Pays :

test IWC Aquatimer Automatic Vintage

La note de la rédaction
78 / 100
Dans la série montres estivales et sportives, nous passons aujourd'hui au crible l'IWC Aquatimer Automatic Vintage : une pièce chic et sport qui allie charme d'antan et performances très actuelles.
L'essentiel

IWC Aquatimer Automatic Vintage

Réf.: IW323101
5,650.00 € Prix public conseillé en France au 19 juillet 2012
Marque IWC
Modèle
Aquatimer Automatic Vintage
Référence constructeur
IW323101
Boîtier (matière)
Acier
Diamètre boîtier (hors couronne)
44 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
48,59 mm (2h - 8h)
Mouvement
Automatique
Calibre
IWC 80111
Base calibre
IWC 80110
Fonctions
Date
Heure
Minute
Seconde
Verre
Saphir antireflets double face
Capacité de la réserve de marche
44h
Fond transparent
Oui
Entre-cornes
22 mm
Longueur corne à corne
51,67 mm
Hauteur boîtier
14,42 mm
Etanchéité
120 m
Bracelet (matière)
Caoutchouc
Boucle (type)
Ardillon
Boucle (matière)
Acier
Poids total
121 grammes
Prix public conseillé en France au 19 juillet 2012
5,650.00 €
Confort / Agrément (/15) 14
Mouvement (/20) 11
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 3.5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 1
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 0.5
Finitions (/20) 17
Finitions cadran (/6) 5
Finitions boîtier (/6) 5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 2
Qualité du verre (/4) 3
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
Fonctionnalité (/20) 17
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 4
Etanchéité (/3) 1
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 4
Série limitée (/3)
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2)
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1)
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 15
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Pour une petite plongée à l'ancienne !
L'avis des internautes
81%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Aquatimer Vintage : un retour aux sources

Au catalogue IWC depuis plus de 40 ans, la famille des Aquatimer a beaucoup évolué au fil du temps et des progrès technologiques – découvrez les collections actuelles et les prix IWC.

L’un des derniers modèles proposé par la marque est la version Aquatimer Galápagos, une véritable toolwatch (de luxe) gainée de caoutchouc et munie d’une lunette saphir.

Dans la série montres estivales et sportives, l'IWC Aquatimer Automatic Vintage allie charme d'antan et performances très actuelles.

Point de matériaux exotiques cependant avec l’Aquatimer Automatic Vintage.

IWC nous propose même un véritable retour aux sources avec une montre de plongée directement inspirée de la version originelle
de 1967.
Le look d’ensemble du modèle actuel est extrêmement proche de celui de son aîné.

Seul le diamètre du boîtier a été actualisé en passant à 44mm.

Si cette Aquatimer partage le nom des autres modèles de la gamme, il ne s’agit pourtant pas d’une déclinaison typée vintage mais bien d’un nouveau modèle à part entière – nouveau boîtier et nouveau mouvement.

Une excellente qualité de réalisation

Première caractéristique de cette IWC : la lunette saphir est ici abandonnée au profit d’une lunette tournante interne – qui équipait d’ailleurs les Aquatimer jusqu’à l’arrivée du dernier millésime en 2009.

Le boîtier justifie à lui seul l’appellation vintage, ses deux couronnes – l’une pour l’heure située à 2h et l’autre pour la lunette interne positionnée à 4h – nous plongeant dans une ambiance très sixties.
De nombreuses montres de plongée des années 60 étaient en effet munies de deux couronnes.

La lunette saphir est ici abandonnée au profit d'une lunette tournante interne unidirectionnelle.

Les angles du boîtier sont droits mais harmonieux et l’alternance de surfaces polies / brossées est parfaitement réalisée.

IWC a coutume de particulièrement soigner la finition de ses boîtiers – qui figurent parmi les plus beaux du marché dans cette gamme de prix – et cela se remarque immédiatement en termes de qualité perçue !

Le cadran, lui aussi typé vintage, est parfaitement réalisé : les index et aiguilles sont très luminescents et la finition sans fioriture est irréprochable.

L’extrême sobriété de ce cadran, dans cette livrée noire, pourra peut-être paraître aux yeux de certains un peu trop germanique de par sa rigueur.
Elle permet en tout état de cause une lisibilité optimale, de jour comme de nuit et confère d’autre part à cette montre de sport pourtant taillée pour la plongée un côté habillé.

Une Aquatimer équipée d’un calibre de manufacture

Contrairement aux autres modèles de la gamme qui sont équipés d’un ETA 2892 – les versions disposant de la fonction chronographe étant pour leur part basées sur un Valjoux 7750, l’IWC Aquatimer Automatic Vintage est motorisée par le calibre de manufacture IWC 80111.

Basé sur le 80110, on retrouve également ce mouvement sur les modèles Ingenieur – telle que l’IWC Ingenieur Edition Laureus.

L'IWC Aquatimer Automatic Vintage est motorisée par le calibre de manufacture IWC 80111.

 

Ce calibre, probablement le plus robuste de la production IWC actuelle, s’avère dès lors parfaitement adapté à la vocation sportive de la montre.

Tout a ici été pensé pour faciliter l’entretien et renforcer la résistance aux chocs – comme le prouve par exemple la découpe particulière du pont de rotor dont la forme vise à permettre un certain niveau d’élasticité en cas de choc.

Ce mouvement possède aussi le fameux système de remontage Pellaton.

Enfin, doté de 28 rubis et bénéficiant d’une réserve de marche de 44h, le calibre IWC 80111 bénéficie d’une finition industrielle très proprement réalisée.

Une montre de plongée chic et sport

Un très beau bracelet caoutchouc de type Tropic – c’est-à-dire percé de trous et doté d’une face intérieure gaufrée pour limiter la transpiration – complète parfaitement le tableau.

L'extrême polyvalence de cette Aquatimer vous permettra d'en profiter tout au long de l'année, que vous soyez en maillot de bain ou en tenue plus corporate.

 

Les bracelets Tropic sont très appréciés des amateurs de montres anciennes – et en particulier de montres de plongée vintage.
Mais il s’avère difficile d’en trouver de satisfaisants. Ceux d’origine sont rares, chers et souvent bien abimés (après 20 ou 30 ans d’existence) – le caoutchouc a en effet une durée de vie limitée dans le temps.

Quant aux rééditions modernes en silicone, elles ont souvent un côté cheap assez déplaisant.

Saluons donc l’initiative d’IWC qui en propose un parfait, tant en termes de look qu’en termes de qualité de fabrication.

Le design épuré et élégant de son cadran vous autorisera d’autre part à troquer, quand l’hiver pointera, ce Tropic contre un bracelet alligator.
Cette Aquatimer pourra dès lors vous accompagner sans aucun problème au bureau.

Au poignet l’Aquatimer Vintage est un vrai bonheur à porter et à manipuler.

Le confort tout d’abord est excellent, les 44mm de diamètre sur 14,42mm de hauteur étant raisonnables compte tenu de la vocation de
la montre.

Seule la couronne de réglage de l’heure étant vissée, la manipulation de la lunette interne – unidirectionnelle afin d’éviter tout risque de fausse manipulation – s’avère d’autre part très facile.

Enfin, l’étanchéité à 120m et l’excellente lisibilité de cette montre permettront un réel usage en plongée sous-marine, même si le prix (nous ne sommes pas en présence d’une toolwatch
à 100€ !) de la montre devrait inciter certains à la prudence – il serait en effet dommage de la laisser au fond d’un récif ou de l’esquinter sur un corail.

Conclusion

Cette Aquatimer Automatic Vintage d’IWC est une franche réussite. Alors qu’il faut souvent choisir entre fonctionnalité moderne et look vintage, cette montre de plongée élégante et sportive offre les deux sans le moindre compromis.
Bien sûr, son étanchéité de 120m est moins spectaculaire que l’étanchéité à 2000m de l’Aquatimer classique… Mais son calibre de manufacture à toute épreuve compense plus que largement les mètres d’étanchéité manquants.

 

Les + :

  • sa polyvalence sport / chic
  • son robuste calibre de manufacture
  • la qualité de finition
  • son bracelet Tropic

 

Les – :

  • le fond transparent, peu raccord avec l’esprit montre de plongée
  • une finition qui vous fera peut-être hésiter à l’embarquer dans des plongées sportives

 

Information complémentaire :

  • poignet du rédacteur / testeur = 17 cm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *