Pays :

test Alpina 12 Hours of Sebring Automatic Chrono GMT

La note de la rédaction
65 / 100
Sebring ? Une épreuve d'endurance mythique outre Atlantique, à laquelle Alpina s'est associée pour la 2ème fois. Un chronographe GMT est né de ce partenariat. The Watch Observer l'a testé pour vous.
L'essentiel

Alpina 12 Hours of Sebring Automatic Chrono GMT

Réf.: AL750X5AR6
3,200.00 € Prix public conseillé en France au 16 mai 2011
Marque Alpina
Modèle
12 Hours of Sebring Automatic Chrono GMT
Référence constructeur
AL750X5AR6
Boîtier (matière)
Acier traité PVD
Diamètre boîtier (hors couronne)
47 mm
Diamètre boîtier (avec couronne)
49,20 mm
Mouvement
Automatique
Calibre
AL-750
Base calibre
ETA 7750
Fonctions
Chronographe
Date
GMT
Heure
Minute
Verre
Saphir antireflets 1 face (5,9 mm d'épaisseur)
Capacité de la réserve de marche
42h
Fond transparent
Oui
Entre-cornes
16 mm (NS)
Longueur corne à corne
54,27 mm
Hauteur boîtier
14,51 mm
Etanchéité
100 m
Bracelet (matière)
Cuir traité façon fibre de carbone
Boucle (type)
Boucle déployante
Boucle (matière)
Acier traité PVD
Poids total
158 grammes
Prix public conseillé en France au 16 mai 2011
3,200.00 €
Confort / Agrément (/15) 12
Mouvement (/20) 9.5
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 2
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3)
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 2.5
Finitions (/20) 12
Finitions cadran (/6) 4
Finitions boîtier (/6) 3
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1
Qualité du verre (/4) 2
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
Fonctionnalité (/20) 14
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 3
Etanchéité (/3) 1
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 2
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 3
Bonus (/10) 4.5
Série limitée (/3) 1.5
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2)
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 1
Présence de "goodies" (/1)
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 13
Pour quelles occasions ? Quand la porter ? Pour assister à la prochaine édition des 12 Hours of Sebring, of course !
L'avis des internautes
71%
aiment cette montre
Donnez votre avis sur cette montre

Avant-propos

Les 12 Hours of Sebring : de quoi s’agit-il ?
Une demi-journée de compétition sur une piste dure, alternant nuit, fatigue, éblouissement des phares et du soleil de Floride…

Cette course d’endurance, considérée comme l’une des plus importantes aux USA et qui précède les 24 Heures du Mans pour les pilotes et les constructeurs, a été créée en 1950 sur un terrain d’aviation…

Des pilotes tels que Juan Manuel Fangio, Phil Hill, Jacky Ickx, Geoff Brabham ou encore
Stirling Moss, pour n’en citer que quelques-uns, s’y sont illustrés.

Alpina rend hommage à cette course mythique avec la 12 Hours of Sebring Chrono Automatic GMT, une série limitée de 158 pièces commémorant le 58ème anniversaire de l’épreuve.

 

Sur cette Alpina, toutes les indications indispensables à une chronographe digne de ce nom sont d'un accès très aisé.

Une excellente lisibilité

La lisibilité des index lumineux fortement dimensionnés ainsi que celle des vastes aiguilles blanches permettent une lecture facile de l’heure, visible sur le fond noir du cadran, même dans un environnement dégradé.

Les indications du chronographe sont elles aussi bien apparentes, grâce à l’aiguille centrale blanche dont l’extrémité est peinte en rouge – à ne pas confondre avec l’aiguille GMT avec son extrémité en forme de flèche (rouge également).

On notera que les graduations ne permettent pas un décompte des temps inférieur à la seconde.

Le choix d’aiguilles feuille pour les compteurs des minutes et des heures, bien distinctes des autres aiguilles, participe à la très bonne lisibilité de cette Alpina.

 

De même, l’absence de petite seconde – que certains pourront regretter – limite les indications utiles au strict nécessaire, contribuant ainsi à une lisibilité instinctive optimisée.

L’indication d’un deuxième fuseau horaire est-elle d’ailleurs pertinente sur une telle montre ?
Pour la course automobile certainement pas !
On voit en effet mal un pilote en conditions de course contempler le cadran de sa montre en se demandant ce que sa petite famille peut bien faire en ce moment précis à l’autre bout du monde…
En revanche, l’utilité pratique dans un usage quotidien – voyages ou contacts internationaux – est indéniable.

La lunette interne des 24 heures, présentant l’indication jour et nuit sur fond blanc et noir alterné, éclaircit agréablement le cadran.
Ce dernier, très équilibré, l’aurait été encore davantage si la mention « Alpina Genève » n’avait pas remplacé l’index « 3 ».

Ainsi, toutes les indications indispensables sont d’un accès très aisé.

 

Une montre taillée pour le sport

La boîte en acier inox traité PVD, noir mat, possède une forme souple et ramassée à la fois, convenant à une montre sportive.

Les poussoirs du chronographe, partiellement intégrés dans la carrure, contribuent à cet élan.
Il en va de même pour la couronne acier bicolore frappée du logo Alpina rouge.

Bien que le diamètre de 47 mm soit imposant, les courtes cornes permettent un port agréable par des poignets de dimensions moyenne à importante (17,5 mm et plus).
Pour les petits poignets en revanche, ses dimensions généreuses risquent de la rendre inconfortable, au même titre que l’attache rigide du bracelet au boîtier.

 

La lisibilité des index lumineux fortement dimensionnés ainsi que celle des vastes aiguilles blanches permettent une lecture facile de l'heure, même dans un environnement dégradé.

Le très beau traitement de ce dernier – motif fibre de carbone noir, surpiqûres rouges, doublure intérieure rouge du plus bel effet – est mis en valeur par la vaste et confortable boucle déployante.

La lunette externe est quant à elle source d’étonnement.
En effet, elle ressemble à une lunette tournante de montre de plongée.
Elle en porte d’ailleurs les indications, gravées en noir sur fond noir.
Mais elle est solidement fixée par six vis en acier bien visibles !

Cette lunette reste donc une énigme – sauf à savoir que lors des premières présentations du chronographe à la presse, les images de synthèse montraient une échelle tachymétrique fixe, destinée à mesurer la vitesse d’un véhicule, à la place de ces graduations de plongée…
Bien que cette lunette de plongée fixe soit esthétiquement cohérente avec le boîtier de la montre, un tachymètre eût été plus pertinent !

 

Côté mouvement

Le calibre chronographe automatique AL-750 est basé sur le légendaire ETA 7750, dont les qualités de robustesse et de fiabilité ont traversé les années.

Dans cette finition supérieure, le fameux « vrombissement » de son rotor, lancé en pleine course et traité en PVD noir, saura ravir les amateurs d’automobiles – même si le passage lent de la date fera trouver la nuit parfois un peu longue au pilote…

 

Conclusion

Alpina nous propose avec cette 12 Hours of Sebring Chrono Automatic GMT une pièce technique à l’allure résolument sportive.
Ses fonctions utiles et son design affirmé séduiront l’amateur à la recherche d’une montre pour barouder sur toutes les routes !

 

Les + :

  • une excellente lisibilité
  • un design très sportif
  • la qualité du bracelet et de la boucle déployante

 

Les – :

  • la lunette de plongée fixe en lieu et place d’un tachymètre
  • l’absence d’un changement rapide de la date à minuit
  • une montre qui ne conviendra pas aux petits poignets

 

Informations complémentaires :

  • l’Alpina 12 Hours of Sebring Chrono Automatic GMT est une édition limitée à 158 pièces
  • le prix affiché dans « Données constructeur » est le prix public de la montre à la date de publication de l’Essai
  • poignet du rédacteur / testeur = 17,5 cm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *