Swatch Sistem 51 - nouveauté BaselWorld 2013 : interview de Carlo Giordanetti

Par The Watch Observer, le 28 avril 2013
A l’occasion des 30 ans de la marque Swatch, Nick Hayek a dévoilé à la Foire de Bâle 2013 la Sistem 51, une montre au mouvement automatique robotisé. Son Creative Director répond à nos questions. Partager cette Actualité

Diaporama = 7 photos
+ Découvrez le test et les photos de la Swatch Sistem 51

Trente ans après le lancement de la première Swatch, une montre qui a relancé et révolutionné l’industrie horlogère suisse, la filiale du Swatch Group revient sur le devant de la scène avec une nouvelle innovation.

Nick Hayek, Président du Swatch Group, lors de la conférence de presse relative au lancement de la montre Swatch Sistem 51 - avec à sa droite Carlo Giordanetti, Creative Director de la marque Swatch.

Nick Hayek, Président du Groupe, vient ainsi de dévoiler à l’occasion de la Foire de Bâle 2013 la Sistem 51, une montre Swatch équipée d’un mouvement automatique simplifié à l’extrême afin de pouvoir être assemblée de manière 100% robotisée.

Le mouvement de la Swatch Sistem 51 en quelques chiffres : 17 nouveaux brevets déposés / un mouvement composé de 5 modules / 100% Swiss made / 51 composants / 1 vis / 19 rubis (dont 6 visibles côté cadran) / 90h de réserve de marche / une précision de +/- 5 secondes par jour / un lancement mondial en octobre 2013 / un prix public qui se situera entre 100 et 200 CHF.
Swatch frappe ainsi une nouvelle fois très fort pour ses 30 ans !

Carlo Giordanetti, Creative Director de la marque Swatch, répond en exclusivité à nos questions sur ce lancement que Nick Hayek a qualifié de seconde révolution Swatch.

The Watch Observer (TWO) : La Sistem 51 se déclinera en 3 gammes de montres différentes. Combien de références prévoyez-vous de sortir en boutique en octobre prochain ?
Carlo Giordanetti : Nous avons choisi de sortir une collection restreinte à 3 modèles dans un premier temps : une version blanche, une version plus classique et une dernière version plus colorée. Ces références, disponibles dés octobre 2013, seront par la suite complétées par d’autres modèles.

Swatch Sistem 51 : une montre fidèle à l'ADN de la marque mais propulsée par un mouvement révolutionnaire.

 

TWO : La Sistem 51 est une montre automatique bénéficiant d’une innovation technologique. Comment concilier, en termes de communication auprès de la clientèle Swatch, la dimension technique de cette nouveauté avec le côté plus fun propre à la marque ?
Carlo Giordanetti : C’est le défi relevé par les équipes créatives / design qui ont su appréhender ce côté contradictoire de la montre. Cela permet de travailler des designs sur deux faces, cadran et mouvement. Nous faisons ainsi appel aux côtés émotionnel et rationnel de nos clients.

TWO : N’est-ce pas aussi le moyen pour Swatch d’aller chercher un nouveau segment de clientèle ?
Carlo Giordanetti : Je pense que Swatch touche aujourd’hui tous les segments de clientèle, de par la richesse de ses collections. Il y a toujours eu un moment Swatch dans la vie de chacun. Cependant, il y a les nouvelles générations et les nouveaux marchés en développement. Il faut alors faire preuve de pédagogie en expliquant la révolution proposée par la Swatch System 51.

 

TWO : Quelles sont les perspectives de développement liée à la Sistem 51 ?
Carlo Giordanetti : Nous voyons au travers de la Sistem 51 beaucoup de potentiel. En volume de montres Swatch bien sûr. Mais ce nouveau mouvement est également un moyen de communiquer extrêmement puissant pour la marque et le Groupe - l’idée étant de pouvoir parler de Swatch en tant que marque innovante et révolutionnaire.

TWO : Ne craignez-vous pas avec la Sistem 51 de cannibaliser les volumes de vente des autres montres Swatch - et notamment des montres à quartz ?
Carlo Giordanetti : Nous nous posons effectivement toujours la question chez Swatch au moment de lancer un nouveau produit. La Sistem 51 n’a pas échappé à la règle bien entendu. Mais notre clientèle est tellement étendue que chaque individu trouve le modèle qui lui convient dans notre gamme.

Deux années de R&D auront permis de donner naissance à la Swatch Sistem 51 et à son mouvement Swiss made simplifié à l'extrême.

TWO : Prévoyez-vous une extension de ce nouveau process d’assemblage modulaire automatisé des mouvements à d’autres marques du Swatch Group ?
Carlo Giordanetti : Le mouvement reste 100% Swatch. En revanche, le procédé peut bien entendu inspirer d’autres marques du Groupe. C’est d’ailleurs l’une des grandes forces du Swatch Group. La volonté de Swatch est néanmoins de rester quoiqu’il arrive un pionnier !

TWO : Envisagez-vous le développement de complications sur la base de ce même principe de simplification et de robotisation ?
Carlo Giordanetti : Je pense que nous devrions vous surprendre car nous avons trouvé un chemin alternatif qui n’appartient pas à l’univers de l’horlogerie traditionnelle. Cela pourrait permettre à Swatch de présenter des complications qui sortent de ce que vous connaissez aujourd’hui…