Pays :

test Corum Admiral AC-One 45 Chronograph cadran Panda : un beau chronographe masculin

La note de la rédaction
78.5 / 100
Les cadrans Panda, évocateurs des montres de courses automobiles des années 70, ont le vent en poupe. Justement, Corum pare sa maritime Admiral d’un tel cadran qui en change radicalement l’esprit.
L'essentiel

Corum Admiral AC-One 45 Chronograph

Réf.: A132/03867
9,900.00 € Prix public conseillé en France au 13 juin 2019
Les +
  • un chronographe contemporain inspiré du passé très réussi
  • un modèle doté d’une forte et séduisante personnalité
  • un très beau cadran, lumineux, élégant et fonctionnel
  • un beau boîtier en titane
  • un modèle qui préserve l’ADN Corum
  • un mouvement chronographe fiable et éprouvé
  • une étanchéité à 300m
Les -
  • une luminosité nocturne trop faible pour vous accompagner tout au bout de la nuit
  • un modèle très confortable au porter mais dont les 45mm de diamètre méritent que vous passiez la montre au poignet avant d’en faire l’acquisition
Marque Corum
Modèle
Admiral AC-One 45 Chronograph
Référence constructeur
A132/03867
Boîtier (matière)
Titane
Diamètre boîtier (hors couronne)
45 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
50,65 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
Calibre C0 116
Fonctions
Chronographe
Date
Heure
Minute
Seconde
Verre
Saphir antireflets double face
Capacité de la réserve de marche
42h
Fond transparent
Oui
Entre-cornes
23 mm
Longueur corne à corne
50,30 mm
Hauteur boîtier
14,35 mm
Etanchéité
300 m
Bracelet (matière)
Caoutchouc
Boucle (type)
Boucle déployante
Boucle (matière)
Titane
Poids total
125 grammes
Prix public conseillé en France au 13 juin 2019
9,900.00 €
Confort / Agrément (/15) 15
Mouvement (/20) 11
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 2.5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 1
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 1.5
Finitions (/20) 19
Finitions cadran (/6) 5.5
Finitions boîtier (/6) 5.5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 2
Qualité du verre (/4) 4
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
Fonctionnalité (/20) 15.5
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 1.5
Etanchéité (/3) 2
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
Bonus (/10) 3
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 1
Présence de "goodies" (/1) 0
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 15
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Lors d'une soirée Rolex
L'avis des internautes
91%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Cadrans Panda : une espèce qui se porte bien

Je ne sais pas si le Panda est un animal menacé d’extinction.
Ce que je sais en revanche, c’est que les montres dotées de cadrans dits Panda (fond blanc ou argenté et compteurs noirs) et de cadrans Panda inversé (l’inverse, donc) se multiplient ces dernières années pour le bonheur des amateurs de montres.

Si la plupart des marques qui s’inspirent en 2019 des cadrans Panda des années 70 éditent in fine des montres très typées courses automobiles, Corum opte pour son célèbre modèle Admiral dédié aux amateurs de courses… nautiques et nous dévoile ainsi la très belle Admiral AC-One 45 Chronograph.

La raison en est simple : la tendance (très) lourde côté design étant au vintage, un grand nombre de chronographes masculins s’inspirant des années 70 ont vu le jour récemment.
Les amateurs de montres de coureurs automobiles penseront immanquablement aux Daytona Paul Newman (explorez les prix Rolex actuels) ou encore aux chronos Heuer Carrera 2447SN notamment.

Si la plupart des marques qui s’en inspirent en 2019 parent de cadrans Panda des montres très typées courses automobiles, Corum opte pour son célèbre modèle Admiral dédié aux amateurs de courses… nautiques.

Certes, quand la première Admiral fait son apparition au catalogue Corum en 1960, elle se présente sur un boîtier carré et affiche les atours d’une montre classique et habillée, seul son fond orné d’une gravure représentant un voilier évoquant discrètement sa filiation avec la mer.

Il faut attendre 1983 pour qu’elle subisse de profondes modifications dont cette Admiral AC-One 45 Chronograph cadran Panda dévoilée cette année en est la directe descendante.

Ainsi, à l’instar de l’Admiral AC-One 45 Bronze que j’ai passée au crible en mai 2017, cette version 2019 affiche des dimensions masculines avec un boîtier de 45mm de diamètre pour une épaisseur de 14,35mm.
Ces dimensions peuvent inquiéter ceux qui aiment comme moi les montres d’un grand confort.

Or, Corum a deux bonnes idées en la matière.

Les dimensions masculines de l’Admiral AC-One 45 Chronograph cadran Panda sont compensées d’un côté par la présence de courtes cornes à angle droit et d’autre part par un boîtier que Corum nous propose en titane. Résultat ? Ce nouveau chrono bénéficie d’un confort de porter exemplaire.

Le boîtier de cette Admiral est tout d’abord prolongé de courtes cornes à angle droit qui assurent à la montre un positionnement optimal sur le poignet et un porter parfait.

Ensuite, la marque suisse conçoit ce boîtier en… titane – même si l’on croirait de prime abord de l’acier.

Il en résulte tout d’abord un poids plume qui s’établit à seulement 125 grammes.

S’il s’agit sans nul doute possible d’une montre de sport Hommes eu égard à ses mensurations, Corum n’oublie pas pour autant qu’elle est une marque de montres de luxe et nous propose du coup un titane qui alterne les types de traitements de surfaces : poli-miroir pour le dessus des cornes ou encore les chanfreins et finitions satinée pour l’empiècement situé dans l’entre-cornes ou la partie supérieure de son identitaire lunette dodécagonale.

Impeccablement réalisé, il résulte de cette finition une montre au look sport chic bien dosé qui lui offre par la même occasion une grande polyvalence – le modèle étant de surcroît étanche à 300 mètres et habillé d’un bracelet caoutchouc.

Le plus beau reste cependant à venir et se trouve sans surprise côté cadran.

Corum Admiral Chrono : élégance et personnalité

Corum préserve en effet avec talent l’ADN de la ligne Admiral tout en la parant d’un très beau cadran Panda.

Corum préserve avec talent l’ADN de la ligne Admiral tout en la parant d’un très beau cadran Panda. Ceux qui connaissent la collection y retrouveront ainsi, sur un rehaut interne noir mat, les 12 pavillons numériques issus du code international des signaux maritimes qui viennent faire office d’index des heures - et qui sont identitaires de la ligne Admiral.

Ceux qui connaissent la collection y retrouveront ainsi, sur un rehaut interne noir mat, les 12 pavillons numériques issus du code international des signaux maritimes qui viennent faire office d’index des heures.

La marque de la Chaux-de-Fonds les prolonge sur la surface du cadran d’index en appliques au centre desquels elle appose une matière luminescente noire en plein jour mais à émission verte de nuit.

Les trois compteurs (petite seconde à 3h, totalisateurs de chronographe 30 minutes et 12 heures positionnés respectivement à 9 et 6h) sur fond noir azuré et cerclés d’acier poli prennent place autour du puits des aiguilles.

Afin de ne pas obstruer la lecture de son Admiral AC-One 45 Chronograph, Corum opte pour des aiguilles des heures et minutes squelettées qui n’empêcheront à aucun moment de lire les informations affichées sur les compteurs.

La marque place ensuite à l’extrémité de chacune de ces deux aiguilles une touche de Super-LumiNova noir à émission verte et complète ce bel aiguillage d’une grande seconde de chronographe laquée noire dont le contrepoids reprend le logo de la marque.

L’ensemble prend place sur un cadran argenté orné d’un motif dit grenadier fendu identitaire des productions Corum et qui confère au visage de cette Admiral AC-One 45 Chronograph un très beau relief.

Enfin, l’index à 12h est remplacé par l’élégant logo Corum sous lequel le nom de la marque est repris, l’ensemble étant proposé en une version acier poli.

Index en appliques avec matière luminescente noire et aiguilles squelettées pour ne pas altérer la lisibilité de la montre prennent place sur un cadran argenté orné d’un motif dit 'grenadier fendu' identitaire des productions Corum qui confère au visage de cette Admiral AC-One 45 Chronograph un très beau relief.

Permettant une parfaite lecture diurne – la lisibilité nocturne est un peu moins convaincante compte tenu du squelettage des aiguilles qui impose une présence réduite du Super-LumiNova -, le cadran de cette Admiral AC-One 45 Chronograph est élégant, ultra lumineux et, alors même qu’il évoque les cadrans Panda des 70’s, il n’en demeure pas moins très emprunt de l’esprit Corum.

Pour finir, la marque équipe cette montre automatique du Calibre C0 116.
Il s’agit d’une base ETA à laquelle Corum adjoint un module de chrono issu de la maison Dubois Dépraz.

Vous en apprécierez ainsi la manipulation qui se caractérise par une mise en marche franche mais souple, sans saut d’aiguille au démarrage.

Les amateurs de montres avec vue sur le mouvement pourront également profiter de la vue qu’offre son fond transparent, dévoilant notamment une masse oscillante circulaire évocatrice de la barre d’un bateau.

On regrettera simplement une réserve de marche de seulement 42 heures à une époque où le standard s’établit plutôt autour des 70 heures.

Corum Admiral AC-One 45 Chronograph :
Ce qu’il faut retenir…

Créativité et audace : telles sont les deux caractéristiques de cette Corum Admiral AC-One 45 Chronograph. Créativité grâce à un beau boîtier au design fort et masculin qui ne ressemble à aucun autre. Audace en parant cette montre dédiée à l’univers marin d’un cadran inspiré de la course automobile. Résultat ? Un chrono pour amateurs de montres de caractère.

Corum nous livre avec cette nouvelle Admiral AC-One 45 Chronograph une pièce qui illustre très bien l’esprit qui guide la marque depuis 1955 et qui se résume en deux mots : créativité et audace.

La créativité, on la retrouve côté boîtier.
Identitaire avec notamment sa lunette dodécagonale, son design fort et masculin, sa finition soignée et haut de gamme, il ne ressemble à aucune autre du marché.

L’audace se retrouve côté cadran.
Corum s’inspire des 70’s et des montres de pilotes auto et applique cet esprit racing à son célèbre modèle dédié à la voile.
Inattendu, le résultat n’en demeure pas moins élégant et sportif et fait preuve d’une grande cohérence sans pour autant remiser à l’arrière-plan ce qui fait le succès de la collection depuis sa naissance, le cadran de cette Admiral AC-One 45 Chronograph constituant sans nul doute son atout majeur.

Un chrono pour amateurs de montres de caractère haut de gamme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *