Vacheron Constantin SIHH 2019 : Traditionnelle Twin Beat Quantième Perpétuel (avis, prix, photos en direct du SIHH)

Par Olivier Müller, le 14 janvier 2019
C’est l’annonce principale de Vacheron Constantin mais aussi, probablement, l’une des pièces les plus en vue du SIHH 2019. La Traditionnelle Twin Beat ouvre une porte horlogère inédite et fascinante. Partager cette Actualité

Diaporama = 8 photos presse en attendant nos photos Live
+ suivez ici en direct l'actualité des nouveautés SIHH 2019

Il faut raison garder : la révolution horlogère que promet chaque marque de chaque salon n’arrive en réalité qu’une fois sur 100 - dans le meilleur des cas.
L’horlogerie est une science qui avance pas à pas, avec une prudence helvétique doublée d’un atavisme paysan : on ne va pas plus vite que les saisons.

Vacheron Constantin l’a bien compris.

Sa nouvelle Traditionnelle Twin Beat Quantième Perpétuel dévoilée ce matin n’est pas une révolution de la montre classique pour homme.
Il n’empêche : c’est peut-être elle, parmi les centaines de modèles dévoilés en quatre jours, qui remporte la palme de l’intelligence mécanique.

La Vacheron Constantin Traditionnelle Twin Beat Quantième Perpétuel réf. 3200T possède deux échappements parfaitement distincts. Le premier bat à 5Hz, le second à 1,2Hz. C’est le propriétaire qui actionne le passage de l’un à l’autre par une simple pression à 8h.

Et pour une fois, nul besoin d’un Doctorat en Microtechnique Appliquée pour en comprendre le fonctionnement.
Il se résume en une seule phrase : la Twin Beat est capable de battre à deux fréquences différentes au choix de l’utilisateur, permettant de prolonger sa réserve de marche de 4 à 65 jours.

Le raisonnement de base est très simple.

Soit une montre opte pour une fréquence élevée, 5Hz et au-delà et en ce cas, l’échappement bat à grande vitesse et consomme beaucoup d’énergie.
Il s’avère alors très précis mais réduit d’autant la réserve de marche de la montre.

Seconde approche : on lui préfère une fréquence basse qui favorise une consommation réduite d’énergie et donc une grande réserve de marche.
Hélas, en ce cas, l’échappement se montre très vulnérable aux chocs et la précision de la montre est grandement altérée.

Dans un monde parfait, il faudrait donc avoir une montre à 5Hz lorsqu’elle est portée, passée en basse fréquence lorsqu’elle est posée.
C’est précisément ce que Vacheron Constantin propose aujourd’hui - explorez les collections et prix Vacheron Constantin 2019.

La Traditionnelle Twin Beat Quantième Perpétuel possède donc deux échappements parfaitement distincts.
Le premier bat à 5Hz, le second à 1,2Hz.

C’est le propriétaire qui actionne le passage de l’un à l’autre par une simple pression à 8h.
La réserve de marche s’ajuste automatiquement, passant de 4 à 65 jours grâce à deux barillets.
Ce passage d’une fréquence à l’autre n’a évidemment aucun impact sur l’affichage et la précision des heures et minutes en cours.

A ce stade, la question est naturelle : pourquoi ne pas laisser en permanence la fréquence à 1,2Hz, même au poignet, pour bénéficier d’une réserve de marche constante de 65 jours ?

Pour batte aussi lentement, le balancier des 1,2Hz a dû être surdimensionné et de section réduite. A titre de comparaison, ce spiral est presque quatre fois plus petit en section transversale et infiniment plus fragile que le spiral du balancier fonctionnant en mode 5Hz. Il est en conséquence excessivement sensible aux chocs et ne saurait en aucun cas être porté au poignet.

La réponse est technique.
Pour batte aussi lentement, le balancier des 1,2Hz a dû être surdimensionné et de section réduite.
A titre de comparaison, ce spiral est presque quatre fois plus petit en section transversale et infiniment plus fragile que le spiral du balancier fonctionnant en mode 5Hz.
Il est en conséquence excessivement sensible aux chocs et ne saurait en aucun cas être porté au poignet.
Il ne peut fonctionner que lorsque la montre est posée.

L’ensemble est complété d’un calendrier perpétuel.

C’est un choix empreint de bon sens.
En effet, le revers d’un QP est de devoir constamment être porté afin que ses informations restent à jour.
A défaut, si la montre s’arrête, il faut le reprogrammer intégralement - une opération souvent fastidieuse, voire poussive si elle fait intervenir une phase de Lune.

Avec une réserve de marche de 65 jours, Vacheron Constantin redonne du sens au QP : il est désormais possible de laisser sa montre posée trois mois et de la retrouver parfaitement à l’heure et à date.

Mon avis :

La montre haute fréquence existe déjà (Breguet Classique Chronométrie 7727 à 10Hz, entre autres).
La montre basse fréquence aussi (Antoine Martin Slow Runner, cadencée à 1Hz, sortie en 2013).
L’association des deux dans une montre bracelet est une première.

C’est une innovation empreinte de bon sens, évidente, parfaitement maitrisée et exécutée avec la maestria de Vacheron Constantin.

L’association à un QP est cohérente pour démontrer ce qu’une réserve de marche de 65 jours autorise à présent.

L’association des deux fréquences (l'une haute et l'autre basse) dans une montre bracelet est une première. C’est une innovation empreinte de bon sens, évidente, parfaitement maitrisée et exécutée avec la maestria de Vacheron Constantin. Incontestablement l'une des nouveautés les plus en vues du SIHH 2019.

On sait que Parmigiani Fleurier (projet Senfine à échappement Genequand, inspiré de l’échappement sauterelle de John Harrison) travaille à une réserve de marche ultra longue (6 mois), tout comme Greubel Forsey (projet Mechanical Nano).
Tout cela reste pour le moment à l’état de prototype fonctionnel.

Vacheron Constantin a préféré partir sur des bases maitrisées, des fréquences connues, pour garantir la fiabilité de sa Traditionnelle.
C’est une démarche sage.
On ne peut délivrer et garantir que ce que l’on maîtrise parfaitement.

Côté fonctionnel, on regrette que le QP n’affiche pas le jour ni la seconde.
L’affiche du jour est plus utile, au quotidien, que la mention de l’année bissextile : à 6h, un guichet de jour aurait été bienvenu, sous réserve de basculer l’information bissextile côté fond.

Enfin, avec seulement 6mm d’épaisseur, la manufacture a réussi un tour de force de finesse, pour une pièce parfaitement maitrisée en un diamètre de seulement 42 mm - une prouesse pour un mouvement qui comporte près de 500 composants.
Toutefois, pour se rapprocher un peu plus encore du fantasme perpétuel de la montre, un mouvement automatique eût été le bienvenu.

La suite des nouveautés Vacheron Constantin et plus globalement des principales nouveautés SIHH 2019 très vite sur The Watch Observer.
Alors stay tuned!

Caractéristiques techniques et Prix de vente :
Vacheron Constantin Traditionnelle Twin Beat Quantième Perpétuel
- Réf.: 3200T/000P-B578 - Garde-temps certifié du Poinçon de Genève
- Boîte platine
- Dimensions = 42mm (Ø) x 12,3mm (épaisseur)
- Glace saphir
- Fond saphir
- Etanchéité = 30m
- Cadran : partie intérieure en or guilloché main, couleur ardoise, cadran saphir transparent, index des heures, aiguilles des heures et des minutes en or blanc 18K
- Aiguilles de réserve de marche, date, mois et du mode de fréquence en or oxydé noir
- Fonctions = heures, minutes, quantième perpétuel instantané, réserve de marche, mode de fréquence
- Mouvement = Cal. 3610 QP, développé et manufacturé par Vacheron Constantin, mécanique à remontage manuel, 32mm de diamètre, 6mm d’épaisseur, 5Hz (36.000 alternances/h), 1,2Hz (8.640 alternances/h), 480 composants, 64 rubis. Mode Actif (fréquence 5Hz) : environ 4 jours de réserve de marche. Mode Veille (fréquence 1,2Hz) : environ 65 jours de réserve de marche
- Bracelet : cuir d’alligator Mississippiensis gris avec doublure en cuir d’alligator, cousu main, finition sellier, grandes écailles carrées
- Boucle ardillon en platine 950, demi-croix de Malte polie
- Prix de vente = 210.000 euros TTC - disponible exclusivement dans les boutiques Vacheron Constantin