Pays :

test TAG Heuer Aquaracer 500 m Calibre 5 43 mm

La note de la rédaction
61 / 100
TAG Heuer est liée au monde de la course automobile pour beaucoup d'entre nous. Pourtant, la marque propose aussi des montres de plongée. TWO a testé pour vous l'Aquaracer 500m Calibre 5 43mm. Revue.
L'essentiel

TAG Heuer TAG Heuer Aquaracer 500 m Calibre 5 43 mm

Réf.: WAJ2110.FT6015
2,325.00 € Prix public conseillé en France au 16 avril 2012
Marque TAG Heuer
Modèle
TAG Heuer Aquaracer 500 m Calibre 5 43 mm
Référence constructeur
WAJ2110.FT6015
Boîtier (matière)
Acier
Diamètre boîtier (hors couronne)
43 mm (8h-2h)
Diamètre boîtier (avec couronne)
48,10 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
Calibre 5
Base calibre
ETA 2824-2
Fonctions
Date
Heure
Minute
Seconde
Valve hélium
Verre
Saphir bombé antireflets
Capacité de la réserve de marche
38h
Fond transparent
Oui
Entre-cornes
21 mm
Longueur corne à corne
49,61 mm
Hauteur boîtier
13,35 mm
Etanchéité
500 m
Bracelet (matière)
Caoutchouc
Boucle (type)
Boucle déployante
Boucle (matière)
Acier
Poids total
130 grammes
Prix public conseillé en France au 16 avril 2012
2,325.00 €
Confort / Agrément (/15) 14
Mouvement (/20) 4.5
Optimisation / Décoration du mouvement (/5)
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 3.5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3)
Capacité de la réserve de marche (/2)
Complications (/5) 1
Finitions (/20) 12.5
Finitions cadran (/6) 4
Finitions boîtier (/6) 3.5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1
Qualité du verre (/4) 3
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 1
Fonctionnalité (/20) 14.5
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 2
Etanchéité (/3) 2.5
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 2
Bonus (/10) 3.5
Série limitée (/3)
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2)
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 1.5
Présence de "goodies" (/1)
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 12
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Au volant d'une voiture amphibie !
L'avis des internautes
77%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Des codes inspirés du monde de la course automobile

Si les années 60 et 70 chez Heuer ont été indiscutablement marquées par le monde de la course automobile, les années 80 et 90 ont fait la part belle aux montres de plongée avec les séries 1000 ou 2000.
Des montres à vocation professionnelle dont s’inspire aujourd’hui la gamme Aquaracer.

Pour autant, la collection actuelle dédiée aux sports aquatiques garde beaucoup de traits communs avec les séries plus connues comme les Carrera ou les Monaco, dédiées à la course automobile.

Et effectivement, en voyant cette TAG Heuer pour la première fois, on serait tenté de dire « Chassez le naturel, il revient au galop » !

Cette pièce se distingue néanmoins du reste de la collection par un dessin général plus rugueux et plus orienté montre-outil, qualité nécessaire pour une montre qui cherche à séduire les amateurs de plongée sous-marine.

La boîte est effectivement assez anguleuse mais reste malgré tout relativement discrète, de par sa finition satinée et ses lignes fines.

Mais ce qui ressort véritablement au premier abord, c’est la lunette de cette TAG Heuer Aquaracer 500m Calibre 5 43mm.

En effet, celle-ci est assez largement dimensionnée par rapport au cadran.

Ses finitions striées noires sur lesquelles se détachent les index des dizaines de minutes lui confèrent par ailleurs une forte présence.

Elle conforte d’autre part le côté anguleux de la boîte avec ses douze faces et ses 6 ergots destinés à assurer une bonne préhension – ce qui est le cas en l’occurrence, même muni de gants de plongée sous-marine.

La lunette est recouverte d’une fine couche de caoutchouc dont la surface est striée. Cette finition est assez originale.
On peut malgré tout se demander si elle est suffisamment résistante dans la durée pour une utilisation intensive de type plongée sous-marine.

On notera enfin un détail qui fâche pour une montre de plongée : les crans de la lunette pivotante ne sont pas parfaitement alignés sur les index…

Une bonne lisibilité

Cette finition de la lunette répond au cadran noir strié verticalement et entouré d’index polis appliqués.

La couronne très proéminente, qui arbore le logo de la marque sur fond noir, reprend aussi les mêmes codes striés.
Sa manipulation en est rendue aisée.

Sur le cadran, les aiguilles glaives polies et remplies de matière luminescente se révèlent très lisibles de jour.

On regrettera cependant que l’effet du Super-LumiNova s’estompe un peu rapidement et ne permette pas une lecture nocturne optimale – sur le modèle testé en tout cas.

D’autres détails complètent la montre tels qu’une valve à hélium destinée à éviter l’accumulation de ce gaz lors des plongées à saturation ou encore une loupe pour la date à 9h.

Comme toutes les loupes positionnées sur le saphir dans le but d’améliorer la lecture de la date, celle-ci nécessite un positionnement parfaitement à plat de la montre – ce qui se révèle souvent peu pratique.
En d’autres termes, ce système a ses partisans et ses détracteurs. A chacun de se faire son propre avis !

Une montre polyvalente

L’exemplaire que nous avons eu en essai propose des finitions classiques et proprement réalisées.

Si ce modèle est techniquement bien conçu, on regrettera que le dessin de cette Aquaracer manque un peu de caractère comparé à d’autres modèles de la marque tels que les Monaco ou les Autavia pour citer deux gammes emblématiques.

Toutefois, à l’usage, L’Aquaracer se révèle confortable au porté malgré ses dimensions relativement généreuses (43mm de diamètre pour 13,35mm de hauteur).

Autre point positif : même si elle est résolument typée sportive, cette TAG Heuer est très polyvalente dans son usage.
Elle peut ainsi être portée sans dépareiller en costume/cravate grâce notamment à ses couleurs discrètes.

La montre est équipée d’un bracelet caoutchouc fermé d’une boucle papillon.
On aurait apprécié la présence d’un fermoir de sécurité, bien utile pour éviter de perdre sa montre en pleine activité aquatique.

En revanche, son système de réglage par pincement permet relativement facilement d’en régler la taille afin de la positionner au dessus de votre combinaison de plongée.

Enfin, ce bracelet caoutchouc, qui rappelle des pneumatiques automobiles, résume finalement assez bien cette montre avec ses qualités et ses travers : une montre efficace mais à la personnalité mal définie.

Côté mouvement

La TAG Heuer Aquaracer 500m Calibre 5 43mm est équipée d’un fond transparent qui offre une vue sur le mouvement.

Même si un fond plein eût été plus adéquat sur une montre destinée à la plongée sous-marine, vous pourrez ainsi découvrir le Calibre 5 – en l’occurrence un ETA 2824-2 aux finitions propres mais basiques.

Si ce mouvement n’a rien de révolutionnaire, il a le mérite d’offrir des qualités de fiabilité, de robustesse et de longévité qui ont été largement prouvées depuis presque 40 ans.

Cependant, sa qualité première n’étant pas d’être esthétique, il n’était pas forcément indispensable de le dévoiler au travers d’un fond saphir.

Conclusion

La TAG Heuer Aquaracer 500m Calibre 5 43mm se positionne sur le segment très concurrentiel des montres de plongée à tout faire.
Si les caractéristiques globales d’une bonne montre sportive polyvalente sont au rendez-vous, on reste un peu sur sa faim, dans l’attente du petit plus qui donnerait à cette montre une reconnaissance forte et une réelle personnalité comme en bénéficient certains modèles de la marque.

Les + :

  • une montre polyvalente
  • la lisibilité diurne
  • une pièce confortable au porté
  • le système de réglage du bracelet via la boucle par pincement

Les – :

  • le non alignement des crans de la lunette pivotante avec les index
  • le fond saphir inutile
  • la luminosité nocturne un feu faible
  • l’absence de fermoir de sécurité sur le bracelet
  • une montre à la personnalité qui oscille entre sports automobiles et plongée sous-marine

Information complémentaire :

  • poignet du rédacteur/testeur = 17,5 cm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *