Pays :

ACTUALITÉ Tudor Black Bay Chrono cadran Panda / Panda Inversé : ode aux chronographes sportifs des 70’s

En 2017, Tudor dévoilait une version chrono de sa Black Bay - un modèle au succès commercial mitigé. Voici les nouvelles et superbes versions parées pour l’occasion d’un cadran Panda ou Panda Inversé.

Tudor Black Bay Chrono : la genèse

Contrairement à sa grande sœur Rolex dont on peut regretter la timidité créative en cette année 2021 (explorez le catalogue Rolex), Tudor n’a pas ménagé ses efforts pour proposer aux amateurs de véritables nouveautés.

Ainsi, aux côtés des innovantes Black Bay Fifty-Eight 925 (avec son boîtier en argent 925 et son cadran gris) et Black Bay Fifty-Eight 18K (avec son boîtier en or jaune et son cadran vert), la marque au bouclier a présenté deux inédites versions de sa Black Bay Chrono.

Brièvement et afin de replacer ces nouveaux chronographes dans leur contexte, un rapide retour en arrière me semble nécessaire.

Bâle 2017 : Tudor dévoile la Black Bay Chrono
Baselworld 2017 : Tudor dévoile la Black Bay Chrono.

En 2012, Tudor dévoile à Baselworld deux montres de plongée qui vont remettre la marque sur le devant de la scène et faire fortement grimper sa cote de popularité en berne : la Pelagos d’un côté, très contemporaine, et la Black Bay de l’autre, d’inspiration vintage.

L’impressionnant succès de cette dernière au cours des années écoulées depuis cette date a hissé la Black Bay au rang de pilier central du catalogue Tudor qui en a multiplié les déclinaisons avec talent.

L’une d’elles fait son apparition à Bâle 2017 : la Black Bay Chrono.
Se présentant sur une boîte acier de 41mm ornée d’une lunette tachymétrique également en acier et de poussoirs vissés du type Rolex Daytona, cette nouvelle itération se présentait sur un cadran noir bicompax animé des classiques aiguilles Tudor dont celle des heures de type Snowflake.
Motorisée par le Calibre MT5813, un mouvement chrono basé sur le calibre Breitling B01, Tudor habillait son modèle de 3 bracelets au choix : acier riveté, cuir vieilli ou tissu.

2019 : Tudor Black Bay Chrono acier et or jaune
Baselworld 2019 : c’est au tour de la Black Bay Chrono S&G de faire son apparition.

Il semble que cette Black Bay Chrono n’ait pas rencontré le succès escompté – à noter qu’elle a récemment été exfiltrée du catalogue Tudor.
Une version S&G (pour Steel and Gold / Acier et Or) faisait quant à elle son apparition deux ans plus tard, à l’occasion de Baselworld 2019.

Voici aujourd’hui deux nouvelles versions qui rendent ouvertement hommage aux montres de coureurs automobiles des années 70.

2021 : Tudor dévoile 2 nouvelles Black Bay Chrono
2021 : Tudor dévoile deux nouvelles versions très réussies de sa Black Bay Chrono.

 

Tudor Black Bay Chrono cru 2021 :
Un hommage aux 70’s

Côté boîte, ces nouvelles Black Bay Chrono ne diffèrent que marginalement de celle de leur aînée de 2017.
On y reconnaît ce boîtier acier à la finition intégralement satinée de 41 millimètres rehaussé d’un fin chanfrein poli-miroir à la jonction entre les cornes et la carrure.

Tudor Black Bay Chrono cadran Panda Inversé 79360N

Si le diamètre demeure identique, l’épaisseur a quant à elle été légèrement revue à la baisse en s’établissant dorénavant aux alentours des 14,2mm contre 14,9mm pour le modèle d’origine.
On y retrouve également des poussoirs de chronographe vissés comme sur la Tudor Oysterdate Chrono de 1970, premier chrono de la marque au bouclier, ou encore une couronne de remontoir vissée qui garantit au modèle une étanchéité à 200 mètres.

Le premier vrai changement proposé par cette Black Bay Chrono millésime 2021 est à chercher côté lunette.
Si la version de 2017 se paraît d’une lunette tout acier, celle-ci accueille cette année un insert en aluminium noir anodisé.

Au porter : montre Tudor Black Bay Chrono 2021

Apportant visuellement plus de contraste au modèle et évoquant par la même occasion certaines références historiques de la Tudor Oysterdate Chrono (comme la 7031/0), il permet également de minimiser l’impact visuel du modèle au poignet – la Black Bay Chrono étant un modèle relativement imposant.
Comme sur les modèles des années 70 et sur ceux de ces dernières années, la marque sœur de Rolex pare cet insert en alu d’une échelle tachymétrique.

Le second changement se trouve bien entendu côté cadran.
Tudor nous propose en effet au choix un cadran Panda (opalin avec sous-compteurs noirs) ou Panda Inversé (noir avec sous-compteurs blancs/argentés).

Focus cadran - nouvelle Tudor Black Bay Chrono 2021

Ce clin d’œil une fois encore à l’univers sport-auto des 70’s ne nous renvoie pas tant au chronographe Tudor de cette période dont le cadran associait des teintes grises et orange mais plutôt à des modèles proposés par Rolex (je pense par exemple au Daytona 6263) ou encore à Heuer et ses Carrera et Autavia en particulier.

Pour habiller ses nouveautés, Tudor propose 3 possibilités : son très beau bracelet acier riveté, un bracelet manchette en cuir ou un bracelet en tissu noir.

D’un point de vue mécanique enfin, pas de changement.
Cette nouvelle Tudor Black Bay Chrono opte comme la version S&G sortie en 2019 pour le calibre MT5813, un mouvement chronographe automatique certifié chronomètre par le COSC avec spiral en silicium, 70 heures de réserve de marche, roue à colonnes et embrayage vertical.

Tudor Black Bay Chrono cadran Panda réf. 79360N

Tudor Black Bay Chrono Cadran Panda / Panda Inversé :
Deux superbes chronographes très 70’s

Dès la sortie de la Black Bay Chrono en 2017, nous fûmes nombreux à nous demander pourquoi Tudor n’avait pas équipé sa nouveauté d’un cadran Panda ou Panda Inversé.
Quatre ans plus tard, c’est chose faite.

Tudor Black Bay Chrono 79360N : Panda ou Panda Inversé

Si le résultat est hautement séduisant, il n’est cependant pas exempt de critiques.

La première concerne une boîte qui demeure à mon goût un brin trop massive : un diamètre réduit d’un à deux millimètre(s) eût été parfait. Et cohérent avec l’époque de référence du modèle.

La deuxième est relative à la taille des sous-compteurs qui auraient mérité d’être un peu plus grands.

J’en ajoute une 3ème qui me paraît moins importante que les deux premières : même s’il est parfaitement intégré, je me serais volontiers passé d’un guichet de date.

Tudor Black Bay Chrono 79360N : la vraie et ma proposition
A gauche : montage photo artisanal d’une Tudor Black Bay Chrono imaginaire dotée de compteurs agrandis et privée de guichet de date. A droite : LA véritable nouvelle Black Bay Chrono.

Je me permets d’illustrer mon propos avec ci-dessus un montage photo (ci-dessus) grossièrement réalisé par mes soins (modèle de gauche) avec, à ses côtés, la véritable Tudor Black Bay Chrono.
N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires dans l’espace dédié ci-dessous, que vous soyez ou non d’accord avec moi !

Ceci étant dit, ces nouvelles montres Tudor sont vraiment très belles, en particulier la version cadran Panda Inversé.

Véritable immersion dans les grandes années de la course automobiles, elles n’en demeurent pas moins contemporaines grâce à une très belle conception et à un calibre performant et fiable.
Sachant qu’elles sont proposées à un prix très compétitif compte tenu de la prestation délivrée.
Bref, superbes !

Dommage que Rolex n’en fasse pas autant avec son Daytona…

Un look sport-chic - Tudor Black Bay Chrono 79360N

Tudor Black Bay Chrono millésime 2021
Caractéristiques techniques et Prix de vente

– Références :
Cadran Panda Inversé
> 79360N-0001 (bracelet acier)
> 79360N-0005 (bracelet manchette)
> 79360N-0007 (bracelet tissu)
Cadran Panda
> 79360N-0002 (bracelet acier)
> 79360N-0006 (bracelet manchette)
> 79360N-0008 (bracelet tissu)
– Boîtier en en acier 316L de 41mm (Ø), finition polie et satinée
– Lunette fixe en acier 316L avec disque en aluminium éloxé noir mat avec échelle tachymétrique, indications argentées
– Couronne en acier 316L vissée ornée de la rose Tudor en relief
– Poussoirs de chronographe en acier 316L vissés à 2h et à 4h
– Glace saphir bombée
– Etanchéité = 200m
– Cadran bombé noir avec compteurs argentés / Cadran bombé opalin avec compteurs noirs
– Calibre MT5813, Manufacture Tudor – Certifié chronomètre par le COSC – Mouvement chronographe mécanique à remontage automatique bidirectionnel par rotor – Spiral amagnétique en silicium – Balancier à inertie variable, micro-réglage par vis – Fréquence : 28.800 alt/h (4Hz) – 41 rubis – Précision = -2/+4 secondes par jour (montre terminée) – 70h de réserve de marche
– Garantie = 5 ans
Prix de vente :
> sur bracelet acier = 4.880 €
> sur bracelet manchette = 4.580 €
> sur bracelet tissu = 4.580 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 Commentaires
Tom : Moi, je l'aime telle qu'elle est.
Paul : Au risque de passer pour un fayot ;-)) je suis d'accord avec l'auteur : je la préfère en version "trafiquée".
seb : BONJOUR ? je suis pas d’accore avec vous la date ne gâche en rien l'esthétique au contraire et elle apporte un plus. merci bonne journée
BigD : Désolé, je ne partage pas l'avis sur la date. Au quotidien, c'est très pratique, et là, placée à 6h, elle est parfaitement intégrée et elle ne rompt pas la symétrie du cadran. Donc oui ! (et tant pis si je ne suis pas un puriste !) Et puis, 41mm, est-ce aussi imposant ?
Jean : Je suis d'accord avec vous : elle est mieux sans date. Mais elle est quand mêem très sympa avec ;-))