Pays :

test Jaeger-LeCoultre AMVOX I

La note de la rédaction
65.5 / 100
Forts de nombreuses collaborations et de valeurs communes, Jaeger-LeCoultre et Aston Martin se sont retrouvés en 2005 pour célébrer les 40 ans de la Polaris et de la DB5 avec une nouvelle gamme dont l'AMVOX I jette les bases.
L'essentiel

Jaeger-LeCoultre AMVOX I

Réf.: 190 84 70
7,500.00 € Prix public conseillé en France au 18 mai 2010
Marque Jaeger-LeCoultre
Modèle
AMVOX I
Référence constructeur
190 84 70
Boîtier (matière)
Acier
Diamètre boîtier (hors couronne)
42 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
45 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
Calibre 918
Base calibre
Calibre 916
Fonctions
Date
Heure
Minute
Réveil
Seconde
Verre
Saphir bombé
Capacité de la réserve de marche
45h
Fond transparent
Non
Entre-cornes
22 mm
Longueur corne à corne
46 mm
Hauteur boîtier
14,85 mm
Etanchéité
50 m
Bracelet (matière)
Cuir
Boucle (type)
Boucle déployante
Boucle (matière)
Acier
Poids total
103 grammes
Prix public conseillé en France au 18 mai 2010
7,500.00 €
Confort / Agrément (/15) 12
Mouvement (/20) 13
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 3.5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 2
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 2.5
Finitions (/20) 14
Finitions cadran (/6) 4
Finitions boîtier (/6) 4
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1
Qualité du verre (/4) 4
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 1
Fonctionnalité (/20) 12.5
Lisibilité diurne (/5) 4
Lisibilité nocturne (/4) 2
Etanchéité (/3) 0.5
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 3
Bonus (/10) 3
Série limitée (/3)
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2)
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 1
Présence de "goodies" (/1)
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 11
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Pour se réveiller dans l'avion ou le TGV quand le portable est en mode silence.
L'avis des internautes
82%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Amvox I : un modèle polyvalent 

Développée sur le boîtier de la Polaris, avec ses trois couronnes, l’AMVOX se révèle à l’utilisation très polyvalente.
Son côté sportif ressort avec ses index au luminova, la lunette intérieure réglable par la couronne à 3h et les aiguilles modernes.

Son côté plus élégant se révèle quant à lui grâce aux alternances de finitions mates, satinées, ou brossées des différentes parties du cadran et la ligne sobre de l’ensemble.

Des index qui rappellent les compteurs des Aston Martin 

Sortant des dessins habituels de la marque, la disposition générale du cadran et des index sur 270° rappelle les compteurs des Aston Martin, que Jaeger équipe depuis les années 20.
Ce dessin sera repris dans toutes les autres AMVOX.

Autre fruit de la collaboration, le cuir du bracelet vient des manufactures de Bridge of Weir, comme les selleries des Aston Martin.
Si esthétiquement, ce clin d’oeil fonctionne, on pourra regretter le coté un peu trop discret et uniforme de ce bracelet et lui préférer d’autres alternatives faisant mieux ressortir les multiples facettes de cette montre.

Le fond du boîtier est gravé des logos des deux marques et est ajouré pour laisser s’exprimer le timbre de l’alarme.

Malgré l’épaisseur de presque 15mm nécessaire à cette complication et un diamètre respectable de 42mm, la montre est très agréable à porter.

Cette AMVOX I est un trait d'union entre l'héritage de Jaeger-LeCoultre et sa recherche de modernité. Pour les amateurs de dessins sobres, cette synthèse est très réussie, avec une touche de magie dès que le timbre vibre !

 

Jaeger-LeCoultre : un savoir-faire reconnu dans les calibres d’alarme

Si cette partie visible est réussie, c’est bien grâce à son mouvement que le charme opère.

Jaeger-LeCoultre dispose en effet d’un savoir faire reconnu dans les calibres d’alarme.

Et le calibre 918 est le résultat de sa riche histoire.
28.800 alternances par heure, 45h de réserve de marche, barillet indépendant pour l’alarme à timbre suspendu, 260 pièces, le tout ayant passé les tests « 1000 hours control » de la Manufacture.

Le calibre automatique permet aussi un remontage manuel un peu rugueux, mais n’a pas de fonction de date rapide, assez gênant quand la montre n’est pas portée tous les jours ou n’a pas de place réservée sur un watchwinder.

Un réglage simple de la fonction alarme

Pour l’alarme, son fonctionnement est très simple : on remonte son barillet, on choisit l’heure du déclenchement couronne tirée, on l’arme en appuyant sur la couronne.
Et à l’heure dite (avec l’habitude, on parvient à une précision de réglage de 2 minutes environ), le timbre laisse entendre sa voix une vingtaine de secondes d’une sonnerie douce mais largement suffisante pour se réveiller ou faire tourner tous les visages alentour.

Conclusion

Cette AMVOX I est un trait d’union entre l’héritage de Jaeger-LeCoultre et sa recherche de modernité.
Pour les amateurs de dessins sobres, cette synthèse est très réussie, avec une touche de magie dès que le timbre vibre !

 

Les + :

  • l’alarme pour la fonction et sa belle sonorité,
  • une montre à la fois sportive et élégante.

 

Les – :

  • l’absence de date rapide,
  • la lunette intérieure qui bouge assez facilement.

 

Informations complémentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *