Pays :

ACTUALITÉ Grand Seiko dévoile un nouveau calibre Spring Drive 5 Days pour son 60ème anniversaire

Si Grand Seiko est plébiscitée par les amateurs pour la conception irréprochable de ses montres et pour leur esthétique, elle l’est aussi pour ces mouvements. Découverte du nouveau Spring Drive 9RA5.

Diaporama = 5 photos presse

En cette année 2020 qui célèbre les 60 ans de Grand Seiko, la manufacture nippone nous sert un véritable show démontrant ses multiples domaines de compétence.
Si ceux-ci concernent bien entendu la création de séries limitées ou non de modèles spécifiques, il est un domaine dans lequel Grand Seiko excelle particulièrement : celui de la mécanique.

La manufacture du Soleil Levant occupe à ce titre une place tout à fait à part en la matière puisqu’elle est la seule à maîtriser parfaitement trois domaines : celui des mouvements automatiques, celui des mouvements à quartz et celui d’une technologie hybride baptisée Spring Drive.

Le Spring Drive 9RA5 présente des mensurations plus réduites que celles de ses aînés grâce, notamment, à un agencement optimisé du Magic Lever. Renommé pour l’occasion Offset Magic Lever, ce composant se trouve désormais décentré sans perdre pour autant de son efficacité en termes d’armage automatique.

Pour ceux qui ne la connaissent pas, le Spring Drive est une technologie propre à la manufacture nippone qu’elle a su mettre au point grâce à sa maîtrise de l’horlogerie mécanique à laquelle s’ajoute son expertise dans le domaine de l’horlogerie électronique – une double casquette qu’elle est la seule au monde à arborer.

Dévoilée pour la première fois en 1999, le Spring Drive associe en effet le meilleur des deux mondes – celui des montres automatiques, grâce à un armage avec un ressort-moteur qui permet à la montre de générer sa propre énergie, et celui du quartz et de sa légendaire précision grâce à la présence d’un régulateur électronique permettant d’atteindre une précision qu’aucune autre montre mécanique ne peut égaler.

Pour la petite histoire, il aura fallu plus de 20 ans de R&D et quelque 600 prototypes pour stabiliser et fiabiliser le Spring Drive…

Initialement développé pour motoriser les montres Seiko, le Spring Drive est rapidement devenu une technologie exclusivement embarquée sur des montres Grand Seiko – avant de faire un retour ponctuel à ses premières amours en venant motoriser les Seiko Prospex LX dévoilées en 2019 à Baselworld.

Lancé pour le 60ème anniversaire de Grand Seiko, le calibre Spring Drive 9RA5 présente des atouts de taille par rapport aux générations précédentes.

Grâce à la présence de deux barillets de taille différente, il offre ainsi une réserve de marche de 120 heures / 5 jours, surpassant de fait de 60% l’autonomie de ses aînées de la gamme des 9R6 (dotés de 72h).

Lancé pour le 60ème anniversaire de Grand Seiko, le calibre Spring Drive 9RA5 présente des atouts de taille par rapport aux générations précédentes. Grâce à la présence de deux barillets de taille différente, il offre notamment une réserve de marche de 120 heures, surpassant de fait de 60% l’autonomie de ses aînées de la gamme des 9R6 (dotés de 72h).

Le calibre Spring Drive 9RA5 présente d’autre part des mensurations plus réduites que celles de ses aînés grâce, notamment, à un agencement optimisé de certains de ses composants – et plus particulièrement du Magic Lever.

Renommé pour l’occasion Offset Magic Lever, ce composant développé en 1959 auparavant monté directement sur l’axe du rotor se trouve désormais décentré sans perdre pour autant de son efficacité en termes d’armage automatique.
Ajouté au repositionnement du train de rouages vers le centre du mouvement, le nouveau calibre 9RA5 perd presque 1mm d’épaisseur par rapport au 9R65, son épaisseur finale s’établissant à 5mm (vs 5,8mm pour son aîné) – un gain considérable dans cet univers de l’infiniment petit.

Enfin, son optimisation lui permet de bénéficier d’une précision accrue grâce à la présence d’un nouveau circuit intégré. Ce dernier est pour la première fois équipé d’un capteur qui mesure la température à l’intérieur du mouvement. Il est d’autre part programmé pour compenser les défauts de la fréquence d’oscillations dus aux variations de température.

L’oscillateur et le capteur sont ensuite scellés ensemble sous vide afin d’éviter le moindre écart de température entre eux.
Cette protection réduit par la même occasion les éventuelles influences de l’humidité, de l’électricité statique ou de la lumière sur la précision de la montre.

Résultat ? Des performances (encore plus) éblouissantes !
Grand Seiko garantit en effet un écart de marche de l’ordre de -/+10 secondes par mois (pas par jour !) versus -/+15 secondes par mois pour le 9R6.

Mon avis :

Les atouts que tient en main Grand Seiko pour conquérir le cœur des amateurs de montres de luxe sont nombreux.

Sa capacité d’innovation en fait indubitablement partie, l’Histoire de la manufacture étant mue notamment par une recherche permanente de la meilleure précision possible.

Cette quête de la précision absolue inscrite dans ses gênes de Grand Seiko, si tant est qu’elle existe / qu’on l’atteigne un jour, pousse la manufacture à améliorer sans relâche ses mouvements. C’est de cet élan qu’est né ce tout nouveau calibre Spring Drive 9RA5, plus fin, plus précis et plus puissant que ses aînées…

Sa maîtrise totale du quartz qu’elle n’a jamais abandonné depuis 1969 associée à son expertise dans le domaine des montres mécaniques (qu’elles soient automatiques ou à remontage manuel) lui a permis de mettre au point une technologie qu’elle est la seule à maîtriser – le Spring Drive.

Cette quête de la précision absolue inscrite dans ses gênes, si tant est qu’elle existe / qu’on l’atteigne un jour, pousse Grand Seiko à améliorer sans relâche ses mouvements.

C’est de cet élan qu’est né ce tout nouveau calibre Spring Drive 9RA5.

Plus fin, plus précis et plus puissant que ses aînées, il nous rapproche un peu plus de la précision ultime.

Sa technologie exclusive constitue par ailleurs pour un grand nombre d’amateurs des productions Grand Seiko un facteur de désirabilité.

En effet, tout fan Grand Seiko qui se respecte se doit de posséder dans sa collection (au moins) une GS motorisée par un mouvement Hi-beat 36000 alternances, une GS à quartz et un modèle équipé d’un Spring Drive.

Il me manque la 3ème ! Mais cela ne devrait pas durer bien longtemps…

En attendant, et concomitamment au lancement de ce calibre Spring Drive 9RA5, la manufacture édite comme on pouvait s’y attendre une première montre l’embarquant : la Grand Seiko SLGA001 Professional Diver’s 60ème anniversaire.

Quoi d’autre chez Grand Seiko pour son 60ème anniversaire ?
Stay tuned!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES MARQUES LES PLUS CONSULTÉES