Pays :

ACTUALITÉ Louis Erard Excellence Regulateur ou l’art de rajeunir une complication classique

La collection Excellence est sans doute la plus identitaire du catalogue Louis Erard. En son sein, les montres à régulateur font office de porte-étendard de la maison. Découverte de la dernière venue.

Diaporama = 4 photos presse

Fin février, je vous parlais de quatre très beaux chronographes lancés par Louis Erard – des modèles à (re)découvrir ici : Louis Erard La Sportive Limited Edition.
La maison helvétique, dont les premières montres apparaissent en 1931, s’est pourtant forgée une solide réputation en concevant des régulateurs – une complication relativement peu répandue dans l’horlogerie contemporaine en général et encore moins lorsqu’il s’agit de montres accessibles.

De quoi s’agit-il ?
Un régulateur est une montre dont les aiguilles des heures et des minutes ne sont pas rassemblées sur un même axe – contrairement à une montre classique dont les aiguilles sont montées sur un seul et même canon.

Il en résulte d’une part un design du cadran agencé de manière particulière pour ne pas dire déstructurée et d’autre part une lecture de l’heure atypique, ces deux caractéristiques contribuant au charme indéniable des régulateurs.

Louis Erard l’a bien compris au point d’en faire le pilier principal de son catalogue.

Un régulateur est une montre dont les aiguilles des heures et des minutes ne sont pas rassemblées sur un même axe. Il en résulte un charme certain lié à un design du cadran agencé de manière déstructurée et à une lecture de l’heure atypique. Louis Erard l’a bien compris au point d’en faire le pilier principal de son catalogue.

Et c’est bien entendu à cette catégorie de montres qu’appartient cette toute nouvelle venue baptisée Excellence Régulateur.

Celle-ci se présente, comme la plupart de ses aînées, sous la forme d’un boîtier acier de 40mm de diamètre.

Coiffé d’une fine lunette, sa sobriété exemplaire est pensée pour mettre en exergue ce qui constitue l’attrait indiscutable de cette montre Louis Erard : son visage.

On y retrouve un agencement en forme de huit avec un sous-cadran à midi accueillant une courte aiguille glaive des heures entourée d’index chiffres arabes et un second sous-cadran à 6h rythmé par l’aiguille des secondes.

Tout aussi classique de la gamme, la longue aiguille glaive des minutes centrée pointe sur un rehaut périphérique gradué.

On retrouve enfin à 9h un discret mais lisible indicateur de réserve de marche qui contrebalance le marquage Louis Erard Régulateur à 3h.

Se chevauchant l’un l’autre, les deux sous-compteurs nous sont livrés en une version noir mat qui prend place au sein d’un cadran vert fumé dégradé à la finition soleillée.

Un bracelet en cuir noir façon crocodile vient habiller cette Louis Erard Excellence Régulateur dont vous apercevrez le mouvement à remontage manuel qui l’anime – un ETA 7001 agrémenté d’une complication Louis Erard – derrière un fond muni d’une glace saphir.

Mon avis :

Le régulateur est une complication fort peu répandue de nos jours.

Sollicitée par le passé pour sa précision accrue au point de faire office de référence pour la mise à l’heure des montres, on ne la retrouve désormais que chez quelques grandes maisons horlogères telles que Laurent Ferrier ou Akrivia pour ne citer qu’elles.
Et chez Louis Erard dans un registre tarifaire nettement plus accessible heureusement.

Aux côtés de modèles au design très classiques, Louis Erard a su insuffler à cette complication un brin désuète un petit vent de modernité pour la remettre au goût du jour. C’est exactement le sentiment que j’ai face à cette Excellence Régulateur dont le classicisme est revigoré par une magnifique teinte verte dégradée.

L’intelligence de la maison sise à Le Noirmont, dans le Jura, est d’avoir su diversifier sa gamme de régulateurs.

Ainsi, aux côtés de modèles au design très classiques, Louis Erard a su insuffler à cette complication un brin désuète un petit vent de modernité (et parfois de folie avec les éditions Alain Silberstein) pour la remettre au goût du jour.

C’est exactement le sentiment que j’ai face à cette Excellence Régulateur.

Son traditionnel dessin en forme de 8 qui en fait une montre d’une grande élégance est revigoré par une magnifique teinte verte dégradée qui tranche avec la surface noir mat des sous-compteurs.

A noter au passage que Louis Erard a utilisé cette même teinte pour l’un de ses nouveaux chronographes La Sportive Limited Edition également décliné sur cadran bleu dégradé et noir dégradé – comme sur cette Excellence Régulateur.

Il en résulte un design contemporain et fort séduisant rehaussé par un prix de vente dont vous apprécierez la sagesse.

Caractéristiques techniques et Prix de vente :
Louis Erard Excellence Regulateur
– Réf. : 54230AG59.BDC02
– Boîte en acier de 40mm (Ø)
– Verre saphir antireflet double face
– Fond muni d’une glace transparente
– Etanchéité = 50m
– Cadran dégradé vert/noir
– Fonctions = heures, minutes, petite seconde, indicateur de réserve de marche
– Mouvement mécanique à remontage manuel – Base ETA 7001 avec complication Louis Erard RE9 – réserve de marche = env. 42h
– Bracelet en cuir façon crocodile noir – boucle déployante en acier
Prix de vente = CHF 2’490.—

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES MARQUES LES PLUS CONSULTÉES