Trilobe Les Matinaux : plus élégantes, poétiques et haut de gamme que jamais

Par Pierre Gisclard, le 11 avril 2019
Je vous invitais mi-mars à découvrir Trilobe et sa 1ère collection baptisée Série Inaugurale Les Matinaux, une montre automatique inédite. Découvrez aujourd'hui les belles nouveautés Baselworld 2019. Partager cette Actualité

Diaporama = 18 photos Live

Avis aux lecteurs :
Le bracelet galuchat de la montre Trilobe Les Matinaux Noir Soleillé que vous pouvez découvrir dans notre diaporama n'est pas le bracelet natif du modèle, la montre étant livrée habillée d'un bracelet en hippopotame noir. Ce bracelet galuchat est cependant disponible sur commande.

Décembre 2018 : Trilobe, fondée par Gautier Massonneau qui s'associe les compétences de Jean-François Mojon dévoile sa première collection baptisée Série Inaugurale Les Matinaux (dont voici ci-dessus la version cadran bleu soleillé. Baselworld 2019 : Trilobe dévoile ses nouveautés, plus abouties et séduisantes que jamais.

Vous avez découvert sur The Watch Observer, quelques jours avant le lancement de Baselworld 2019, un nouvel acteur sur le segment de l'horlogerie haut de gamme helvétique : la maison Trilobe.
Séduit à la fois par le concept et sa mise en œuvre et curieux de voir ce qui serait dévoilé à Bâle, j'ai pris rendez-vous avec la marque pour vous rapporter les photos des nouveautés ainsi que mes impressions - une heureuse idée compte tenu de ce que vous allez découvrir.

Petit rappel préalable.

Face aux géants de l'industrie que sont le Groupe Richemont (IWC, Cartier, Jaeger-LeCoultre, Panerai...), le Groupe Seiko (Seiko, Grand Seiko, Credor...), le Swatch Group (Omega, Breguet, Hamilton, Mido, Blancpain...) et Rolex (explorez les collections 2019 et prix Rolex), il convient de se différencier si l'on souhaite avoir une chance d'émerger et de survivre.
C'est le parti-pris de Trilobe qui voit le jour fin 2018 sous l'impulsion de Gautier Massonneau, son fondateur, qui s'associe les compétences de Jean-François Mojon (Chronode), le duo donnant naissance à une première collection de montres mécaniques à remontage automatique baptisée Série Inaugurale Les Matinaux et comptant trois modèles en séries limitées à 100 exemplaires.

L'idée ? Proposer une nouvelle lecture du temps.

Trilobe prend le pari de remplacer ainsi les classiques aiguilles par trois index en appliques adoptant la forme graphique d'un trilobe - un motif formé de trois arcs de cercle formant un trèfle que l'on retrouve par exemple dans l'architecture byzantine.

L'idée de Trilobe ? Proposer une nouvelle lecture du temps. Trilobe fait ainsi le pari de remplacer ainsi les classiques aiguilles par trois index en appliques adoptant la forme graphique d'un trilobe - un motif formé de trois arcs de cercle formant un trèfle que l'on retrouve par exemple dans l'architecture byzantine.

La marque Swiss Made y ajoute une seconde touche d'originalité.
Ces index, placés de manière aléatoire, sont fixes et pointent le temps sur trois anneaux rotatifs gradués.
L'heure se lit ainsi au moyen du trilobe le plus excentré des trois sur le chemin de fer périphérique gradué de 1 à 12.
Les minutes sont pointées par le trilobe intermédiaire sur l'anneau central gradué de 5 en 5 de 0 à 55.
Enfin, les secondes sont indiquées sur le plus petit des trois anneaux porteur en son centre d'un motif squeletté qui adopte la forme de la rose occidentale de la Sainte-Chapelle (à Paris) - et qui dévoile accessoirement le pont de rouage des secondes.

Pour mettre en musique ce gracieux et inédit balai, Jean-François Mojon utilise comme base un robuste et fiable calibre ETA 2892 qu'il modifie en profondeur et auquel il adjoint un module qui permet aux anneaux excentrés de glisser sur des rubis, permettant ainsi ce très original affichage de l'heure.

Abritant cette mécanique unique, Trilobe a conçu pour ses trois premiers modèles Série Inaugurale Les Matinaux une boîte acier de 41,5mm (Ø) pour une épaisseur de 11,5mm à propos de laquelle j'avais émis quelques petites réserves.

La première des nouveautés dévoilée par Trilobe à Baselworld, avec ses nouvelles séries Les Matinaux qui affichent une réjouissante montée en gamme par rapport aux premiers modèles, réside dans la conception d'une nouvelle boîte aux dimensions revues à la baisse (diamètre et épaisseur) qui renforcent l'élégance du modèle. Ci-dessus la version Carmin.

La première des nouveautés dévoilée par la marque à Baselworld, avec ses nouvelles séries Les Matinaux (nous ne sommes plus dans des séries limitées inaugurales) qui affichent une réjouissante montée en gamme par rapport aux premiers modèles, réside justement dans la conception d'une nouvelle boîte aux dimensions revues à la baisse : 40,5mm (Ø) pour une épaisseur de 10,25mm.

La deuxième concerne la présence de cornes qui sont désormais rapportées.

La troisième réside dans la conception de nouveaux cadrans.
Ceux-ci bénéficient désormais systématiquement d'une finition soleillée et se parent de nouvelles teintes : noir, vert (non photographié), gris, argent et carmin.

La quatrième et dernière concerne la présence de nouveaux bracelets de très belle qualité (Trilobe fait appel à une célèbre maison parisienne connue en particulier pour ses tannages d'exception) bénéficiant de pompes flash pour un changement rapide de bracelet sans outil.

Mon avis :

Le concept de Trilobe est plus séduisant que jamais dans ces nouvelles livrées.

On y retrouve pour commencer toute la poésie et l'originalité qui se dégagent de cet inédit affichage de l'heure et qui confèrent aux modèles Les Matinaux une véritable personnalité, les montres Trilobe ne ressemblant à aucune autre du marché.

La mise en œuvre et l'exécution sont de toute beauté : surfaces poli-miroir alternant avec des traitements satinés, délicat soleillage du cadran, superbes index en appliques, fond très joliment gravé, ouverture sur le cadran pour dévoiler le pont de rouage des secondes et apporter de l'animation à ce visage qui paraitrait figé sans cette coquetterie... Superbe.

La mise en œuvre et l'exécution sont de toute beauté : surfaces poli-miroir alternant avec des traitements satinés, délicat soleillage du cadran, superbes index en appliques, fond très joliment gravé, ouverture sur le cadran pour dévoiler le pont de rouage des secondes et apporter de l'animation à ce visage qui paraitrait figé sans cette coquetterie...
Le concept est abouti et particulièrement bien pensé.

S'y ajoutent de nouvelles teintes bien vues associées à des bracelets haut de gamme dont les coloris et les textures viennent renforcer la personnalité des montres Les Matinaux.

Enfin, last but not least, cette nouvelle série de Trilobe se pare d'un nouveau boîtier aux dimensions réduites par rapport aux premières versions et dans une livrée plus qualitative qui répond à celle du cadran.

Résultat ?
A la fois montres classiques et élégantes et montres ultra originales et inédites, la nouvelle série Les Matinaux de Trilobe est une gamme de montres très réussies et haut de gamme destinées aux amateurs et collectionneurs qui souhaitent changer des sempiternelles Reverso et autres Cartier.

Mon coup de cœur va à la Trilobe Les Matinaux Gris Soleillé pour la couleur intense de son cadran, pour la présence des deux petites flèches de part et d'autre des marquages 12 (flèches rouges) et 6 (flèches bleues) du disque des heures et pour son bracelet assorti.
La version Les Matinaux Carmin Soleillé mérite également le coup d'œil, son cadran donnant, en fonction de l'inclinaison de la montre, l'impression qu'il est fumé.

Mon coup de cœur va à la Trilobe Les Matinaux Gris Soleillé (ci-dessus) pour la couleur intense de son cadran, pour la présence des deux petites flèches de part et d'autre des marquages 12 (flèches rouges) et 6 (flèches bleues) du disque des heures et pour son bracelet particulièrement bien assorti.

Dernier point - qui n'est pas anodin : son prix de 7.320 € qui ne manquera pas de paraître élevé aux yeux de certains.

Comme je l'ai fait dans mon article précédent, je rappelle brièvement que les montres Les Matinaux sont motorisées par un mouvement dont le module exclusif a requis trois ans de développement, engendrant de fait des coûts importants que Trilobe doit bien répercuter - ce n'est pas une association Loi 1901 !
J'attire également votre attention sur la réalisation très haut de gamme des modèles qui justifie leur prix.
Enfin, je me permets de vous rappeler que Trilobe, compte tenu de sa (toute petite) production actuelle, ne dispose pas de la même capacité d'amortissement des coûts qu'une maison comme Omega ou Rolex qui édite chaque année plusieurs centaines de milliers de montres.

A chacun ensuite de se décider mais je vous invite, si le charme a opéré, à prendre rendez-vous dans leur show-room parisien avec les équipes Trilobe pour voir les modèles de visu, les passer au poignet et même à la loupe : vous ne serez pas déçus du voyage.
Vous y découvrirez les trois Séries Inaugurales Les Matinaux dévoilées avant Bâle et déjà en vente ainsi que les modèles Les Matinaux introduits à l'occasion de la Foire et disponibles à la fin de l'été 2019.

Trilobe : une marque assurément à suivre !

Caractéristiques techniques et Prix de vente :
Trilobe Les Matinaux - versions Baselworld 2019
- Versions =
    > Les Matinaux Noir Soleillé / bracelet en hippopotame noir
    > Les Matinaux Vert Soleillé / bracelet en alligator marron
    > Les Matinaux Gris Soleillé / bracelet en hippopotame gris
    > Les Matinaux Argent Soleillé / bracelet en veau Barénia marron naturel
    > Les Matinaux Carmin Soleillé / bracelet en veau Barénia chocolat
- Boîte en acier inoxydable - Finitions microbillées / satinées /polies
- Dimensions = 40,5mm (Ø) x 10,25mm d'épaisseur
- Lunette bombée avec glace saphir et double traitement antireflets
- Fond transparent avec glace saphir et traitement antireflets
- Etanchéité = 50m
- Cadrans soleillés noir, vert, gris, argent et carmin - Anneau des secondes en forme de rosace - Index en forme de trilobe
- Mouvement mécanique à remontage automatique, base ETA 2892 hautement modifié avec module additionnel développé et manufacturé par Jean-François Mojon - Env. 42h de réserve de marche - 28.800 alt/h (4Hz) - 246 composants dont 42 rubis
- Boucle double déployante
- Prix de vente = 7.320 € - Disponibilité = fin septembre 2019
- 2 ans de garantie