Pays :

test Hublot Big Bang Black Magic Evo

La note de la rédaction
73.5 / 100
Le succès de la Big Bang ne se dément pas. Mais Hublot fait évoluer en douceur la collection avec un relooking plutôt réussi. Passage en revue d'une des références phare, la Black Magic Evo.
L'essentiel

Hublot Big Bang Black Magic Evo

Réf.: 301.CI.1770.RX
11,800.00 € Prix public conseillé en France au 16 septembre 2010
Les +
  • la qualité de fabrication et de finition
  • la résistance aux rayures
  • le confort
Les -
  • la couronne qui n’est pas vissée
  • une montre sobre mais qui ne passe pas inaperçu
Marque Hublot
Modèle
Big Bang Black Magic Evo
Référence constructeur
301.CI.1770.RX
Boîtier (matière)
Céramique microbillée / titane / résine
Diamètre boîtier (hors couronne)
44,50 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
50 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
Hublot 4100
Fonctions
Seconde
Minute
Heure
Date
Chronographe
Verre
Saphir antireflets double face
Capacité de la réserve de marche
42h
Fond transparent
Oui
Entre-cornes
25,08 mm
Longueur corne à corne
53,76 mm
Hauteur boîtier
14,90 mm
Etanchéité
100 m
Bracelet (matière)
Caoutchouc naturel
Boucle (type)
Boucle déployante
Boucle (matière)
Acier PVD
Poids total
134 grammes
Prix public conseillé en France au 16 septembre 2010
11,800.00 €
Confort / Agrément (/15) 13
Mouvement (/20) 12
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 3.5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 1
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 1.5
Finitions (/20) 17.5
Finitions cadran (/6) 5
Finitions boîtier (/6) 6
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1.5
Qualité du verre (/4) 3
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
Fonctionnalité (/20) 15
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 4
Etanchéité (/3) 1
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 2
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 3
Bonus (/10) 3
Série limitée (/3)
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2)
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 1
Présence de "goodies" (/1)
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 13
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Pour une soirée au Billionaire, à Porto Cervo !
L'avis des internautes
78%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Evo, l’âge de raison pour la Big Bang ?

En horlogerie comme dans l’automobile, un petit relooking de carrosserie permet de moderniser un modèle sans trop remettre en cause ce qui a fait le succès de la version initiale.

Les différences entre cette Black Magic (le petit nom des Big Bang en céramique) et sa devancière sont subtiles : chiffres remplacés par des indexes bâtons, cadran lisse en véritable carbone et surtout finition microbillée de la céramique à la place du poli / brossé.

Toutes ces modifications apportent un peu de discrétion à une Big Bang que certains trouvaient jusqu’à alors un peu voyante.
Bien sûr, on reconnait toujours du premier coup d’oeil la « Big Bang touch».
Mais l’ensemble gagne vraiment en maturité.

La sobriété du cadran permet une très bonne lisibilité de jour comme de nuit grâce notamment au SuperLuminova généreusement appliqué.

Une finition particulièrement réussie

La finition microbillée est particulièrement réussie : matte, elle est esthétiquement proche, en terme de rendu, d’un traitement PVD.

Mais contrairement à ce dernier, elle est d’une résistance absolue.

La céramique étant impossible à rayer, la montre sera « éternellement » neuve.
Seule une chute sur une surface dure pourrait l’endommager en « cassant »  le boîtier.

Cette évolution ne remet pas en cause le leitmotiv Hublot : la fusion des matériaux.
Ainsi, poussoirs, vis et couronnes sont toujours en titane.
Pas indispensable mais tellement plus valorisant que le simple acier.

Côté mouvement

Hublot équipe cette Evo d’un mouvement fabriqué en interne sur la base d’un Valjoux 7750 (entré depuis plusieurs années dans le domaine public) auquel des améliorations ont été apportées : roulement spécifique, organe réglant traditionnel (non ETACHRON), déviation du compteur des minutes (repositionnement à 3h), ainsi qu’une découpe des ponts spécifique.

Hublot équipe cette Evo d'un mouvement fabriqué en interne sur la base d'un Valjoux 7750 auquel des améliorations ont été apportées.

Même s’il ne s’agit pas forcément de réelles optimisations techniques (pas facile d’améliorer un 7750), le résultat est très réussi esthétiquement.

D’autant que la masse oscillante (toujours en « Tungsten alvéolé ») ne masque pas trop la vue sur le moteur.

Cela permet également de ne pas avoir un mouvement générique tout en évitant les coûts d’un développement 100% manufacture.

La finition reste néanmoins un peu industrielle tout en étant d’un très bon niveau.

Conclusion

On peut aimer ou non la Big Bang, elle n’en reste pas moins un modèle de référence dans la production actuelle.
Et même si l’addition est relativement élevée, elle est l’une des rares montres à allier un design véritablement original à une qualité de fabrication irréprochable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *