Pays :

ACTUALITÉ Bracelets NATO Omega : 6 nouveaux coloris pour l’été

Quand il fait chaud, les bracelets cuir sont déconseillés et les bracelets acier peuvent marquer le poignet. La solution ? Un bracelet NATO. Omega en dévoile six nouveaux aux tonalités estivales.

Diaporama = 12 exemples de combinaisons montre / NATO

Les amateurs de montres le savent : par temps chaud, le port d’une montre sur bracelet cuir n’est pas franchement conseillé, le cuir s’accommodant mal de la transpiration.
Davantage recommandé, le bracelet acier peut s’avérer un peu chaud et laisser accessoirement des traces noirâtres sur le poignet.
La solution idéale consiste à porter un bracelet NATO que vous apprécierez à la fois pour sa légèreté et pour son hydrophobie si vous vivez en bord de mer.

Par temps chaud, la solution idéale consiste à habiller votre montre préférée d’un bracelet NATO que vous apprécierez à la fois pour sa légèreté et pour son hydrophobie si vous vivez en bord de mer. Cela tombe bien : Omega dévoile en ce mois de juin six nouveaux NATO aux tonalités estivales.

Son autre avantage, et pas des moindres, c’est qu’il permet d’offrir à votre beau chronographe et à votre montre de plongée préférée un look complètement différent au point de vous donner le sentiment d’avoir changé de montre.

C’est ce dernier point qui explique l’engouement des collectionneurs pour les bracelets NATO dont l’offre en ligne s’est sérieusement densifiée ces dernières années.

Mais attention : il y a bracelet NATO et bracelet NATO, la différence résidant bien entendu dans la qualité de réalisation, cette dernière influant à la fois sur le confort de porter et sur la longévité dudit bracelet.

Derniers articles Omega
La note de la rédaction
79 / 100

test Omega Speedmaster Moonwatch : un chronographe légendaire

VIDÉO Omega Speedmaster Moonwatch : revue vidéo

La note de la rédaction
80 / 100

test Omega Speedmaster Moonwatch Alinghi : un chrono racé

La note de la rédaction
79 / 100

test Omega Speedmaster Moonwatch : un chronographe légendaire

VIDÉO Omega Speedmaster Moonwatch : revue vidéo

La note de la rédaction
80 / 100

test Omega Speedmaster Moonwatch Alinghi : un chrono racé

Omega l’a bien compris en lançant il y a environ trois ans sa propre ligne de bracelets NATO.
Mais aussi parce que s’il existe deux montres auxquelles ce type de bracelets sied à merveille, ce sont bien les Omega Speedmaster et les Seamaster – et en particulier l’Omega Seamaster Diver 300M.

Extrêmement large, l’offre d’Omega en la matière accueille en cette période estivale six références supplémentaires : vert / liseré blanc, blanc / liseré bleu, bleu / liseré blanc, bleu / liseré vert, bleu / liseré orange et noir / liseré jaune-orangé.

S’ils se parent de nouvelles tonalités, ils conservent les caractéristiques de leurs aînés en bénéficiant d’une qualité de réalisation exceptionnelle et sont disponibles en différentes largeurs.

Mon avis :

Les prix des bracelets Omega, qui s’établissent à 150 €, sont certes nettement plus élevés que ceux de la plupart des bracelets NATO que vous trouverez sur le net dont les tarifs peuvent être de l’ordre de 15 / 20 €.
C’est un fait.

La finesse extrême du tissage des bracelets NATO Omega et très probablement la matière première utilisée leur confèrent une souplesse étonnante, une grande douceur au toucher et une résistance dont ne bénéficie pas la majorité des bracelets NATO fabriqués en Chine. Allez les essayer en boutique : vous serez bluffés !

Mais la qualité de ces derniers est également sans commune mesure avec ceux proposés par la maison établie à Bienne – qui les fait fabriquer en France soit dit en passant.

La finesse extrême du tissage et très probablement la matière première utilisée leur confèrent une souplesse étonnante, une grande douceur au toucher et une résistance dont ne bénéficie pas la majorité des bracelets NATO fabriqués en Chine.

S’y ajoutent sur les bracelets NATO Omega une solide boucle ardillon siglée et des passants superbement usinés et donc très haut de gamme, l’ensemble expliquant les prix pratiqués.

Mais pour s’en rendre compte, il convient de les avoir en main / au poignet.
Alors n’hésitez pas à pousser la porte de la prochaine boutique Omega devant laquelle vous passerez cette semaine pour vous en rendre compte par vous-même.

J’ai pour ma part un grand faible pour le NATO blanc liseré bleu, chic, sport et estival.
Mais chacun ses goûts !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES MARQUES LES PLUS CONSULTÉES