Blancpain Lip Fifty Fathoms

Par The Watch Observer, le 16 juillet 2012
Lip Fifty Fathoms
Lip Fifty Fathoms
Diaporama
C'est en 1953 que le premier modèle Blancpain Fifty Fathoms est créé. Il sera présenté à BaselWorld en 1954, un an avant la Rolex Submariner. Revue d'une montre de plongée qui va devenir une légende.
Exclusivité ! Découvrez l'Essai de la Fifty Fathoms Lip de Blancpain. Caractéristiques techniques, photos, notes de la rédaction et prix du neuf.
Note des internautes
82/100

Pensez également à découvrir le reste des collections et des prix Blancpain.

 

La Fifty Fathoms : une montre de plongée de légende

Son nom : Fifty Fathoms.
En français, cinquante brasses, équivalant à 50 x 1,83m soit une étanchéité d'un peu plus
de 91 mètres.

C'est aussi la limite normale d'une plongée avec air comprimé, compte tenu du mélange oxygène / azote alors en usage.

C'est en 1953 que le premier modèle Blancpain Fifty Fathoms est créé. Il sera présenté à BaselWorld en 1954, un an avant la Rolex Submariner.

Lors de sa présentation à la Foire de Bâle en 1954, le premier modèle de Blancpain Fifty Fathoms fait l'objet de deux brevets.

Le modèle est tout d'abord muni d'une lunette dotée d'un système de blocage.

Il est ainsi nécessaire d'exercer une pression sur celle-ci pour agir sur les ressorts à lames et la débloquer afin de la faire tourner.
En la relâchant, la lunette se verrouille.

Le second brevet concerne le fond de la montre, construit en deux parties.
Il est constitué d'une coupelle et d'une bague qui tourne autour.

Ce système évite d'abraser le joint torique à l'arrière de la montre et permet d'autre part une étanchéité optimale lorsque le boîtier est refermé.

 

Une montre de plongée conçue par un plongeur

C'est à l'initiative du Capitaine Robert Bob Maloubier et de l'enseigne de vaisseau, le Lieutenant Claude Riffaud de l'unité des nageurs de combat, que Jean-Jacques Fiechter, alors PDG de Blancpain, saisit l'opportunité de mettre au point une montre étanche spécialement dédiée à la plongée sous-marine.

Celle-ci doit être capable de mesurer le temps de plongée à une profondeur donnée et de calculer et mesurer la durée des paliers afin d'éviter le recours à la réserve en oxygène.
La montre doit donc devenir le premier élément de sécurité du plongeur. Elle doit être fiable et d'une grande lisibilité.

La montre doit devenir le premier élément de sécurité du plongeur. Elle doit donc être fiable et d'une grande lisibilité.

Dans son autobiographie parue en 1986 chez Robert Laffont, Plonge dans l'or noir, espion !, Robert Maloubier définit les caractéristiques esthétiques du cadran et de la lunette, établissant un véritable cahier des charges qui préside encore aujourd'hui à la conception des modèles actuels :

" (...) Blancpain accepte de réaliser notre projet qui se caractérise par un cadran noir frappé de gros chiffres et de repères nets : triangles, cercles, carrés ; une couronne extérieure mobile répète les divisions de cadran. On la règle au départ sur la grande aiguille et l'on lit le temps écoulé depuis la mise à l'eau. Chaque point brille autant que l'étoile du Berger. "

 

Ainsi naît la Fifty Fathoms.
Le modèle lancé en 1954 continue d'évoluer aujourd'hui encore.
La maison Blancpain inscrit toujours à son catalogue la mythique première montre de plongée, déclinée en pas moins de 23 références !

La Tribute to Fifty Fathoms Aqua Lung que nous avons récemment passée au crible en est un bon exemple.

 

Fifty Fathoms vintage : un objet de convoitise

La Fifty Fathoms, à l'instar par exemple de certaines montres Rolex (découvrez les collections et prix Rolex), excite la passion et les exigences des collectionneurs. Les raisons de cet engouement sont multiples.

Il y a pour commencer le nombre de déclinaisons du modèle et la grande variété de marquages des cadrans.

La Fifty Fathoms, à l'instar de certaines montres Rolex, excite la passion et les exigences des collectionneurs.

En effet, pas moins de 20 modèles vintage différents existent sur le marché.
Près de 10 types et / ou d'évolutions des mouvements.
Il est également possible de répertorier
5 diamètres de boîte : de 34 à 42 mm, avec des épaisseurs allant de 11,5 mm à 16 mm.

Enfin, la variété des cadrans et de leur marquage en fait un des attraits les plus motivant pour les collectionneurs du modèle.

La pièce que nous présentons aujourd'hui est estampillée Lip.

La raison en est purement commerciale.
En 1953, la maison Blancpain n'est pas connue en France.

 

Un accord signé en 1954 autorise ainsi Lip à commercialiser via ses 2.000 points vente les montres Blancpain.

Il est mis un terme à cet accord de distribution en 1957, époque à laquelle Fred Lip travaille au lancement de la gamme Lip Nautic, des montres destinées à des sports aquatiques tels que la voile ou le ski nautique.

Lip ne sera d'ailleurs pas le seul à apposer sa marque sur le cadran des Fifty Fathoms. Des éditions spéciales Aqua Lung, fabricant américain d'accessoires de plongée, Technisub ou Tornek-Rayville verront notamment le jour.

 

Fifty Fathoms Blancpain Lip : des dimensions d'une autre époque

La Fifty Fathoms co-brandée par Lip propose des dimensions atypiques de nos jours : une boîte 
de 35 mm de diamètre pour 11,98 mm d'épaisseur ; un entre-cornes de 18 mm et un poids de
48 grammes. Le boîtier est en acier poli.

Le fond porte différents marquages dont le numéro de la montre.

Il s'ouvre en deux parties grâce à la bague vissée à six encoches qui s'appuie sur un joint torique encastré au boîtier.

A l'intérieur, l'inscription Rayville S.A. SWISS est gravée.

La Fifty Fathoms co-brandée par Lip propose des dimensions atypiques de nos jours avec une boîte de 35mm de diamètre pour 11,98 mm d'épaisseur.

Côté mouvement, cette Blancpain Lip est motorisée par le calibre R108, un mouvement développé par la société Ebauches S.A. – ce qui explique qu'un pont soit gravé AS 1361 N, Ebauches S.A. étant née en 1926 du rapprochement de trois importants fabricants d'ébauches : A. Schild S.A., A. Michel S.A et la Fabrique d'Horlogerie de Fontainemelon.

La masse oscillante arbore quant à elle la gravure Blancpain Fifty Fathoms R108 LIP.

Le choix d'un mouvement automatique n'est ici pas anodin de la part de Blancpain.

En effet, un mouvement à remontage manuel implique que vous dévissiez et revissiez à intervalles réguliers la couronne, usant prématurément le système d'étanchéité de cette dernière. Un mouvement à remontage automatique permet de réduire le nombre de fois où la couronne aura besoin d'être actionnée, préservant ainsi l'étanchéité de la montre.

 

Une impressionnante diversité de cadrans

Autre point qui ne manquera pas de titiller le collectionneur : les particularités des cadrans des Fifty Fathoms.

La Blancpain Lip objet du présent article dispose d'un cadran laqué noir profond.

Mais la richesse d'une collection de Fifty Fathoms réside surtout dans la diversité des cadrans des modèles que vous possédez.

La richesse d'une collection de Fifty Fathoms réside surtout dans la diversité des cadrans des modèles que vous possédez.

Les versions étant nombreuses, voici un petit échantillon de ce qui peut vous attendre si jamais le virus vous prend – en parallèle du mal de tête auquel vous n'échapperez sans doute pas : logo signalant l'absence de radioactivité ; logo signalant l'absence de radioactivité avec le marquage no radiation ; logo 3H pour les cadrans des versions allemandes – qui signifie tritium ; présence du capteur d'humidité (au format d'une petite pastille disposée à 6h – ce capteur, bleu dans des conditions sèches, faisait office d'alerte en prenant une coloration rose si la présence d'humidité était détectée).

 

 

Et puis les nombreuses déclinaisons au niveau des index : index chiffres arabes, index triangles, carrés, losanges...
Enfin, certaines Fifty Fathoms vintage proposent la date. D'autres non...
De quoi devenir accroc... ou fou. Voire les 2 à la fois !

Pour finir, ces montres étaient à l'époque fournies avec un bracelet acier ou bracelet Tropic Appolo. Mais certains distributeurs, les livraient avec un bracelet simili cuir.

 

La Fifty Fathoms vintage aujourd'hui

Avec une production estimée à 200.000 exemplaires environ – pour l'ensemble de ses versions – entre 1953 et 1978 environ, cette montre est rare et difficile à trouver dans un bon état de conservation.

Il ne faut pas oublier que ce modèle est né d'une commande de l'Administration militaire et à une époque où la montre n'était pas un objet de collection mais un simple outil.
Des collectionneurs acharnés du modèle ont d'ailleurs estimé qu'il pouvait rester environ 10% de la production collectionnable aujourd'hui.

Avec une production estimée à 200.000 exemplaires environ, cette montre est rare et difficile à trouver dans un bon état de conservation.

La manufacture, pour le 50ème anniversaire de la Fifty Fathoms et le lancement du modèle commémoratif, a réussi à rassembler une large gamme, grâce à des collectionneurs qui ont su sentir avant l'effervescence actuelle l'intérêt de ce modèle.

La rareté et la spéculation ont éloigné les possibilités d'acquisition pour le collectionneur débutant et multiplié les exemplaires douteux.

Il sera ainsi prudent pour les amateurs de se faire conseiller par de véritables spécialistes de la Fifty Fathoms vintage ou de se rendre à la maison mère – qui assure toujours un accueil cordial.

Côté prix, la fourchette est assez large : à partir de 4.500 € pour un modèle classique en bon état et jusqu'à des vertiges pour des modèles rares.

 


Aussi, pour une acquisition heureuse, prenez votre temps, documentez-vous, portez une attention particulière à l'état de la montre ainsi qu'à son homogénéité et méfiez-vous des propositions trop attractives !

 

Une anecdote en guise de conclusion

Au début des années 50, lorsque Robert Maloubier et Claude Riffaut se sont présentés chez Lip pour proposer leur concept de la montre de plongée, les dirigeants de Lip ont refusé ce projet d'horloge portable sans aucun avenir...

Diaporama
17 Photos pour voir cette montre sous toutes les coutures
Cliquez sur une Photo pour ouvrir le diaporama.
  • Lip Fifty Fathoms
  • Lip Fifty Fathoms
  • Lip Fifty Fathoms
  • Lip Fifty Fathoms
  • Lip Fifty Fathoms
  • Lip Fifty Fathoms
  • Lip Fifty Fathoms
  • Lip Fifty Fathoms
  • Lip Fifty Fathoms
  • Lip Fifty Fathoms
  • Lip Fifty Fathoms
  • Lip Fifty Fathoms
  • Lip Fifty Fathoms
  • Lip Fifty Fathoms
  • Lip Fifty Fathoms
  • Lip Fifty Fathoms
  • Lip Fifty Fathoms

Données constructeur

Marque Blancpain Lip
Modèle Fifty Fathoms
Référence constructeur Fifty Fathoms
Boîtier (matière) Acier
Diamètre boîtier (hors couronne) 35 mm
Diamètre boîtier (avec couronne) 37,43 mm
Mouvement Automatique
Calibre Calibre R108
Base calibre AS 1361 N
Fonctions Seconde
Minute
Heure
Verre Plexiglas bombé
Capacité de la réserve de marche Non testée
Fond transparent NON
Entre-cornes 18 mm
Longueur corne à corne 41,10 mm
Hauteur boîtier 11,98 mm
Etanchéité 91 m
Bracelet (matière) Cuir
Boucle (type) Ardillon
Boucle (matière) Acier
Poids total 48 grammes

Note des internautes 82/100

Confort / Agrément (/15) 14
Mouvement (/20) 16.5
Finitions (/20) 16
Fonctionnalité (/20) 16
Bonus (/10) 7.5
Rapport qualité / prix (/15) 13.5
Noter cette montre
  • Commentaires 6

    Posté par :
    Thedude

    Bon look. Et une véritable histoire. Mais des dimensions qui commencent à dater je trouve...

    Posté par :
    starfishandcoffee

    Une bien jolie montre. J'ai cependant un peu peur qu'avec un diamètre de 35 mm, elle fasse un peu petite au poignet. A essayer en tout cas, juste pour le plaisir ;)

    Posté par :
    Kiliwatch

    "Blancpain n'en fait PAS partie" voulais-je écrire !

    Posté par :
    Kiliwatch

    Très sympa ces revues de montres vintage / de montres de légende. Ils permettent (notamment) d'ancrer les marques dans une véritable histoire, loin des discours marketing au travers desquels certaines marques s'inventent un prestigieux passé ;-). Blancpain n'en fait partie. Et la FF est bien une montre devenue légendaire !

    Posté par :
    Popeye

    Oui, il y a des jours où on aimerait avoir le nez creux quand on collectionne pour spéculer. Ce qui n'est pas mon cas. Très jolie montre en tout cas ! Mais j'ai un petit faible pour les versions avec le logo No Rad ;-)

    Posté par :
    watchever

    Une belle légende ! Heureux ceux qui s'y sont intéressés avant les autres !