Pays :

ACTUALITÉ Seiko Save the Ocean Antarctica SRPG57K1 et SRPG59K1 : des montres de plongée « givrées » idéales pour l’été

Seiko dévoile deux nouvelles éditions Save the Ocean puisant leur inspiration dans l’Antarctique et ses paysages glacés. Au programme : des teintes et un cadran rafraîchissants parfaits pour l’été.

Aux origines de la collection Seiko Save the Ocean

En cette période où les températures outrepassent les 30°C, je vous propose bien mieux qu’un brumisateur : une rafraîchissante montre de plongée.
Enfin deux pour être précis.

Seiko vient en effet tout juste de dévoiler deux nouvelles et tout à fait inédites éditions Prospex Save the Ocean qui requièrent un bref flash-back avant de vous les présenter en détail.

En 2018, la manufacture nippone et Fabien Cousteau s’associent.
Petit-fils du célèbre océanographe Jacques-Yves Cousteau et lui-même plongeur, ce partenariat avec Seiko permet de contribuer aux travaux du Fabien Cousteau Ocean Learning Center dédié à la préservation des océans.

Pour ce faire, Seiko initie une série de montres de plongée en séries spéciales sous l’appellation Save the Ocean, une part (non précisée) des ventes étant attribuée au FCOLC.

Histoire de la gamme Seiko Save the Ocean
Initiées en 2018, les éditions spéciales Save the Ocean permettent à Seiko de soutenir financièrement les travaux du Fabien Cousteau Ocean Learning Center dédié à la préservation des océans. Ci-dessus les éditions 2021 (à gauche) et 2020.

C’est ainsi que les références SRPC91 et SRPC93 ouvrent le bal en 2018 avec un cadran puisant son inspiration du côté de la baleine bleue.
En 2019, c’est au tour des Seiko Prospex Save the Ocean SRPD21 et SRPD23 de voir le jour, leur cadran s’inspirant de l’apparence d’un grand requin blanc.

En mai 2020 puis en mars 2021, Seiko lançait respectivement les éditions Save the Ocean SRPE33 et SRPE39 d’une part et SRPF77 et SRPF79 de l’autre, ces quatre séries rendant hommage à la majestueuse raie Manta.

Voici aujourd’hui le tout dernier millésime de cette très belle et abordables gammes de montres avec l’introduction des Save the Ocean Antarctica SRPG57K1 et SRPG59K1.

Les plus pressés d’entre vous peuvent les précommander ici :
Seiko Save the Ocean Antarctica SRPG57K1 Monster ;
Seiko Save the Ocean Antarctica SRPG59K1 Baby Tuna.

Montres à petits prix - Seiko SRPG57K1 et SRPG59K1
2021 : Même vocation mais changement de paysage avec les Seiko Save the Ocean Antarctica SRPG57K1 et SRPG59K1.

 

Seiko SRPG57K1 et SRPG59K1 :
De superbes cadrans évocateurs de l’Antarctique

Si les bases de ces nouvelles montres Seiko demeurent de grands classiques de la manufacture nippone – à savoir les modèles Tuna (en version Baby) et Monster -, elles nous dépaysent sérieusement en nous faisant quitter les mers chaudes habituelles des Save the Ocean pour les eaux glacées de l’Antarctique.

Seiko Baby Tuna Save the Ocean SRPG59K1

Et compte tenu de l’ambiance réfrigérante et enneigée qui caractérise le Continent Austral, Seiko opte pour un habillage qui tranche sérieusement avec celui des éditions précédentes.

La couleur dégradée blanc / bleu et la texture presque craquelée des cadrans de ces Save the Ocean SRPG57K1 et SRPG59K1 sont en effet une évocation directe des paysages de l’Antarctique lorsque la lumière se réfléchit sur la glace.

Seiko y ajoute une petite touche très sympa – des empreintes de pingouins – qui nous renvoie au soin qu’il convient de porter à cette espèce menacée, au même titre que sa terre d’adoption, par le réchauffement climatique.
On rigole évidemment un peu moins ici mais c’est nettement mieux que de pratiquer la politique de l’autruche. Surtout en Antarctique !

Photo macro montre Seiko SRPG59K1

Cet inédit cadran parfaitement réalisé et Ô combien réaliste est équipé de ces attributs qui confèrent aux montres de plongée Seiko leur fonctionnalité légendaire : larges index et aiguilles généreusement pourvus de LumiBrite, la matière luminescente propre au groupe horloger.

Pour cerner ce paysage, Seiko fait appel à un insert de lunette blanc rehaussé d’un traitement azuré et gravé des graduations nécessaires à l’exploration des fonds marins.

 

Seiko Save the Ocean Antarctica :
Elégance sport-chic et fonctionnalité optimale

Comme je vous le disais, ces nouvelles Seiko Save the Ocean Antarctica se présentent pour l’une sur un boîtier Monster (la SRPG57K1) et pour l’autre sur un boîtier Tuna version réduite (la SRPG59K1).

Apparu pour la première fois au catalogue Seiko aux tout début des années 2000 avec les réf. SKX779 et SKX781, le premier fait désormais partie du patrimoine génétique des productions de la manufacture nippone (au même titre que le boîtier Tuna, soit dit en passant).

Boîtier Seiko Monster - Seiko SRPG57K1

Il se présente ainsi sur cette Save the Ocean Antarctica SRPG57K1 sur des mensurations classiques de 42,4mm de diamètre pour une épaisseur de 13,4mm.
Vous y reconnaitrez sa couronne de remontoir surdimensionnée à 4h et ses courtes cornes inclinées qui lui assurent un excellent confort de porter.

Motorisée par le calibre manufacture 4R36, cette nouvelle Seiko SRPG57K1 s’habille d’un bracelet acier.

La SRPG59K1 se présente quant à elle sur un boîtier Tuna aux mensurations réduites qui lui valent le surnom affectif de Baby Tuna.

Descendant directement de la mythique Professional Diver’s 600m dont je vous parlais il y a moins de deux semaines à l’occasion du lancement de la Seiko Prospex 1986 Quartz Diver’s 35ème Anniversaire S23635, le boîtier Baby Tuna reprend les lignes de son aînée.
Boîte ronde en acier abritée derrière une coque protectrice, couronne vissée à 4h et lunette tournante unidirectionnelle accessible via deux encoches taillées dans ladite coque.

Vue du cadran - montre Seiko Save the Ocean 2021

Proposée sur un diamètre réduit de 43,2mm (versus 49,4mm pour la S23635) et affichant une épaisseur de seulement 12,6mm (versus 16,3mm pour cette même S23635), cette Seiko Save the Ocean Antarctica SRPG59K1 bénéficie d’un look nettement moins radical que celui de ses aînées et même carrément sport-chic.

Seiko le confirme d’ailleurs en l’habillant d’un bracelet en silicone blanc.

Seiko Save the Ocean SRPG57K1 et SRPG59K1 Antarctica :
Des montres de plongée abordables idéales pour l’été

Avec leurs tonalités rafraîchissantes parfaitement assorties à une peau bronzée, ces nouvelles Seiko Save the Ocean sont vraiment très réussies.

D’abord parce qu’elles renouvellement véritablement cette gamme de montres de plongée porteuses d’une dimension caritative.
En effet, comparées aux évolutions tout en subtilité affichées entre les séries raie Manta 2020 et 2021, elles ont le mérite de changer radicalement de look.

De nouvelles éditions Save the Ocean au catalogue Seiko

Ensuite parce que le résultat est (pour moi en tout cas) superbe.

Les cadrans, fidèle évocation du froid sec et ensoleillé de l’Antarctique (tel que je l’imagine puisque je n’y ai jamais mis les pieds – et encore moins les pattes !), rehaussés de ces discrètes empreintes de pingouins, est un régal.

Ce très beau et inédit spectacle n’altère cependant en rien la fonctionnalité de ces montres automatiques qui préservent les légendaires qualités des montres de plongée Seiko : lisibilité, robustesse et étanchéité.

Si le réalisme est tel qu’on aurait presque froid en en admirant le cadran, leur prix de vente ultra ajusté réchauffera les plus frileux d’entre vous : 550 € pour la Monster SRPG57K1 et 570 € pour la Baby Tuna SRPG59K1 !
Il n’y pas à hésiter une seconde !

Les nouvelles Seiko Prospex Save the Ocean Antarctica 2021

Seiko Prospex Save the Ocean Antarctica
Caractéristiques techniques, Prix et Disponibilité

Seiko Prospex Save the Ocean Antarctica Monster SRPG57

– Réf. SRPG57K1
– Boîte en acier inoxydable
– Dimensions = 42,4mm (Ø) x 13,4mm (épaisseur)
– Lunette rotative unidirectionnelle
– Verre Hardlex avec lentille grossissante
– Couronne vissée
– Fond vissé avec marquage EDITION SPECIALE
– Etanchéité = 200m
– Cadran dégradé avec index et aiguilles luminescents (LumiBrite)
– Calibre Seiko 4R36 – mouvement automatique – 41h de réserve de marche – heure, minute, seconde, jour, date
– Bracelet en acier inoxydable
– Fermoir à boucle déployante avec verrouillage de sécurité
Prix de vente = 550 €
– Dispo = juin 2021

Seiko Prospex Save the Ocean Antarctica Baby Tuna SRPG59

– Réf. SRPG59K1
– Boîte en acier inoxydable
– Dimensions = 43,2mm (Ø) x 12,6mm (épaisseur)
– Lunette rotative unidirectionnelle
– Verre Hardlex
– Couronne vissée
– Fond vissé avec marquage EDITION SPECIALE
– Etanchéité = 200m
– Cadran dégradé avec index et aiguilles luminescents (LumiBrite)
– Calibre Seiko 4R35 – mouvement automatique – 41h de réserve de marche – heure, minute, seconde, date
– Bracelet en silicone blanc
– Fermoir à boucle déployante avec verrouillage de sécurité
Prix de vente = 570 €
– Dispo = juin 2021

 

Où essayer ces montres Seiko Save the Ocean
(quand elles seront disponibles)?

Boutique Seiko Paris : 47 rue Bonaparte, 75006 Paris
– Ouverture du lundi au samedi, de 10h à 19h
– Tél.: 01.43.25.51.31

Boutique Seiko Lyon : 102 rue du Président Edouard Herriot, 69002 Lyon
– Ouverture du mardi au samedi, de 10h à 19h
– Tél.: 04.78.38.00.99

Boutique Seiko Lille : 7 rue Lepelletier, 59800 Lille
– Ouverture du mardi au samedi, de 10h à 19h
– Tél.: 03.20.06.00.89

Boutique Seiko Aix-en-Provence : 3, rue Marius Reynaud, 13100 Aix-en-Provence
– Ouverture du mardi au samedi de 10h30 à 13h00 et de 14h00 à 19h00
– Tél.: 04.13.91.00.19

Boutique Seiko Bordeaux : 6 rue Montesquieu, 33000 Bordeaux
– Ouverture du mardi au samedi, de 10h à 19h
– Tél.: 05.56.44.97.60

Boutique en ligne Seiko : Seiko e-boutique