand nombre d’amateurs de montres qu’un boîtier de 36mm.

Celui de cette Day-Date 40 réf. 228235 est forgé dans cet or rose spécifique à Rolex baptisé or Everose 18 carats – un or produit sur le site Rolex de Plan-les-Ouates regroupant toutes les activités de développement et de production des boîtiers et bracelets des montres de la marque à la couronne.

C’est en particulier ici que se trouve la fonderie dans laquelle Rolex crée les alliages d’or 18 carats utilisés pour ses montres dont cet or Everose, un alliage exclusif d’or rose développé en interne et composé d’un mélange d’or, de cuivre et de titane qui promet une teinte inaltérable.

Mon test de quelques jours ne m’a pas permis de m’en assurer…

Ce que je confirme en revanche, c’est que l’or Everose 18 carats dont se pare cette Rolex Day-Date affiche une teinte chaude et douce qui évite l’aspect rutilant voire criard que l’on peut parfois craindre d’un or rose classique.

Rolex Day-Date 41 or rose braceler Président

Celui de Rolex est en effet d’une grande mais discrète élégance et c’est plutôt une bonne nouvelle dans la mesure où c’est dans ce matériau précieux que sont forgés boîte et bracelet.

Si Rolex ne propose que des versions or de sa Day-Date, la manufacture propose en revanche le choix entre une lunette sertie, lisse ou cannelée.

Mon choix se porte naturellement sur cette dernière.

A la fois parce que la toute première Day-Date de Rolex arbore dès 1956 une lunette cannelée qui me paraît aujourd’hui faire partie de l’identité visuelle du modèle.

Mais également parce qu’elle apporte à la Day-Date une pointe d’élégance supplémentaire qui me semble faire défaut sur les versions équipées d’une lunette lisse qui paraissent en comparaison nues, comme s’il leur manquait un petit quelque chose – une perception dont j’assume pleinement la subjectivité.

 

Rolex Day-Date 40 :
Quand élégance et fonctionnalité ne font qu’un

Objectivement en revanche et comme sur la très belle et intemporelle Rolex Datejust 36 réf. 126234, la succession de facettes finement ciselées dont cette lunette cannelée est constituée offre au quotidien un magnifique spectacle à son propriétaire, le relief qui s’y découpe répondant à celui du bracelet (sur lequel je reviens plus tard).

 

Rolex Day-Date 40 or Everose : des complications utiles

Comme sur sa Datejust notamment, Rolex propose pour la Day-Date 40 une multitude de cadrans alternant tonalités, structures et motifs.

Mon choix s’est porté sur un cadran dit Sundust pour reprendre la terminologie Rolex – une teinte légèrement dorée qui s’approche de la couleur champagne.

Rolex enrichit ce cadran d’un décor ligné vertical auquel s’ajoute un traitement soleillé.
L’ensemble apporte de la structure et du relief au somptueux visage de cette Day-Date 40, un examen à la loupe étant un véritable régal pour l’œil avisé.

La minuterie graduée qui encercle le cadran, associée au guichet en arc de cercle situé entre 11h et 1h pour l’affichage du jour, apportent enfin un côté géométrique à ce cadran en lui conférant une belle et élégante originalité.

Vous noterez au passage que Rolex propose le choix entre 26 langues pour l’affichage du jour !

La marque à la couronne propose par ailleurs, en fonction des cadrans et outre des index diamants, des index en appliques chiffres romains ou des index de type bâton.

Les index chiffres romains, magnifiquement réalisés, renforcent à mon avis la dimension classique de la Day-Date alors que les index de type bâton lui confèrent une esthétique plus contemporaine et un brin plus sportive.

Rolex Day-Date 40 Jour date

Réalisés en or rose et facettés, ils participent à la fois à l’élégance du modèle et en même temps à sa fonctionnalité optimale, la Day-Date bénéficiant d’une lisibilité diurne très efficace – le cadran Sundust n’étant néanmoins pas le plus contrasté de la collection.

Ces index de type bâton offrent d’autre part un avantage de poids au regard de mes critères quand on parle d’une montre habillée : dotés, comme les aiguilles des heures et des minutes, d’un liseré de Chromalight, la matière luminescente ultra efficace mise au point par Rolex, ils permettent à cette Day-Date 40 d’être parfaitement lisible également de nuit.

Au rang de la fonctionnalité optimisée, il convient enfin de noter que la Day-Date 40, sous des allures de montres classiques et élégantes, dispose d’une étanchéité à 100 mètres qui lui assure une polyvalence remarquable.

Cette Day-Date 40 s’habille par ailleurs d’un bracelet Président forgé dans de l’or Everose 18 carats.

Constitué de trois rangées de courts maillons dont seul le rang central est poli-miroir quand les deux autres affichent un traitement satiné, le bracelet Président de Rolex permet une articulation optimale s’adaptant à tous les poignets pour un confort qui ne souffre pas la critique.

J’attire votre attention sur cet atout essentiel, la Rolex Day-Date 40 or Everose pesant 199 grammes avec un bracelet réglé pour un poignet de 17,5cm de circonférence.

Fermoir Président - Rolex Day-Date 40 or Everose

Ce poids, qui n’a rien d’anodin, n’est pourtant en aucune manière un handicap selon moi.

S’il requiert que vous aimiez les montres bien présentes au poignet, il procure une sensation de plaisir : celui de porter un beau bloc d’or au poignet.

Enfin, la Day-Date 40 embarque un mouvement de dernière génération : le calibre 3255 directement issu de la manufacture Rolex.

Il bénéficie à ce titre des atouts qui contribuent au succès des montres Rolex à travers le monde : une précision remarquable de -2/+2 secondes par jour, une confortable réserve de marche de 70 heures ou encore une résistance (aux chocs et aux champs magnétiques notamment) grâce à l’usage d’un spiral Parachrom bleu paramagnétique et d’amortisseurs de chocs haute performance Paraflex.

Comme sur toutes les montres de son catalogue, Rolex en garantit les performances via sa certification Superlative Chronometer – une certification assortie d’une garantie de 5 ans.

 

Rolex Day-Date 40 or Everose
Ce qu’il faut retenir…

Je vous propose de le découvrir tout d’abord dans cette petite vidéo réalisée pour vous (et pour ceux qui ne paviennent pas à la visualiser, rendez-vous sur notre chaîne YouTube) :

La Day-Date 40 et en particulier dans cette livrée en or Everose 18 carats figure, aux côtés des Cellini, au rang des montres classiques et habillées du catalogue Rolex.

La conception de la première, intégralement en or rose, lui confère néanmoins, grâce également à son étanchéité à 100 mètres et à l’usage de Chromalight pour son cadran, une polyvalence de tous les instants.

Rolex Day Date 40 or Everose 228235 : test, prix, revue, caracté

Mais au-delà de cette fonctionnalité optimale rarissime quand il s’agit de montres élégantes, la Rolex Day-Date 40 or Everose 18 carats est une magnifique référence du catalogue de la marque à la couronne.

Bien qu’identitaire des montres Rolex en général, elle occupe une place à part dans le cœur des amateurs – une place qu’elle doit à l’histoire qui l’entoure mais également à son cadran et à son bracelet caractéristiques de la ligne depuis 1956.

Indéniablement luxueuse – les montres full gold passent rarement inaperçues au poignet sauf à être en or gris -, l’usage d’or Everose, plus doux que l’or rose traditionnel, lui assure une relative discrétion.

Son cadran soleillé avec décor ligné est quant à lui une petite merveille.
Il permet d’insuffler au modèle une dimension contemporaine qui vient contrebalancer son classicisme.
Il permet enfin à Rolex de perpétuer la légende de la Day-Date.

Une bonne nouvelle pour finir : il n’est pas nécessaire d’avoir été élu Président pour se l’offrir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 Commentaire
Amaury Peillon : coucou