Pays :

ACTUALITÉ Rolex Daytona : une expo au Bon Marché dédiée au légendaire chronographe

Le Bon Marché accueille à partir du 07/10/2013 une exposition consacrée au chronographe Rolex Cosmograph Daytona. Une occasion de découvrir l'histoire d'une montre de pilote entrée dans la légende.

Diaporama = 19 photos
+ Découvrez les collections et les prix Rolex

Exposition « De Daytona au Cosmograph Daytona » – Informations pratiques :

Dates : du 7 au 26 octobre 2013
Lieu : au Bon Marché Rive Gauche, espace horlogerie
Adresse : 24, rue de Sèvres, 75007 Paris – France
Heures et jours d’ouverture : de 10h à 20h du lundi au samedi / jusqu’à 21h les jeudi et vendredi

La plage de Daytona, en Floride, devient dès le XXème siècle un lieu de prédilection de la conquête de la vitesse et de la course automobile.

Rolex profite des 50 ans de son modèle Oyster Perpetual Cosmograph Daytona pour présenter à Paris une exposition exceptionnelle consacrée à l’histoire et à l’univers de ce chronographe de légende.
C’est ainsi dans un espace de plus de 100m2 spécialement dédié à cette icône de la vitesse et des sports automobiles que le visiteur est invité à voyager.
Dans le temps d’abord : de 1963, date de la création du Cosmograph Daytona, à nos jours.
Mais aussi dans l’espace en allant jusqu’à Daytona en Floride dont cette montre de pilote automobile tire son nom.

Au menu de cette exposition : des films, des textes et des photographies bien entendu mais également des modèles historiques et contemporains de Rolex Cosmograph Daytona.

 

L’histoire du Rolex Daytona en quelques mots

La plage de Daytona (Floride) comporte une large bande de sable dur, plate et qui file tout droit sur 35km. Elle devient dès le XXème siècle un lieu de prédilection de la conquête de la vitesse et de la course automobile. Viennent s’y affronter au volant des voitures les plus puissantes de leur temps les pionniers de l’automobile venus des Etats-Unis et d’Europe.

Mars 1935 : Sir Malcolm Campbell atteint les 445 km/h (276 mph) au volant de son Bluebird. Il porte à son poignet depuis plusieurs années une Rolex Oyster.

Le record du monde de vitesse y est par exemple établi 14 fois entre 1904 et 1935.

Cette course effrénée aux records de vitesse culmine quand Sir Malcolm Campbell atteint les 445 km/h (276 mph) au volant de son Bluebird en mars 1935. Il battra son propre record quelques mois plus tard en franchissant la barre mythique des 300 mph à Bonneville Salt Flats (Utah).

Depuis le début des années 1930, le britannique, qui entrera dans l’histoire comme le roi de la vitesse, porte une Rolex Oyster.

A la fin des années 50, c’est sur le circuit du Daytona International Speedway, contruit en 1959, que se perpétue la tradition des compétitions automobiles.

Ce Super Speedway de 4km de circonférence comporte des virages relevés de 31 degrés permettant des accélérations vertigineuses.
S’y tiennent notamment chaque année la Daytona 500 et la Rolex 24 At Daytona – anciennement
24 Heures de Daytona. Cette épreuve d’endurance de 24 heures, que l’on peut considérer comme l’équivalent nos 24 Heures du Mans, est considérée par les pilotes les plus chevronnés comme étant l’une des plus difficiles au monde.

C’est le circuit du Daytona International Speedway qui va donner son nom au chronographe que Rolex dédie en 1963 aux pilotes automobiles et aux passionnés de sports mécaniques : le Cosmograph Daytona.

C'est le Daytona International Speedway qui va donner son nom au chronographe que Rolex dédie en 1963 aux pilotes automobiles. Ci-dessus, le Cosmograph Daytona dit Paul Newman.

Doté d’une esthétique sportive inspirée, comme souvent chez Rolex, de considérations fonctionnelles qui répondent aux besoins du porteur, ce chronographe innove par la grande lisibilité de ses fonctions – et en particulier grâce à ses compteurs fortement contrastés et à son échelle tachymétrique positionnée non plus sur le cadran, mais sur la lunette extérieure de la montre.

Dès le milieu des années 60, le Rolex Daytona constitue le trophée remis aux vainqueurs des 24 Heures de Daytona, une course lancée en 1962 et qui prendra le nom de Rolex 24 At Daytona en 1992.

Gagner un chronographe Daytona constitue pour les pilotes d’endurance participant à la course la récompense suprême.
A tel point que cette course qui se déroule en janvier et qui marque le début de la saison des sports automobiles aux USA est appelée par tous du nom de son prestigieux trophée : The Rolex.

 

Rolex Cosmograph Daytona : un chronographe de légende

Le Rolex Daytona est par ailleurs la Montre Officielle de l’épreuve des 24 Heures du Mans.
C’est également le chronographe qu’arbore le pilote danois Tom Kristensen, neuf fois vainqueur de la course française – dont la dernière édition.

Nouvelle étape dans la construction de la légende : Rolex lance en 2000 un nouveau modèle de son Daytona équipé du calibre de manufacture Rolex 4130.

En 2013, Rolex a encore renforcé ses liens avec les sports mécaniques en devenant l’un des principaux partenaires de la Formule 1, un rapprochement symptomatique d’une même passion pour la performance, la précision, l’innovation et l’excellence.

La star hollywoodienne Paul Newman a bien entendu joué un rôle dans les années 70 dans la construction de la légende du Cosmograph Daytona. L’acteur, par ailleurs pilote automobile passionné, a en effet porté un chronographe Daytona à la ville comme sur les circuits pendant de nombreuses années – notamment un modèle au cadran particulier auquel les collectionneurs vont associer son nom en le désignant sous le nom de Daytona Paul Newman.

L’année 1988 constitue une nouvelle étape dans la construction de la légende.
Rolex lance en effet cette année-là un nouveau modèle entièrement redessiné et à remontage automatique.

BaselWorld 2013 : Rolex dévoile pour célébrer les 50 ans de son chrono légendaire un Daytona en platine (Référence 116506).

Douze ans plus tard, Rolex équipe son iconique Cosmograph Daytona d’un nouveau mouvement automatique haute performance entièrement conçu et fabriqué en interne : le calibre Rolex 4130.
Ce mouvement, doté de nombreuses innovations, va s’imposer comme un nouveau standard de chronographe en termes de précision, de fiabilité et de robustesse.

Enfin, BaselWorld 2013 marque en quelque sorte le couronnement pour ce chronographe légendaire. La Foire de Bâle sera en effet l’occasion pour Rolex de dévoiler un Cosmograph Daytona en platine et équipé d’une lunette Cerachrom monobloc en céramique.

L’exposition au Bon Marché constitue une très belle occasion de découvrir ou redécouvrir les 50 années qui ont conduit le Rolex Cosmograph Daytona au firmament des chronographes de sport.

Découvrir en images les nouveautés Rolex Bâle 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES MARQUES LES PLUS CONSULTÉES