Trilobe : des montres poétiques innovantes (Baselworld 2019)

Par Pierre Gisclard, le 14 mars 2019
Lire l'heure au moyen de trois classiques aiguilles serait-il désuet ? Non. Mais ce n'est pas la seule manière de le faire. La jeune marque Trilobe nous en fait la démonstration avec Les Matinaux. Partager cette Actualité

Diaporama = 6 photos Live

Face à des mastodontes tels que Rolex (explorez les collections 2019 et prix Rolex), le Swatch Group (Omega, Breguet, Hamilton, Mido...) et le Groupe Richemont (IWC, Jaeger-LeCoultre, Panerai...) pour ne citer qu'eux, il faut une certaine dose de courage voire de folie pour se lancer au XXIème siècle dans l'industrie horlogère avec une nouvelle marque.

Quoique...
Se lancer, ce n'est pas compliqué. Il faut juste de l'argent.
Durer l'est en revanche davantage.
Et pour ce faire, il faut entre autres choses au moins une bonne idée - comprenez : un design séduisant et différenciant dans un secteur hautement concurrentiel.

Créée en fin d'année 2018 par Gautier Massonneau et lancée en décembre dernier - sachant que la marque sera exposante à Baselworld cette année -, Trilobe prend le parti de révolutionner - en douceur, rassurez-vous ! - la lecture de l'heure sur une montre. Exit les traditionnelles aiguilles des heures, minutes et secondes.

C'est ce que nous propose Trilobe avec sa première collection Les Matinaux que je vous invite à découvrir aujourd'hui.

Créée en fin d'année 2018 par Gautier Massonneau et lancée en décembre dernier - sachant que la marque sera exposante à Baselworld cette année -, Trilobe prend le parti de révolutionner - en douceur, rassurez-vous ! - la lecture de l'heure sur une montre.
Exit les traditionnelles aiguilles des heures, minutes et secondes.
A la place, la maison nous propose trois trilobes en appliques - un motif formé de trois arcs de cercle formant un trèfle que l'on retrouve notamment dans l'architecture byzantine.

L'originalité ne s'arrête cependant pas là.
Contrairement aux aiguilles d'une montre classique, ces trilobes sont fixes et pointent le temps sur trois anneaux rotatifs gradués - les heures en périphérie extérieure, les minutes sur l'anneau central et les secondes sur le plus petit des trois.

La marque opte enfin pour des trilobes qui sont placés de manière aléatoire alors qu'ils auraient pu être alignés ou placés de manière à former par exemple un triangle équilatéral.

La maison Trilobe en propose aujourd'hui 3 versions dans sa collection inaugurale Les Matinaux : cadran bleu soleillé, cadran gris mat et cadran argenté.

Développée pour ce qui est de la mécanique par Jean-François Mojon, la montre automatique Trilobe Les Matinaux embarque ainsi un calibre ETA 2892 hautement modifié avec adjonction d'un module qui permet aux anneaux excentrés de glisser sur des rubis pour permettre cet inédit affichage du temps.

Pour mettre en œuvre son idée, Gautier Massonneau a fait appel aux compétences de Jean-François Mojon, fondateur de la société Chronode.
Son parcours (IWC, Harry Winston, MB&F, HYT, Cyrus...) est à la hauteur des savoir-faire qu'il a développés au fil du temps en matière de complications horlogères et mis cette fois au service de Trilobe.

La montre automatique Trilobe Les Matinaux embarque ainsi un calibre ETA 2892 hautement modifié avec adjonction d'un module qui permet aux anneaux excentrés de glisser sur des rubis pour permettre cet inédit affichage du temps.

Equipée d'un fond muni d'une glace saphir, la montre Les Matinaux dispose côté cadran d'une ouverture dévoilant le pont de rouage des secondes.

Cette ouverture est coiffée d'un motif squeletté qui prend la forme de la rose occidentale de la Sainte-Chapelle (à Paris) et dont le dessin évoque les courbes des trois trilobes / index.

Enfin, cadran et mouvement prennent place dans une boîte acier de 41,5mm de diamètre pour une épaisseur de 11,5mm, l'ensemble étant complété d'un bracelet en cuir d'alligator.

Mon avis :

Emerger dans un univers aussi concurrentiel que celui des montres n'est pas chose aisée mais pas impossible.
Trilobe nous en fait la démonstration en dévoilant sa première collection Les Matinaux.

Avec ses index-aiguilles graphiques fixes et ses disques sobrement gradués et rotatifs, la jeune marque nous propose une nouvelle lecture du temps dont la dimension poétique et artistique n'est pas sans rappeler - excusez du peu ! - certaines créations des maisons Hermès ou Van Cleef & Arpels.

Avec ses index-aiguilles graphiques fixes et ses disques sobrement gradués et rotatifs, la jeune marque Trilobe nous propose une nouvelle lecture du temps dont la dimension poétique et artistique n'est pas sans rappeler - excusez du peu ! - certaines créations des maisons Hermès ou Van Cleef & Arpels. Une marque à suivre de près !

La lecture de l'heure, un brin déroutante au début (c'est l'objectif), devient cependant vite aisée.
Elle prend par ailleurs place dans un élégant cadran épuré (la finition soleillée de la version bleue est un régal pour l'œil !) qui confère à cette montre classique et habillée une réelle et séduisante originalité

Le boîtier demeure certes d'une conception qui n'est pas à la hauteur du travail réalisé côtés cadran et mouvement.
Mais il en sera proposé une nouvelle version (avec notamment des cornes rapportées) à l'occasion de Baselworld la semaine prochaine.

Reste la question du prix (7.320 €) qui est élevé pour une marque inconnue.
C'est un fait.

Mais il convient de ne pas oublier plusieurs points qui ne permettront certes pas de réduire la facture mais au moins de la comprendre.
La mise au point du mouvement de la Trilobe Les Matinaux (et de la montre dans son ensemble) a requis trois années de recherche et le développement d'un module spécifique pour entrainer cette complication suivie d'un dépôt de brevet. Et cela a un coût.
La réalisation, en particulier celle du cadran, est d'autre part digne des grandes marques du secteur.
Enfin, quand on produit une montre à 100 exemplaires seulement, l'amortissement des coûts n'est pas aussi dilué que lorsqu'il s'agit de dizaines de milliers de pièces.

Reste une très belle et élégante montre dotée d'une personnalité tout à fait à part.
Et la naissance d'une nouvelle marque dont je ne manquerai pas de suivre les évolutions et les nouveautés.

Rendez-vous à Baselworld !

Caractéristiques techniques et Prix de vente :
Trilobe Les Matinaux
- Série limitée à 100 exemplaires au total
- Réf.: LM01A18B (cadran bleu soleillé) / LM01A18G (cadran gris) / LM01A18A (cadran argent)
- Boîte en acier inoxydable - Finitions microbillées / satinées /polies
- Dimensions = 41,5mm (Ø) x 11,5mm d'épaisseur
- Lunette bombée avec glace saphir et double traitement antireflets
- Fond transparent avec glace saphir et traitement antireflets
- Etanchéité = 50m
- Cadrans : bleu soleillé, gris, argent - Anneau des secondes en forme de rosace - Index en forme de trilobe
- Mouvement mécanique à remontage automatique, base ETA 2892 hautement modifié avec module additionnel développé et manufacturé par Jean-François Mojon - Env. 42h de réserve de marche - 28.800 alt/h (4Hz) - 246 composants dont 42 rubis
- Bracelet en cuir d’alligator avec boucle double déployante
- Prix de vente = 7.320 €
- 2 ans de garantie