TAG Heuer Aquaracer Carbone : montres de plongée futuristes

Par Pierre Gisclard, le 10 septembre 2018
La collaboration entre Bamford Watch Department et TAG Heuer se poursuit. Après le chrono Monaco, le spécialiste londonien de la customisation de montres s'attaque à la célèbre Aquaracer. Découverte. Partager cette Actualité

Diaporama = 8 photos officielles

Bamford Watch Department - ou BWD pour les intimes - a débuté, comme tous les acteurs du secteur (celui de la customisation de montres de luxe), en proposant des Rolex réinterprétées tant au niveau du boîtier, de la lunette, du bracelets que du cadran - explorez les tarifs 2018 et collections Rolex.

Appliqué à l'horlogerie, l'usage du carbone offre au quotidien tout d'abord à la fois une grande résistance contre les aléas de la vie (rayures, chocs) et un confort de porté formidable eu égard à sa légèreté.

Cependant, depuis bientôt un an, c'est aux marques de la Division Montres du Groupe LVMH que le préparateur londonien fondé par George Bamford réserve en exclusivité ses talents - et plus particulièrement à Bulgari, Zenith et TAG Heuer.
Vous avez, eu égard à cette dernière, eu l'occasion de découvrir à Baselworld 2018 le tout nouveau chronographe TAG Heuer Monaco Bamford.

Les deux compères - l'horloger et le préparateur - reviennent en cette rentrée pour dévoiler le fruit de leur nouvelle collaboration : l'Aquaracer édition Carbone.

Le spécialiste des chronographes nous propose ainsi trois réinterprétations de sa célèbre montre de plongée sous-marine arborant un boîtier en titane sablé revêtu de PVD noir, une lunette tournante unidirectionnelle en carbone revêtu de PVD noir, un cadran noir en carbone et un bracelet en nylon noir fermé d'une boucle déployante en titane sablé et satiné revêtu de PVD noir.

Ces trois montres à remontage automatique masculines diffèrent les unes des autres par de petites touches de couleur que TAG Heuer apporte au cadran (logo, aiguille des secondes et marquages) et au bracelet (surpiqûres).

Notre avis :

L'usage du carbone, matériau haut de gamme très prisé de l'industrie aéronautique, présente plusieurs intérêts.

Appliqué à l'horlogerie, il offre au quotidien tout d'abord à la fois une grande résistance contre les aléas de la vie (rayures, chocs) et un confort de porté formidable eu égard à sa légèreté.

Esthétiquement ensuite, il permet aux montres en carbone d'afficher une forte personnalité, masculine et avant-gardiste.

Ces nouvelles TAG Heuer Aquaracer édition Carbone réalisées en collaboration avec Bamford sont impressionnantes : personnalité à la fois ténébreuse - usage de la couleur noire oblige - et lumineuse grâce aux touches de couleur apportées au cadran et au bracelet, dimension mystérieuse qui résulte de l'aspect marbré et nervuré du carbone... Superbe !

Sur ces nouvelles Aquaracer nées de la collaboration entre TAG Heuer et Bamford Watch Department, seuls la lunette tournante est en carbone, le boîtier étant en titane - matériau apprécié aussi pour sa légèreté mais également pour ses propriétés hypoallergéniques.

Le choix de réserver le carbone, un matériau technique et onéreux, à la lunette s'explique probablement par des histoires de coût, TAG Heuer pratiquant des prix serrés depuis quelques années.

Il fait par ailleurs sens dans la mesure où la lunette est la partie de la montre la plus exposée aux chocs et autres accrochages.

Et franchement, le résultat est impressionnant : personnalité à la fois ténébreuse - usage de la couleur noire oblige - et lumineuse grâce aux touches de couleur apportées au cadran et au bracelet sans oublier cette dimension mystérieuse qui résulte de l'aspect marbré et nervuré du carbone...

TAG Heuer et Bamford nous livre une montre de sport ultra masculine et High Tech qui change radicalement des Aquaracer classiques et fait entrer la légendaire montre de plongée dans une nouvelle ère.

Une excellente idée et une mise en œuvre très réussie.

Caractéristiques techniques et Prix de vente :
TAG Heuer Aquaracer édition Carbone
- Réf.: WBD218A.FC6445 (or rose) / WBD218B.FC6446 (jaune) / WBD218C.FC6447 (bleu)
- Boîtier en titane à finition PVD noir de 41mm
- Lunette tournante unidirectionnelle en carbone revêtu de PVD noir
- Verre saphir
- Couronne vissée en acier noir mat
- Étanchéité = 300m
- Cadran noir - Index plaqués or rose / en or noir avec Super-LumiNova gris -Aiguilles des heures et des minutes en or noir avec Super-LumiNova gris - Aiguille centrale bleue avec Super-LumiNova gris
- TAG Heuer Calibre 5, mouvement automatique, correction rapide de la date - Diamètre : 26 mm (11 ½''') — 25 à 26 rubis selon le modèle - Fréquence du balancier : 28 800 alt/h (4Hz) - Réserve de marche = 38h
- Bracelet en nylon noir à doublure noire et surpiqûre noire / jaune / bleue
- Boucle déployante en titane revêtu de PVD noir
- Prix de vente :
      > WBD218A.FC6445 (or rose) = 3.700 €
      > WBD218B.FC6446 (jaune) = 3.650 €
      > WBD218C.FC6447 (bleu) = 3.650 €