Werenbach Leonov B.T.O. (stage #2) : ignition!

Par Pierre Gisclard, le 9 mai 2018
Il y a un an, nous vous faisions découvrir Werenbach, marque suisse indépendante dont les montres sont conçues avec des morceaux de fusées Soyouz. Voici maintenant la ligne Leonov B.T.O. Découverte. Partager cette Actualité

Diaporama = 26 photos Live from Baselworld 2018

Il y a un an, The Watch Observer vous entrainait à la découverte d'une toute jeune marque suisse indépendante : Werenbach.
Fondée en 2013 par Patrick Hohmann, également CEO de la marque, l'entreprise basée à Zürich conçoit depuis maintenant cinq ans des montres de sport mécaniques en utilisant des matériaux récupérés des fusées Soyouz directement sur les sites de lancement.
Souhaitant accélérer son développement, la marque lançait en mars dernier un financement sur Kickstarter dont le résultat avait très largement dépassé les attentes de son fondateur.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore le principe fondateur - et incroyable - qui préside à la création des montres Werenbach : le matériau de base utilisé pour leurs cadrans provient des steppes du Kazakhstan d'où sont tirées les fusées Soyuz, un matériau que vient récupérer Patrick Hohmann pour les ramener à Zürich et concevoir les cadrans de ses montres.

Un an après, l'aventure enthousiasmante de Patrick Hohmann continue avec l'élargissement du catalogue Werenbach qui nous a présenté, en marge de Baselworld 2018, la collection Leonov B.T.O.

Rappelons au préalable et en quelques mots le principe fondateur - et incroyable - qui préside à la création des montres Werenbach.

Le matériau de base utilisé pour leurs cadrans provient des steppes du Kazakhstan d'où sont tirées les fusées Soyuz.

La mise en orbite des fusées se déroule en trois étapes, la première étant le largage des boosters à une distance évaluée entre 46 et 85km d'altitude, ces boosters atterrissant dans une zone militaire où Patrick Hohmann vient les récupérer pour les ramener dans ses ateliers à Zürich et concevoir les cadrans de ses montres.

Si les cadrans de ces nouvelles montres automatiques issues de la collection Leonov B.T.O. demeurent découpés dans des surfaces de métal directement extraites des fusées à leur retour sur Terre, lesdites surfaces sont désormais sélectionnés individuellement sur la base de deux critères : soit parce que le fuselage présente des brûlures graphiques intéressantes, soit parce qu'il est porteur de certains caractères originellement imprimés sur la fusée elle-même.

Si les cadrans des nouvelles Leonov B.T.O. demeurent découpés dans des surfaces de métal directement extraites des fusées à leur retour sur Terre, lesdites surfaces sont désormais sélectionnés individuellement sur la base de deux critères : le côté graphique des brûlures ou la présence de marquages originellement imprimés sur la fusée elle-même.

L'autre différence par rapport aux collections précédentes réside dans la possibilité pour chacun de customiser son modèle, un configurateur étant disponible sur le site de la marque suisse.

Vous pourrez ainsi choisir la couleur du visage de votre Werenbach, chaque teinte proposée correspondant à une partie identifiée de la fusée.

Une fois la couleur choisie, vous pourrez sélectionner le cadran lui-même sur la base des nombreux choix proposés, l'identité de chaque cadran dépendant très précisément de la partie dans laquelle il a été découpé - Werenbach étant bien entendu en mesure d'indiquer précisément la provenance de chacun de ses cadrans.

Vous pourrez également choisir le bracelet (textile noir, cuir noir, cuir caoutchouté noir ou cuir blanc).

 

Notre avis :

L'aventure Werenbach se poursuit et prend une direction encore plus séduisante qu'à ses débuts il y a un an.
En effet, au génial concept originel (des cadrans conçus à partir de matériaux récupérés des fusées Soyuz) s'ajoute désormais la possibilité de configurer votre montre pour en faire un exemplaire absolument unique dont vous serez certain de ne jamais le voir au poignet d'un autre.

L'aventure Werenbach se poursuit et prend une direction encore plus séduisante qu'à ses débuts il y a un an. Au génial concept originel s'ajoute désormais la possibilité de configurer votre montre pour en faire un exemplaire absolument unique dont vous serez certain de ne jamais le voir au poignet d'un autre. On adore !

Le nombre de couleurs (déterminées par l'origine de la matière première) permet à chacun d'y trouver son bonheur en fonction du style recherché : argenté, gris, kaki, brun, jaune, orange, rouge.
Et à l'intérieur de chaque couleur, le très grand choix proposé est réellement réjouissant.
Il vous permet d'acquérir une montre automatique inédite, dotée d'une très forte personnalité et bénéficiant d'une qualité de conception très sérieuse.

Cerise sur le gâteau : les montres conçues par Werenbach sont proposées à prix doux (aux alentours des 1.700 € pour les Leonov B.T.O.) et sont motorisées par des mouvements suisses fiables et éprouvés.

Allez vraiment faire un tour sur le site de la marque pour y découvrir les Werenbach Leonov B.T.O. : vous pourrez vous amuser avec le configurateur dédié aux collections B.T.O. et vous y verrez, pour chaque cadran proposé, son origine très précise.

En effet, la marque fait véritablement très bien les choses puisque son site permet, pour chaque cadran proposé, de découvrir de quelle fusée il provient et dans quelle partie précise de la fusée il a été découpé, le site fournissant à chaque fois toutes les infos et images (photos et vidéos) sur la mission (exemple ICI) : vous verrez en vidéo le décollage de la fusée dont est extrait le cadran de votre montre, connaitrez le nom de son équipage, aurez accès aux infos relatives aux 3 étapes de la mise en orbite de la fusée sur cette mission spécifique...

Bref, on adore aussi bien le concept, le design, l'exclusivité et la réalisation que le prix !

Vous aimez nos photos ? Suivez-nous sur Instagram !

Caractéristiques techniques et Prix de vente :
Werenbach Leonov B.T.O.
- Boîte en acier
- Dimensions = 40mm (Ø)
- Glace saphir résistante aux rayures
- Etanchéité = 50m
- Mouvement à remontage automatique, Calibre STP 1.11
- Bracelet textile OU cuir OU cuir caoutchouté
- Boucle ardillon
- Prix de vente =
        > 1.753,92 € (avec lunette tournante interne)
        > 1.673,28 € (sans lunette tournante interne)