Urwerk x Laurent Ferrier Arpal One : Only Watch 2017

Par The Watch Observer, le 14 août 2017
Quand l'avant-gardiste Urwerk s'associe à la maison classique Laurent Ferrier, cela donne naissance à une pièce de Haute Horlogerie unique, Arpal One, spécialement conçue pour la vente Only Watch. Partager cette Actualité

Diaporama = 6 photos

Organisée tous les deux ans sous le Haut Patronage de SAS Le Prince Albert II de Monaco, la vente aux enchères Only Watch, qui a pour mission de récolter des fonds destinés à financer la recherche sur la myopathie de Duchenne, réserve parfois, au-delà de sa vocation caritative, quelques belles surprises à l'amateur de montres.
C'est le cas aujourd'hui avec cette rencontre inattendue dans l'univers de la Haute Horlogerie - celle de la montre classique et traditionnelle et de la montre hors norme.

En effet, à l'occasion de cette 7ème édition d'Only Watch qui se tiendra le samedi 11 novembre 2017 à Genève, la maison Laurent Ferrier, à laquelle les amateurs doivent notamment la très belle et épurée Galet Micro Rotor 40mm et Urwerk, qui nous a par exemple livré à Baselworld cette année l'exceptionnelle UR-210 Amadeus, ont collaboré pour donner naissance à une pièce produite en édition unique, Arpal One.

L'improbable association de Laurent Ferrier et d'Urwerk à l'occasion de la vente caritative Only Watch 2017 donne naissance à une pièce hors norme et ultra haut de gamme produite à un seul exemplaire et dont les amateurs regretteront qu'elle ne soit pas éditée en plus grande quantité...

Arpal One tire son nom du matériau exclusif dans lequel son boîtier a été forgé - l'Arpal+, un alliage produit à l'origine pour l’industrie électronique par la société Cendres+Métaux et composé, nous précise le communiqué de la marque, "de 75% (de) métaux précieux, d’une grande résistance à l’usure et aux rayures, encore supérieure à celle de l’or gris et de l’acier".
Il est par ailleurs précisé dans ce même communiqué que la couleur de l'Aparl+ ne ternit pas, ni ne s’oxyde.

En charge du dessin de l'Arpal One, Laurent Ferrier nous livre un boîtier tout en courbes, à la limite d'un aérodynamisme qui puiserait son inspiration dans l'univers de l'automobile cher à Monsieur Ferrier.
La pureté des lignes combinée à l'usage de l'Arpal+ aboutit à un boîtier qui capte incroyablement la lumière.

En opposition, le mouvement de l'Arpal One joue la discrétion.
On y retrouve ainsi quatre satellites des heures - identitaires des productions Urwerk - d’un beau gris perle, mats, dont seul le contour est diamanté, le cache de l’indication satellites au relief guilloché ou encore les index des heures et des minutes peints au Super-LumiNova blanc.

L'improbable duo nous livre au final une pièce véritablement exceptionnelle et unique dans tous les sens du terme qui mixe avec intelligence l'ADN de ces deux maisons de Haute Horlogerie que The Watch Observer affectionne particulièrement.

Enfin, comme le veut l'exercice Only Watch, Laurent Ferrier et Urwerk font don de la montre Arpal One qui sera soumise aux enchères le 11 novembre prochain et dont le fruit de la vente contribuera au financement de la lutte contre la dystrophie musculaire de Duchenne.

Caractéristiques techniques :
Laurent Ferrier x Urwerk Arpal One
- Pièce unique
- Boîtier en Arpal+
- Finition = Satinage ; micro-sablage
- Dimensions = Largeur = 40,9mm, longueur = 60,8mm, épaisseur = 20,7mm
- Glace saphir
- Indications = Heures satellite ; minutes, index des heures et minutes peints à la main au Super-LumiNova
- Calibre UR5.03 à remontage automatique régulé par une double turbine - 48h de réserve de marche - 52 rubis - 28.800 alt/h - Heure satellite mue par des croix de Genève en bronze bérylium ; Structure orbitale en PEEK (PolyEtherEthercétone) ; Carrousel et triples platines en ARCAP - Finitions : Perlage de la platine, sablage des satellites, satinage du carrousel - Tête de vis anglées
- Bracelet en cuir couleur sable, fils ton sur ton, cousu main
- Etanchéité = 30m