Pays :

test Vulcain Cricket 50s Presidents’ Watch

La note de la rédaction
70.5 / 100
L'alarme de la Vulcain Cricket, dans sa présentation typée fifties "The Watch for Presidents", nous ramène à une époque passée, quand les "bip bip" électroniques n'étaient pas omniprésents. Revue.
L'essentiel

Vulcain 50s Presidents' Watch

Réf.: 210150.277LF
6,900.00 € Prix public conseillé en France au 17 janvier 2011
Les +
  • une fonction utile et ludique
  • un ensemble très cohérent, dans un esprit néo vintage
  • la vue sur le mouvement, quand la fonction réveil est à l’oeuvre
Les -
  • Le traitement de la date, dont le fond blanc n’est pas coordonné au cadran
  • le changement de date qui débute dès 21h
  • le boîtier, un peu épais pour une montre habillée
Marque Vulcain
Modèle
50s Presidents' Watch
Référence constructeur
210150.277LF
Boîtier (matière)
Acier
Diamètre boîtier (hors couronne)
42 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
45,47 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
Cricket Calibre V-21
Base calibre
Cricket Calibre V-21
Fonctions
Date
Heure
Minute
Réveil
Seconde
Verre
Saphir bombé antireflets
Capacité de la réserve de marche
42h
Fond transparent
Oui
Entre-cornes
22 mm
Longueur corne à corne
49,25
Hauteur boîtier
15,06 mm
Etanchéité
50 m
Bracelet (matière)
Alligator
Boucle (type)
Boucle déployante
Boucle (matière)
Acier
Poids total
106 grammes
Prix public conseillé en France au 17 janvier 2011
6,900.00 €
Confort / Agrément (/15) 13
Mouvement (/20) 10
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 3.5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3)
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 1.5
Finitions (/20) 17
Finitions cadran (/6) 5
Finitions boîtier (/6) 5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1
Qualité du verre (/4) 4
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
Fonctionnalité (/20) 12.5
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4)
Etanchéité (/3) 0.5
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 5
Série limitée (/3)
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2)
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1) 1
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 13
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Sur la Route 66, en plein retour vers le futur !
L'avis des internautes
73%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Avant-propos

L’alarme de la Vulcain Cricket, dans sa présentation typée fifties et estampillée « The Watch for Presidents », nous ramène à une époque passée, quand les « bip bip » électroniques n’étaient pas omniprésents.
Une époque durant laquelle tout s’est accéléré et où chaque moment comptait…
Le son de cette montre Vintage Vulcain Cricket en a battu le rythme.

Mais peut-il nous réveiller encore maintenant ?

Une montre typée vintage

D’un point de vue technique, sans aucun doute !
Il n’a rien perdu de sa présence en un demi siècle et sait se faire entendre, même dans un environnement bruyant, conjuguant le son et la vibration au poignet – qui se transmet même parfois à la boucle déployante !

Les trois parties du boîtier (fond, carrure et lunette), de construction classique, alternent finitions brossées pour les flancs et polies pour la lunette et le fond.

Esthétiquement parlant, si l’édition actuelle répond à l’exigence contemporaine d’un généreux diamètre de 42 mm, le verre saphir bombé ravira les nostalgiques.
Il déforme la vision dans certains angles comme un plexiglas d’époque.
Un vrai régal pour l’amateur de vintage !

Les trois parties du boîtier (fond, carrure et lunette), de construction classique, alternent finitions brossées pour les flancs et polies pour la lunette et le fond.
Elles contribuent ainsi à cette ligne typée vintage – au même titre que les angles aigus des cornes.

On regrettera simplement l’épaisseur totale, qui rappelle la présence de la montre au poignet lors des mouvements du bras.

La couronne mince, à la finition quadrillée, ainsi que le poussoir de la fonction réveil traité comme celui d’un chronographe d’antan participent à ces gimmicks nostalgiques.

La couleur du cadran à la surface soleillée oscille entre le gris fumé (dixit Vulcain) et un élégant khaki, en fonction de la lumière extérieure.
Ses index appliqués bien dimensionnés ainsi que les aiguilles dauphines facettées concourent à une bonne lisibilité de l’heure.

Un fonctionnement simple du réveil

Et quand vient le temps du réveil, l’aiguille en forme de flèche et la numérotation spécifique en blanc à la périphérie du cadran permettent un positionnement assez précis de l’heure de déclenchement de la sonnerie – à 2 ou 3 minutes près !

La mise en oeuvre du réveil est très simple :
– il faut tout d’abord armer le deuxième barillet avec la couronne – vingt cinq tours assureront une sonnerie d’un peu plus de vingt secondes ;
– vous positionnez ensuite l’aiguille du réveil sur l’heure de déclenchement souhaitée, toujours au moyen de la couronne, dégagée par deux pressions sur le bouton poussoir ;
– si la couronne est enfoncée intégralement, la fonction sonnerie est enclenchée. Quand elle opérera à l’heure choisie, une pression sur le poussoir la fera cesser, ramenant la couronne en position intermédiaire.

En l’absence d’usage du bouton poussoir, la couronne s’utilise de façon traditionnelle pour le réglage de l’heure et des minutes.

Le réglage rapide de la date se fait quant à lui de façon aisée au moyen d’un poussoir dissimulé dans la carrure, un peu avant 10 heures – le petit outil permettant de l’actionner est fourni.

Un regret cependant : il est dommage que le changement de date démarre vers 21 heures et ne soit pas instantané…

Il est rare de voir une fonction alarme-réveil à l’oeuvre, les manufactures utilisant généralement un fond plein pour une meilleure propagation du son. Vulcain marque ici sa différence pour notre plus grand bonheur.

Conclusion

Une fonction réveil mécanique, plus imprécise que n’importe quelle alarme électronique, n’a aucun sens actuellement.
Pourtant, quand Vulcain s’appuie sur sa très forte légitimité historique pour nous faire revivre une époque où les « bip » électroniques étaient réservés au Spoutnik, et non pas à l’homme de la rue, ni même au Président des Etats-Unis, on ne peut être que passionné…

Derniers articles Vulcain
La note de la rédaction
69 / 100

test Vulcain Nautical

La note de la rédaction
69 / 100

test Vulcain Nautical

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *