Swatch Group : résultats semestriels 2014

Par The Watch Observer, le 22 juillet 2014
Le Swatch Group vient de publier son rapport semestriel 2014 : une forte progression du CA du segment Montres & Bijoux, des taux de change défavorables et de bonnes perspectives pour le 2nd semestre. Partager cette Actualité

Diaporama = 10 photos de quelques-unes des nouveautés majeures BaselWorld 2014

Le Swatch Group, N°1 mondial de l'horlogerie dont le portefeuille recèle des marques telles que Breguet, Omega (découvrez les collections et les prix Omega), Blancpain, Tissot (découvrez les collections et les prix Tissot), Swatch ou encore Jaquet Droz, vient de rendre public ses résultats du premier semestre 2014.

Le Groupe souligne en premier lieu que son chiffre d'affaires global progresse de 8,5% à taux de change constants en s'établissant à 3.578 millions € et de 4% à 3.577 millions € aux taux de change actuels.

Par rapport au premier semestre 2013, le franc suisse, déjà fort à l'époque, s’est encore apprécié face aux monnaies de tous les marchés importants du Groupe.
Ces taux de change extrêmement pénalisants ont eu pour effet une baisse du chiffre d’affaires du Swatch Group de 188 millions CHF (155 millions €) - soit 4,5 points de pourcentage.

Au rang des montres dont la commercialisation sur le 2nd semestre devrait impacter positivement les résultats du Swatch Group, la très réussie Omega Seamaster 300 Master Co-Axial dévoilée à Bâle qui devrait jouer un rôle déterminant.

Malgré l’incendie chez ETA (le 29 décembre 2013) qui a impacté négativement le chiffre d’affaires d’environ 165 millions €, le CA brut du segment Montres & Bijoux progresse de plus de 10% à taux de change constants et de 8,8% production incluse - ce dernier chiffre passant à 4,3% aux taux de change actuels.
Le Groupe souligne que cette croissance est à mettre au compte des fortes marques de son portefeuille et de son réseau de distribution étendu.
En monnaie locale, tous les marchés, à l'exception de quelques pays européens, sont d'ailleurs en croissance par rapport aux chiffres déjà très élevés de l’année 2013 - Chine incluse.

Le Swatch Group annonce également dans ce rapport semestriel la création de plus de 800 nouveaux emplois au cours des six premiers mois de l’année, dont plus de 460 en Suisse - le Swatch Group employant ainsi plus de 34.000 collaborateurs dans le monde à fin juin 2014.

Le résultat opérationnel s'établit à 683 millions €, affichant une baisse de 8,8% par rapport à l’année dernière.
Les raisons ? Une situation négative des taux de change, des dépenses importantes en marketing à l'occasion des Jeux Olympiques de Sotchi, l’incendie chez ETA et d'importants investissements chez Harry Winston.

Le résultat net du N°1 mondial de l'horlogerie s'établit à 560 millions €, en recul de 11,5% par rapport au premier semestre 2013.

Le Swatch Group reste cependant confiant sur les perspectives du second semestre 2014 dans toutes les régions et segments d'activité.
Le Groupe semble miser en particulier sur le développement des ventes aux Etats-Unis et au Japon et reste plus réservé quant à la situation à Hong Kong qui demeure empreinte d’incertitudes.

En vente en France depuis le 17 avril 2014, la disponibilité de la révolutionnaire Swatch Sistem51 devrait elle aussi apporter sa pierre à l'édifice des résultats du N°1 mondial de l'horlogerie sur les six mois à venir.

Autre facteur positif, une base de comparaison plus favorable en terme de taux de change par rapport au franc suisse sur le second semestre dont les effets devraient être moins dramatiques que ceux constatés sur la période écoulée.

Le Groupe prévoit par ailleurs de renforcer sa présence mondiale en poursuivant ses investissements dans le marketing, les réseaux de distribution et le service à la clientèle.

Les marques vont d'autre part poursuivre l'enrichissement de leur gamme de produits existante et très demandée par le lancement de nouveaux modèles.
Le second semestre devrait notamment être marqué par l'arrivée en boutique d'un grand nombre de nouveautés dévoilées à l'occasion de BaselWorld 2014 - dont les très attendues 
Omega Seamaster 300 Master Co-Axial
et Swatch Sistem51 (cette dernière étant déjà commercialisée mais dans des conditions de disponibilité pas toujours optimales).

Acquis l’année dernière par le Swatch Group, Harry Winston se développe de manière très positive et va, aussi avec le lancement de la nouvelle collection de montres, continuer son importante contribution au résultat du Groupe durant les prochains six mois.

Les retards de livraison de mouvements suite à l’incendie chez ETA, qui avait causé des dommages matériels considérables entraînant l’interruption de l’atelier de galvanoplastie et de la production de mouvements de montres subséquente, vont par ailleurs se résorber au second semestre.

Enfin, dans le domaine de la production et plus particulièrement pour la fabrication d’aiguilles de montres d’Universo et la fabrication de cadrans de Rubattel & Weyermann, la nouvelle et moderne unité de production de La Chaux-de-Fonds doit être mise en service dès le mois d’août.

Le Swatch Group devrait ainsi poursuivre de manière conséquente sa stratégie à long terme de gains de parts de marché sur le second semestre 2014.

Segment Montres & Bijoux du Swatch Group :
- Gamme Prestige et Luxe : Breguet, Harry Winston, Blancpain, Glashütte Original, 
  Jaquet Droz, Léon Hatot, Omega
- Haut de gamme : Longines, Rado, Union Glashütte
- Milieu de gamme : Tissot, Balmain, Certina, Mido, Hamilton, Calvin Klein watch & jewelry
- Gamme de base : Swatch, Flik Flak