Super-montres pour Super-héros (featuring Hamilton)

Par Pierre Gisclard, le 27 septembre 2019
Hamilton Ventura Skeleton : la montre automatique d'Iron Man
Si le cinéma est friand de placements produits, Hamilton a su développer une relation privilégiée avec Hollywood - et en particulier avec certains Super-héros. Explications et photos inédites. Partager ce Dossier thématique

Diaporama = 14 photos Live
+ pour en savoir plus sur la marque, rendez-vous ici : Hamilton et le cinéma

L’industrie cinématographique est friande de placements produits, une activité source de revenus qui peut parfois s’avérer juteuse.
Le monde de l’horlogerie n’y a pas échappé, les marques de montres les plus prestigieuses n’hésitant pas à payer cher leurs apparitions dans des films dotés de castings bankable.

Hamilton, très belle marque du Swatch Group appréciée à la fois pour le design de ses montres, leur qualité de réalisation et leur rapport qualité / prix enthousiasmant, a su pourtant créer avec Hollywood des liens très privilégiés.

Hamilton, très belle marque du Swatch Group appréciée à la fois pour le design de ses montres, leur qualité de réalisation et leur rapport qualité / prix enthousiasmant, a su créer avec Hollywood des liens très privilégiés qui vont bien au-delà du simple placement produit classique. Ci-dessus l’Hamilton Ventura des Men in Black (1997).

En effet, loin de se contenter de payer le passage à l’écran de ses montres au poignet d’acteurs de renom, la marque originaire de Pennsylvanie mais désormais Swiss Made a construit avec le cinéma une véritable relation de partenariat - et plus particulièrement avec les accessoiristes, décorateurs, costumiers et autres réalisateurs au point de devenir l’horloger de référence à Hollywood.

L’histoire n’est pas nouvelle puisqu’elle débute dès 1932 avec le film Shanghai Express dans lequel joue Marlene Dietrich, une Hamilton au poignet.

Elle se poursuit en 1951 avec le film The Frogmen, la Khaki Navy Automatic portée par Robert Wagner ayant donné naissance à une nouvelle ligne de montres de plongée très réussie lancée en 2016 et baptisée en toute simplicité Hamilton Khaki Navy Frogman.

Hamilton acquiert peut-être son titre de marque de montres d’Hollywood en 1961 dans le film Blue Hawaii, le modèle atypique Ventura, avec son boîtier asymétrique, étant porté par l’acteur et chanteur Elvis Presley, cette montre Hamilton étant sa montre personnelle - et en aucune manière un placement produit.
Fan de la Ventura, l’inventeur du rock’n roll en possède en effet trois à titre personnel et en achète régulièrement pour les offrir à son entourage.

En 2019, Hamilton peut ainsi se targuer de plus 500 apparitions cinématographiques dont certaines jouent un rôle essentiel dans le film.

En 2012, dans The Avengers, Robert Downey Jr. alias Iron Man et Tony Stark arbore l’Hamilton Khaki Field Titanium Auto, une montre masculine parée d’un boîtier et d’un bracelet titane et entrainée par le calibre H-10 - un mouvement délivrant une réserve de marche de 80h alors même que le prix public du modèle est inférieur à 800 €.

Citons par exemple le film Interstellar de Christopher Nolan pour lequel Hamilton a créé une montre automatique unique pour un personnage central du film, Murphy Cooper, incarnée par Jessica Chastain - un modèle dont la marque du N°1 mondial de l’horlogerie a lancé cette année une version ‘grand public’ sous l’appellation Hamilton Khaki Field Murph.

Et c’est précisément ici que réside la grande force d’Hamilton : sollicitée par des réalisateurs et autres chefs décorateurs, la marque fondée en 1892 sait concevoir des montres spécifiquement pour des films à partir d'un cahier des charges plus ou moins précis.

Un autre exemple ?

En 2017, c’est la sortie en salle de Spider-Man: Homecoming.
Robert Downey Jr., gros amateur de belles montres dans le privé et jouant à l’écran les rôles d’Iron Man et de Tony Stark dans ce film signé Jon Watts, demande à Hamilton une version spécifique de la Ventura.
La marque crée ainsi pour lui une version unique de la Ventura parée d’un cadran squeletté évocateur d’une toile d’araignée.

La petite histoire raconte d’ailleurs qu’un an plus tard, alors que Robert Downey Jr. tourne le film Le Voyage du Docteur Dolittle, il décide de partager sa passion pour Hamilton avec l’équipe du tournage en offrant à chaque membre une montre Hamilton de son choix.
Ce sont ainsi 60 montres Hamilton qui ont été offertes par Robert Downey Jr. - qui a conservé par ailleurs sa Ventura, le modèle spécifiquement dessiné pour lui ayant cette année intégré le catalogue de la marque sous l’appellation Ventura Skeleton Auto.

Dans X-Men: Days of Future Past (2014), Ewan Peters dans le rôle de Quicksilver - ce mutant qui se déplace tellement vite que tout semble se figer autour de lui quand il entre en action - arbore une Hamilton Pulsomatic - une montre à affichage digital au design ultra futuriste qui correspond bien au look du personnage.

Est-ce Hamilton qui aime les Super-héros ou l’inverse ?

Peu importe ! Le fait est que les Super-montres de la marque du Swatch Group sont souvent portées à l’écran par de véritables héros.

Ainsi, et pour rester sur ce modèle plein de caractère, la Ventura pare le poignet des Men in Black depuis le premier opus de la saga en 1997 au point de faire partie de l’uniforme officiel des agents du MIB.

En 2012, dans The Avengers, Robert Downey Jr. (encore lui !) alias Iron Man et Tony Stark arbore l’Hamilton Khaki Field Titanium Auto, une montre masculine de 42mm de diamètre parée d’un boîtier et d’un bracelet titane et entrainée par le calibre H-10 - un mouvement automatique délivrant une exceptionnelle réserve de marche de 80 heures alors même que le prix public du modèle est inférieur à 800 €.

En 2012, c’est la sortie de The Amazing Spider-Man avec Andrew Garfield dans le rôle de l’homme araignée.

Le jeune acteur est équipé, quand il est / joue Peter Parker, du modèle Jazzmaster Viewmatic - une montre classique et à la fois sport affichant un cadran noir orné en son centre d’un motif Clous de Paris et motorisée, comme le modèle précédemment évoqué, de ce même fantastique mouvement - le calibre H-10.

En 2017, c’est la sortie en salle de Spider-Man: Homecoming. Robert Downey Jr., gros amateur de belles montres dans le privé et jouant à l’écran les rôles d’Iron Man et de Tony Stark dans ce film signé Jon Watts, demande à Hamilton une version spécifique de la Ventura. Deux ans plus tard, elle intègre le catalogue de la marque.

Passons enfin à 2014, année de la sortie de X-Men: Days of Future Past.

Dans ce film, c’est Ewan Peters dans le rôle de Quicksilver - ce mutant qui se déplace tellement vite que tout semble se figer autour de lui quand il entre en action - arbore une Hamilton Pulsomatic - une montre à affichage digital au design ultra futuriste qui correspond bien au look du personnage.

Au-delà de ces petites anecdotes sympas à la fois pour les amateurs de belles montres et pour les cinéphiles, les relations privilégiées entretenues par Hamilton avec l’industrie cinématographique sont une réelle et riche source d’inspiration.
Elles stimulent la créativité de la marque née à Lancaster qui, pour notre plus grand bonheur, se doit d’être en permanence affûtée.

Il en résulte dans certains cas le lancement de modèles séduisants, parfois atypiques, toujours abordables et à propos desquels vous aurez une histoire à raconter !

Sympa ta montre ! C’est quoi ?
C’est la montre Hamilton portée par les Men in Black !
Ouaahhh la classe !!

La suite des aventures cinématographiques des montres Hamilton très bientôt sur The Watch Observer.
Alors stay tuned !

Et pour en savoir plus sur la marque, rendez-vous ici : e-shop Hamilton.