Vente de montres de collection chez Artcurial

Par The Watch Observer, le 10 juin 2014
L'Hôtel Hermitage de Monaco accueillera fin juillet et pour la 9è année consécutive sa traditionnelle vente de bijoux et de montres de luxe. Au programme : Rolex, Vacheron, Patek, Jaeger-LeCoultre... Partager cette Actualité

Diaporama = 8 photos

Vente de montres de collection - Informations pratiques

- Organisateur : Artcurial
-
Date : 22 juillet 2014 à 15h00
-
Lieu : Hôtel Hermitage, Monte-Carlo
-
Objet : vente de 300 montres et de bijoux

Pour la 9ème année consécutive, la maison de vente aux enchères Artcurial organise sa désormais traditionnelle vente de montres et de bijoux sous le marteau du célèbre commissaire priseur François Tajan au sein de l’Hôtel Hermitage de Monaco.

Artcurial proposera en particulier une sélection quelque 300 montres d'exception en provenance des plus grandes marques - parmi lesquelles Rolex (découvrez le catalogue et les prix Rolex), Patek Philippe, Jaeger-LeCoultre (explorez les collections et les prix Jaeger-LeCoultre), Audemars Piguet, Cartier ou encore Vacheron Constantin.

Au rang des pièces qui devraient susciter l'intérêt des collectionneurs au cours de cette vente Artcurial, ce chronographe Patek Philippe pour Tiffany & Co datant de 1965 estimé entre 80 et 150.000 €.

Comme il est de tradition lors de ce type de ventes, certaines pièces devraient plus particulièrement attiser la convoitise des collectionneurs et amateurs de montres de collection.

C'est notamment le cas d'un chronographe Rolex Daytona Paul Newman, cédé par son premier propriétaire qui l'a acquis dans les années 70 (une pièce estimée entre 60 et 80.000 €).

Les amateurs de Jaeger-LeCoultre Reverso pourront également jeter leur dévolu sur un modèle en platine dont la couronne est sertie d'un cabochon saphir (estimation entre 25 et 35.000 €).

Patek Philippe, coutumier des ventes aux enchères et des records d'adjudication, ne sera pas en reste avec plusieurs lots issus des plus belles collections privées au monde. C'est notamment le cas de deux pièces d'exception : un chronographe Patek Philippe pour Tiffany & Co datant de 1965 (estimé entre 80 et 150.000 €) et une autre montre Patek Philippe datant de 1950 et équipée d'un mouvement chronographe à roue à colonnes (estimée entre 40 et 80.000 €).

Autre montre de sport vintage qui devrait marquer cette vente : un chronographe Rolex Sir Malcom Campbell datant des années 40 - pour en savoir plus sur l'histoire de cette montre, lire notre article Rolex Daytona : une expo au Bon Marché dédiée au légendaire chronographe). Cette pièce, estimée entre 70 et 120.000 €, est accompagnée d'une voiture Alfa P2 CIJ miniature bleu foncé de la même époque et remise en même temps que le chronographe par Rolex à quelques privilégiés lors du record de vitesse établi par Sir Malcom Campbell le 3 septembre 1935.

Rendez-vous à Monte-Carlo le 22 juillet prochain !