Pays :

ACTUALITÉ Richard Mille RM 56-02 Saphir – Watches & Wonders

Richard Mille, spécialiste des montres high tech, sera cette année encore présent à Watches & Wonders. A cette occasion, la marque de montres de luxe présentera ses collections dont la RM56-02 Saphir.

Diaporama = 14 photos
+ Découvrez les collections actuelles et les prix Richard Mille

Le salon Watches & Wonders, pendant asiatique du SIHH genevois, accueillera particuliers et professionnels du 29 septembre au 2 octobre 2014 au centre de Convention et d’exposition de
Hong Kong (HKCEC) pour sa 2ème édition.

Organisé par la Fondation de la Haute Horlogerie (FHH), cet événement réunira quelques-unes
des marques suisses les plus prestigieuses de l’industrie horlogère – parmi lesquelles
Jaeger-LeCoultre, Vacheron Constantin, IWC, Cartier ou encore Piaget pour ne citer qu’elles.
Au côté des marques du Groupe Richemont, le spécialiste des montres de luxe high tech
Richard Mille, fidèle exposant du SIHH, répondra cette année encore présent à Watches & Wonders.

C’est ainsi dans une luxueuse boutique de quelque 300m2 que la marque recevra ses visiteurs
afin de leur faire découvrir la très riche collection 2014 dédiée à la Femme – avec, entre autres, la RM 19-01 Natalie Portman, la RM 51-01 Tigre et Dragon Michelle Yeoh ou encore les modèles
RM 07-01 et RM 037.

Richard Mille n’en a pas pour autant oublié cette année sa clientèle masculine en proposant de nouvelles montres de sport très pointues développées avec ses partenaires et ambassadeurs sportifs.
On retiendra notamment le calibre tourbillon RM 36-01 capteur de G rotatif conçu avec le champion WRC Sébastien Loeb, le calibre mécanique RM 35-01 développé avec Rafael Nadal ou encore la RM 61-01 conçue avec le champion du monde d’athlétisme Yohan Blake.

Richard Mille RM 56-02 Saphir : transparence ultime et haute technologie pour cette série limitée à 10 exemplaires monde qui, à elle seule, justifie que vous veniez faire un tour fin septembre au salon Watches & Wonders...

Ceux qui se rendront sur Watches & Wonders auront par ailleurs la chance de pouvoir admirer
le Tourbillon RM 56-02 Saphir.
Cette incroyable montre est en quelque sorte une synthèse des savoir-faire exceptionnels développés par Richard Mille : transparence poussée à son paroxysme avec un boîtier saphir d’une grande complexité et haute technicité avec un mouvement suspendu fixé par câbles – dont l’architecture s’inspire de la RM 27-01 Rafael Nadal.

La Richard Mille Tourbillon RM 56-02 Saphir dévoile ainsi une platine fabriquée en titane
Grade 5 entièrement suspendue au cœur de son boîtier saphir par un câble unique et tressé de 0,35mm d’épaisseur.
Ce câble est maintenu par 6 poulies : 4 sont fixées aux extrémités du mouvement et 6 autres sur le pourtour du mouvement.
La tension du câble est d’autre part parfaitement contrôlée par un rochet miniature à 9h.
L’ensemble du câble est relié à un indicateur indépendant situé sous l’index à 12h, permettant de procéder très facilement à un contrôle visuel de sa tension pour s’assurer qu’elle respecte toujours les normes prévues.

Côté transparence, forts de l’expérience tirée de l’élaboration de la RM 056-01 Tourbillon Saphir dévoilée au SIHH 2013, les ingénieurs Richard Mille ont poussé le concept encore plus loin en augmentant le nombre de composants en saphir par l’ajout d’un pont de barillet, de centre et
d’un pont de tourbillon redessinés pour l’occasion.

La transparence de cette pièce hors norme résulte de la pureté des cristaux d’oxyde d’aluminium (Al2O3).
Réalisé à partir de blocs de saphir taillés dans la masse, le boîtier du tourbillon Richard Mille
RM 56-02 est usiné à Lyss en Suisse par la Maison Stettler, spécialisée dans la fabrication de ce matériau.
Véritable défi en termes de réalisation, le boîtier nécessite à lui seul 40 jours d’usinage sans interruption suivis de 400 heures dédiées aux finitions des différents ponts du mouvement.

Traité antireflets double face côté lunette et côté fond, le boîtier de la RM 56-02 s’habille d’un bracelet en Aerospace Nano®, un matériau soyeux développé en exclusivité pour Richard Mille
par Biwi SA.

Enfin, le prix de cette pièce hors du commun est à la hauteur non seulement de sa rareté
– 10 exemplaires – mais également des nombreux défis qu’elle représente = 1.735.500 €.

Pour finir, en plus de ce nouveau Tourbillon RM 56-02 Saphir, Richard Mille dévoilera en exclusivité mondiale pour Watches & Wonders deux nouveaux calibres tourbillons en édition limitée, dont l’importance au sein de cette nouvelle collection ne manquera pas de susciter un intérêt tout particulier.

Alors, si vous avez la chance d’être du côté de Hong Kong fin septembre début octobre, n’oubliez surtout pas de faire une pause à la boutique Richard Mille sur Watches & Wonders : sensations garanties…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES MARQUES LES PLUS CONSULTÉES