Pays :

test Piaget Altiplano Squelette Extra-plate

La note de la rédaction
80 / 100
Piaget présente une nouvelle Altiplano qui fera date dans l'histoire horlogère. Avec ses 5,34mm d'épaisseur, elle devient la montre automatique squelette la plus plate du monde ! Passage en revue.
L'essentiel

Piaget Altiplano Squelette Extra-plate

Réf.: G0A37132
46,000.00 € Prix public conseillé en France au 23 avril 2012
Marque Piaget
Modèle
Altiplano Squelette Extra-plate
Référence constructeur
G0A37132
Boîtier (matière)
Or gris
Diamètre boîtier (hors couronne)
38 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
39,36 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
Piaget 1200S
Base calibre
Manufacture
Fonctions
Minute
Heure
Verre
Saphir antireflets double face
Capacité de la réserve de marche
44h
Fond transparent
Oui
Entre-cornes
20 mm
Hauteur boîtier
5,34 mm
Etanchéité
30 m
Bracelet (matière)
Alligator
Boucle (type)
Ardillon
Boucle (matière)
Or gris
Poids total
46 grammes
Prix public conseillé en France au 23 avril 2012
46,000.00 €
Confort / Agrément (/15) 15
Mouvement (/20) 15.5
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 1
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 3.5
Finitions (/20) 20
Finitions cadran (/6) 6
Finitions boîtier (/6) 6
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 2
Qualité du verre (/4) 4
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
Fonctionnalité (/20) 10.5
Lisibilité diurne (/5) 3.5
Lisibilité nocturne (/4)
Etanchéité (/3)
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 4
Série limitée (/3)
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2)
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1)
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 15
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Pour un dîner entre collectionneurs !
L'avis des internautes
89%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Piaget, le spécialiste des montres extra-plates

Piaget, l’une des plus anciennes manufactures horlogères toujours en activité, s’est fait depuis de nombreuses années une spécialité des montres extra-plates.

L’histoire débute dès 1957 quand la manufacture de la Côte-aux-Fées lance le calibre 9P, un mouvement à remontage manuel de seulement 2 mm d’épaisseur – voir les autres Essais de montres Piaget publiés par TWO pour plus d’informations les prouesses techniques de la marque en la matière.

Piaget s'est fait depuis de nombreuses années une spécialité des montres extra-plates.

Plus proches de nous, ses calibres Piaget 430P (2,1mm d’épaisseur) et Piaget 830P (2,5mm) sont déjà des merveilles de micro mécanique.

La manufacture ne propose à ce jour pas moins de 18 mouvements extra-plats et 5 mouvements squelette.

Synthèse du savoir-faire de la marque en la matière, le calibre Piaget 1200S qui équipe l’Altiplano Squelette Extra-plate semble appartenir ainsi à une autre division tant il pousse loin la recherche de finesse et le travail esthétique.

 

 

Un calibre d’une grande profondeur

Entièrement nouveau, le calibre Piaget 1200S, un mouvement mécanique à remontage automatique de 2,4 mm d’épaisseur, est basé sur le 1200P dont les ponts ont été retravaillés pour proposer un dessin plus harmonieux.

Mais ce calibre ne se contente pas d’être d’une grande finesse. Il est également extrêmement beau à regarder !

Il se dégage ainsi de cet ensemble de rouages une véritable sensation de profondeur !

 

Alors que les mouvements squelettes sont parfois décorés de gravures plus ou moins baroques qui peuvent en devenir indigestes, le 1200S prend clairement le parti de la sobriété.
La finition soleillée (ou sablée pour certains composants) permet de créer du relief dans le mouvement.

Il se dégage ainsi de cet ensemble de rouages une véritable sensation de profondeur – un exploit pour un calibre extra-plat dont certains ponts ne mesurent que 0,11 mm d’épaisseur, comme c’est le cas pour le pont de la roue des heures !

Particulièrement importants dans un mouvement très ajouré, les anglages sont bien présents et parfaitement réalisés.

 

 

Un micro-rotor en platine

Piaget utilise pour le remontage du calibre 1200S un micro-rotor qui lui permet de gagner en finesse en évitant le recours à une platine de remontage automatique supplémentaire.

Le calibre Piaget 1200S ne se contente pas d'être d'une grande finesse. Il est également extrêmement beau à regarder !

 

Les éventuelles difficultés de remontage liées à l’usage d’un tel rotor sont évitées par l’emploi d’une masse oscillante en platine 950.

Ce choix, motivé par le côté exclusif du métal précieux, permet en outre d’en optimiser les rotations grâce à sa forte densité.

Il convient d’autre part de souligner que le travail de squelettage réalisé par Piaget ne s’arrête pas aux ponts et platines.
La plupart des rouages sont également évidés, ce qui permet accessoirement de voir l’état de remontage du ressort de barillet et d’en déduire la réserve de marche restante.
Ainsi, plus le ressort est étroitement enroulé autour de l’axe du barillet et plus la montre dispose d’une réserve de marche confortable.

 

 

Un boîtier aux mensurations idéales

Bien sûr, impossible de se contenter d’une boîte standard pour habiller un tel calibre.

Le boîtier en or gris de 38 mm de diamètre qui équipe cette Altiplano Squelette Extra-plate est ainsi lui aussi entièrement nouveau.
Il a été spécialement conçu pour cette pièce afin de permettre une harmonie parfaite entre le mouvement et le boîtier.
Il aurait en effet été impensable d’utiliser le boîtier d’une Altiplano 43 mm qui aurait dès lors nécessité le recours à une bague d’emboîtage…

La finition de ce boîtier est très sobre et elle aussi parfaitement réalisée.

Sa ligne, caractéristique de la gamme Altiplano, est élégante et intemporelle sans être trop classique – notamment grâce au dessin des cornes.

 

Ce boîtier de 38 mm de diamètre a été spécialement conçu pour cette pièce afin de permettre une harmonie parfaite entre le mouvement et le boîtier.

Au poignet, l’Altiplano Squelette Extra-plate est un véritable bonheur.
Son poids très faible – 46 grammes seulement – et son diamètre raisonnable – idéal pour une montre habillée diront certains amateurs que l’inflation des boîtiers de ces dernières années laisse perplexe – font qu’on ne la sent absolument pas au porté.

L’absence de petite seconde pourrait laisser craindre une montre morte – c’est-à-dire trop immobile.
Il n’en est rien : le squelettage permet justement d’admirer le ballet mécanique constant de la montre. Impossible ainsi de s’ennuyer entre les oscillations du balancier, le va-et-vient de l’ancre et les rotations du micro-rotor.
Un spectacle permanent de toute beauté !

 

Enfin, la lisibilité diurne est pour sa part tout à fait honorable pour une montre squelette.
Bien que dépourvue d’index, cette pièce offre en effet un excellent contraste entre les aiguilles dauphines et le mouvement.

 

Conclusion

Cette Altiplano Squelette Extra-plate atteint les sommets de l’art horloger !
Piaget ne se contente pas de faire une montre ultra fine ou un squelette séduisant mais parvient à combiner ces deux difficultés dans une pièce hors du commun.
Côté finesse c’est un record mondial.
Côté esthétique, chacun se fera son avis. Mais elle peut sans aucun doute prétendre au titre !

 

Les + :

  • une finesse record
  • l’esthétique du mouvement
  • les finitions exceptionnelles
  • ses mensurations idéales pour une montre habillée

 

Les – :

  • comme sur toutes les montres squelette : la lisibilité

 

Information complémentaire :

  • poignet du rédacteur/testeur = 17 cm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *