Important Watches - Sotheby's : les principaux résultats

Par Pierre Gisclard, le 16 juin 2015
La vente de montres de luxe organisée par Sotheby's le 11 juin dernier à New York démontre une nouvelle fois que le marché de l'horlogerie haut de gamme peut s'avérer un placement plaisir rentable. Partager cette Actualité

Diaporama = 18 photos - Crédit photos : Sotheby's

Le 11 juin dernier se tenait à New York la vente Important Watches organisée par la maison Sotheby's.

Cette vente, qui proposait aux enchères quelque 253 montres Femmes et Hommes datées de 1760 à 2015 a atteint un chiffre d'affaires de 12.474.750 USD (soit l'équivalent d'environ 11 millions d'euros) - un résultat supérieur aux attentes puisque le cumul des estimations hautes se situaient entre 6 et 10 millions de dollars.
A noter que sur l'ensemble des lots proposés, ce sont 88,8% des montres qui ont trouvé preneur.

Même si les ventes réalisées au cours des derniers mois ont remporté comme celle-ci un succès certain, confirmant si besoin était la bonne santé du secteur des montres de luxe d'occasion
et, par voie de conséquence, l'intérêt d'investir au-delà du plaisir dans l'horlogerie, cette vente du
11 juin se distingue des précédentes à plusieurs égards.

L'observateur notera tout d'abord que, même si les champions des ventes aux enchères ont répondu présents, à savoir Rolex (profitez-en pour explorer le catalogue actuel et les tarifs Rolex) et Patek Philippe, cette vente Sotheby's a donné à l'amateur l'opportunité d'acquérir des pièces issues de marques plus rarement représentées lors de ce type d'événements.

Avec cet automate Singing Bird Scent Flask - un flacon de parfum décoré d'émail et de pierres mettant en scène un petit oiseau articulé en ivoire de 12 millimètres de haut adjugé 2,5 millions de dollars US, Jaquet Droz a démontré une nouvelle fois son statut de Maison horlogère incontournable.

C'est par exemple le cas de Glashütte Original, de Jaquet Droz, de Ressence, d'Urwerk, de Hublot ou encore de HYT.

Cette vente du 11 juin a d'autre part proposé au public l'acquisition de 22 automates suisses en émail issus d'une collection privée - ces lots ayant totalisé à eux seuls la bagatelle de 6,1 millions de dollars soit près de 50% du total de cette vente.

Et c'est le spécialiste (entre autres) des automates Jaquet Droz, auquel on doit la fantastique série des Bird Repeater, qui remporte la palme de cette vente avec le Singing Bird Scent Flask - un flacon de parfum décoré d'émail et de pierres et mettant en scène un petit oiseau articulé en ivoire de
12 millimètres de haut (photos 2 et 3 de notre diaporama).

Estimé entre 800.000 et 1.200.000 USD, cette création de 1786 a été adjugée 2.530.000 USD - un record encore jamais atteint par la Maison Jaquet Droz.

Au-delà de ce coup d'éclat dont nous nous réjouissons pour la filiale du Swatch Group dont les montres méritent assurément que l'on s'y intéresse, nous avons retenu pour vous quelques résultats de pièces séduisantes que nous proposons de découvrir (dans l'ordre de défilement des photos de notre diaporama).

C'est le cas notamment de cette jolie Omega Railmaster (photo de Une) de 1958 acquise pour 8.125 USD - explorez le catalogue actuel et les prix Omega.

C'est également le cas de Cartier, assez largement représentée au cours de cette vente, dont une élégante montre de voyage rétractable de 1925 a été vendue 16.250 USD (versus une estimation haute de 7.000 USD) et un étonnant bracelet montre mêlant platine, corail, diamants et émail s'est envolé à 137.500 USD alors que la fourchette haute s'établissait à seulement 25.000 USD.

Du côté de la marque à la couronne, on notera la vente de deux Rolex Daytona sans grande effusion : la réf. 116515, toujours au catalogue, adjugée 21.250 USD (vs un prix public neuf de 25.000 €) et côté vintage, la réf. 6239 partie pour 20.000 USD - profitez-en pour consulter nos annonces de montres Rolex d'occasion.

Patek Philippe s'est fait remarquer avec la vente de cette montre de poche de 1951 (réf. 605HU) figurant un cadran émail reproduisant l'Amérique du Nord adjugée 982.000 USD (estimation haute de 400.000 USD) ou encore avec cette magnifique Répétition Minutes avec calendrier perpétuel, tourbillon, date rétrograde et indication des phases de Lune (réf. 5016) vendue 418.000 USD.

Cette très belle IWC Aquatimer Vintage platine, proposée en série limitée et adjugée seulement 10.000 USD témoigne que l'on peut encore faire de très belles affaires dans les ventes aux enchères !

 

Pour les collectionneurs de montres de plongée, une très jolie Blancpain Fifty Fathoms Milspec 1 de 1968 avec indicateur d'humidité a été adjugée 18.750 USD (soit le double de son estimation haute).

Côté montres classiques à complications, on notera tout d'abord ce joli régulateur en série limitée Jaeger-LeCoultre en or jaune avec répétition minutes cédé 72.500 USD pour une estimation haute de 55.000 USD - parcourez les collections et les prix Jaeger-LeCoultre.

On retiendra également cette élégante montre Breguet réf 3130 de 2010 adjugée 16.250 USD (pour 9.000 USD fourchette haute) ou encore cette belle Vacheron Constantin Patrimony réf. 47245 de 2000 adjugée elle aussi 16.250 USD.

Largement représentée ce 11 juin chez Sotheby's, on retiendra de la Maison Audemars Piguet la vente de cette très intéressante édition limitée en platine avec répétition minutes et boîtier de forme coussin vendue dans le bas de la fourchette - soit 25.000 USD.

Poursuivons ce passage en revue par deux pièces issues de maisons particulièrement intéressantes et encore peu connues du grand public.

Glashütte Original, pour commencer, dont le modèle PanoTourbillon, un tourbillon or blanc avec indicateur de réserve de marche et date rétrograde de 2010, a été adjugé 50.000 USD pour une estimation en fourchette haute de 35.000 USD.
Et, dans un registre encore plus confidentiel, la marque Ressence, dont le modèle Type 1 de 2012 (ancienne génération puisque dotée d'une couronne de remontoir) a été adjugé 10.000 USD versus une estimation haute établie à 6.000 USD.

Et pour finir, une magnifique pièce partie à un prix déraisonnable qui démontre, s'il en était besoin, que l'on peut encore faire de très belles affaires dans les ventes aux enchères : cette IWC Aquatimer Vintage réf 3231 en platine de 2008 emportée pour seulement 10.000 USD - pour en savoir plus sur la version acier, découvrez notre test et notre série photos de l'IWC Aquatimer Vintage 3231.

Prochaine vente de montres aux enchères chez Sotheby's : le 22 septembre 2015 à Londres.