Urwerk EMC Time Hunter X-Ray - Transparence et mécanique de précision

Par Pierre Gisclard, le 9 septembre 2016
L'EMC Time Hunter, la montre signée Urwerk dont le propriétaire peut régler la précision, fait un retour remarqué en cette rentrée dans une version X-Ray toute en transparence encore plus incroyable. Partager cette Actualité

Diaporama = 7 photos

L'édition 2016 du SIHH, qui intégrait 9 nouveaux exposants au sein du Carré des Horlogers, nous a offert l'occasion de vous dévoiler, entre autres, les nouveautés Urwerk.
A mille lieues du registre montre classique pour Hommes, la maison suisse propose des montres haut de gamme innovantes qui sortent résolument des sentiers battus.

Parmi ses nouvelles créations, vous avez été nombreux à vous intéresser à l'EMC Time Hunter ceramic green - et pour cause !
Il s'agit en effet d'une montre mécanique révolutionnaire équipée d'un mouvement à remontage manuel enrichi de fonctions électroniques perfectionnées.

Inventeur en 2013 de la première montre mécanique qui vous permet non seulement de voir 'en live' l'état de marche et de santé de votre montre mais également d'en ajuster la précision, Urwerk vient de présenter l'EMC Time Hunter X-Ray qui ajoute à ces fonctionnalités révolutionnaires une dimension visuelle.

Sa particularité ?
L'EMC Time Hunter permet non seulement à son propriétaire de contrôler l’exactitude de marche et l’amplitude de sa montre mais en plus de la régler pour atteindre de meilleures performances chronométriques - pour en savoir plus sur le fonctionnement de cette montre du 3ème type : Urwerk EMC Time Hunter Green Ceramic.

Ludique, simple à manipuler et techniquement passionnante, Urwerk en dévoile en cette rentrée une nouvelle itération qui prend le nom d'EMC Time Hunter X-Ray.
La raison en est simple : cette nouveauté reprend à son compte le concept exceptionnel de la gamme en y ajoutant celui de la transparence côté cadran, celle-ci permettant d'en admirer la mécanique.

L'architecture impressionnate de la X-Ray reste identique à celle de la Green Ceramic.
Vous y retrouvez ainsi un cadran central légèrement excentré dédié aux heures et minutes animé d'aiguilles noires revêtues de Super-Luminova blanc, un disque rotatif indiquant les secondes à 1h et un indicateur de réserve de marche à 7h.
A 10h vient prendre place un cadran d'indication de performance qui affiche à la demande la précision de votre Urwerk (sur une échelle de -/+ 15 secondes par jour) ainsi que l'amplitude de son balancier.

La nouveauté par rapport à l'EMC Time Hunter Green Ceramic et ses aînées réside dans le minuteux travail de squelettage effectué sur les différents composants du cadran de l'X-Ray dont chaque pièce est ajourée afin d'offrir à son porteur une vue incomparable sur sa mystérieuse mécanique : cadran des heures, disque rotatif des secondes, platine...
Le spectacle est impressionnant.

Au dos de la montre, vous découvrirez le mouvement maison qui anime la X-Ray ainsi que sa vis de réglage Fine Tuning qui permet de jouer sur la longueur du spiral. Seule différence avec ses aînées : l'adoption de codes couleur qui permettent notamment une mise en exergue de la carte de circuit intégré (le cerveau de l’EMC) - de couleur dorée.

Au dos de la montre, vous découvrirez, comme sur la Green Ceramic, le mouvement maison qui anime la X-Ray ainsi que sa vis de réglage Fine Tuning qui permet de jouer sur la longueur du spiral.

Seule différence avec ses aînées : l'adoption de codes couleur qui répondent à ceux du cadran et qui permettent par ailleurs une mise en exergue de la carte de circuit intégré (le cerveau de l’EMC) - de couleur dorée -, ainsi que de la partie supérieure du balancier recouverte d'un cache abritant les capteurs optiques mesurant la précision d'oscillation (situés du côté de la manivelle) - de couleur rouge.

Urwerk inventait en 2013 (première version de l'EMC Time Hunter) la première montre mécanique permettant non seulement de voir en live l'état de marche et de santé de votre montre mais également d'en ajuster la précision.

En 2016, avec le lancement du modèle X-Ray, elle offre aux amateurs une version qui permet en plus d'en découvrir quelques-uns des secrets !

Cette nouvelle Urwerk affiche, comme tous les modèles du catalogue, une personnalité forte et particulièrement atypique dans l'univers de la Haute Horlogerie qui n'en fait pas une montre polyvalente - difficile en effet de l'imaginer à votre poignet si vous portez costume / cravate.
Les innovations qu'elle apporte, son agrément de manipulation particulièrement ludique ainsi que le spectacle qu'elle offre dans cette version transparente en font en revanche une montre de collectionneurs et d'amateurs de mécanique horlogère.

Caractéristiques techniques et Prix de vente :
Urwerk EMC Time Hunter X-Ray
- Série limitée à 15 exemplaires
- Boîtier en titane Grade 5 et acier traités PVD noir
- Finition = satiné ; microbillé
- Dimensions = 43mm (Largeur) x 51mm (longueur) x 15,8mm (épaisseur)
- Glace saphir
- Indications = heures, minutes, secondes, indicateur de performance δ, amplitude, indicateur de réserve de marche, vis de régulation du mouvement
- Mouvement à remontage manuel = Calibre UR-EMC2 conçu, développé et fabriqué par URWERK : échappement à ancre suisse - Balancier en ARCAP P40 ; balancier linéaire couplé au capteur optique - Fréquence = 28.800 a/h - Ressort du balancier plat - Source d’énergie = Double barillet vertical, monté en série - Réserve de marche = 80h - Finitions = Côtes de Genève ; colimaçonnage ; micro-sablage ; anglage des têtes de vis
- EMC : Générateur à remontage manuel Maxon® chargeant l'accumulateur - Organe de surveillance de l'EMC = Capteur optique contrôlé par un circuit intégré - oscillateur de référence 16.000.000 Hz
- Etanchéité = 30m
- Prix de vente = CHF. 125.000 HT