Pays :

test Bell & Ross BR 01-92 Radar

La note de la rédaction
63 / 100
Nouveauté 2010, la BR 01-92 Radar est une évolution conceptuelle de la BR Instrument puisqu'elle n'a pas d'aiguille ! Atteindra-t-elle sa cible ? C'est ce que nous allons vérifier ensemble !
L'essentiel

Bell & Ross BR 01-92 Radar

Réf.: BR 01-92 Radar
3,900.00 € Prix public conseillé en France au 6 janvier 2011
Les +
  • une vraie montre conceptuelle
  • une construction très sérieuse
  • le bracelet nylon très confortable et cohérent avec le boîtier
Les -
  • la lisibilité délicate des index noirs apposés sur le saphir
  • le confort du bracelet caoutchouc
Marque Bell & Ross
Modèle
BR 01-92 Radar
Référence constructeur
BR 01-92 Radar
Boîtier (matière)
Acier PVD
Diamètre boîtier (hors couronne)
46 mm x 46 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
46 mm x 50 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
ETA 2892
Base calibre
ETA 2892
Fonctions
Heure
Minute
Seconde
Verre
Saphir antireflets 1 face (5
9 mm d'épaisseur)
Capacité de la réserve de marche
42h
Fond transparent
Non
Entre-cornes
23,33 mm
Longueur corne à corne
55,30 mm
Hauteur boîtier
10,61 mm
Etanchéité
100 m
Bracelet (matière)
Caoutchouc
Boucle (type)
Ardillon
Boucle (matière)
Acier PVD
Poids total
146 grammes
Prix public conseillé en France au 6 janvier 2011
3,900.00 €
Confort / Agrément (/15) 11
Mouvement (/20) 9
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 2
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 1
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 1
Finitions (/20) 12
Finitions cadran (/6) 3
Finitions boîtier (/6) 5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1
Qualité du verre (/4) 2
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 1
Fonctionnalité (/20) 11.5
Lisibilité diurne (/5) 3
Lisibilité nocturne (/4) 0.5
Etanchéité (/3) 1
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 7.5
Série limitée (/3) 3
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 1
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 0.5
Présence de "goodies" (/1) 1
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 12
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Quand vous aurez besoin de repérer une cible !
L'avis des internautes
73%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Avant-propos

La ligne BR 01-92, au coeur de la gamme Bell & Ross depuis maintenant cinq ans, a comme caractéristique principale une ressemblance presque parfaite avec les instruments de bord utilisés dans l’aéronautique.

Partant du constat simple que c’est dans les cockpits d’avions que les instruments ont la meilleure lisibilité, les designers de Bell & Ross en ont repris les grands principes esthétiques afin de concevoir des montres à la lisibilité exemplaire.

Série limitée à 500 unités, la BR 01-92 Radar est donc une rupture majeure par rapport au positionnement initial de la marque : la montre ne comporte en effet plus d’aiguille ni d’index surdimensionné.
L’indication de l’heure est ici remplacée par trois disques rotatifs et directement inspirée de l’esthétique d’un radar.

Une montre conceptuelle très réussie

S’inspirer d’instruments de bord qui donnent l’heure pour faire des montres est une chose.
S’inspirer d’instruments de bord qui ne donnent pas l’heure pour faire des montres en est une autre !

On perd ici en légitimité ce que l’on gagne en originalité et en concept…
Et c’est très bien vu de la part de Bell & Ross qui brouille ainsi les cartes pour le plus grand plaisir des amateurs de la marque.

Avec cette Radar qui bouleverse les codes cultures de lecture de l'heure, Bell & Ross brouille les cartes pour le plus grand plaisir des amateurs de la marque !

Cette Radar bouleverse ainsi les codes culturels de lecture de l’heure tels que nous les connaissons.

En raison de la construction de son mouvement automatique (aiguille des heures en dessous, aiguille des minutes au milieu et aiguille des secondes au dessus), le disque des heures, en rouge, est le plus à l’extérieur du cadran, celui des secondes, en vert, étant au centre.

On se retrouve ainsi à l’opposé de la lecture d’une montre classique où l’aiguille des heures est la plus courte et celle des secondes la plus longue…

La lecture de l’heure n’est donc pas évidente au début… Mais on s’y fait relativement vite !

Le seul bémol concernant la lisibilité vient en réalité de la « cible » graduée et des index apposés sur le saphir.
Leur couleur noire les empêche en effet de bien ressortir sur les disques de couleur noire.
A contrario, des graduations ou des disques d’une autre couleur auraient mis à mal la cohérence et l’harmonie de cette Radar… dont l’intérêt majeur est l’originalité et non la fonctionnalité !

Conclusion

Avec la Radar, Bell & Ross nous livre une montre conceptuelle dotée d’une grande originalité et qui ne laissera personne indifférent !
Limitée à seulement 500 exemplaires, elle ne manquera pas de faire des jaloux parmi les aficionados de la marque !
Nous ne pouvons d’ailleurs qu’inviter Bell & Ross à en sortir une déclinaison « phantom » pour pousser le concept à son paroxysme : une Radar monochrome avec des segments noirs serait en effet pour le moins radicale !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *