Seiko - Grand Seiko : l'interview exclusive de Shinji Hattori, CEO de la Seiko Watch Corp. (Live from Japan #5)

Par Pierre Gisclard, le 26 octobre 2016
Un voyage au pays du Soleil Levant pour vous faire découvrir le Groupe Seiko depuis l'intérieur nécessitait de donner la parole à son CEO, Mr Hattori, qui a bien voulu répondre à nos questions. Partager cette Actualité

Diaporama = 10 photos
+ profitez-en pour explorer les collections et les prix Grand Seiko et Seiko

S'il est essentiel de connaître l'histoire d'une marque pour en comprendre le présent et en imaginer l'avenir, il est également indispensable d'en rencontrer celui qui préside à sa destinée.

Ainsi, après une étape passionnante qui nous a menée au Seiko Museum de Tokyo pour vous retracer l'histoire de la manufacture nippone - à découvrir ici : Histoire de Seiko de 1913 à 1965 et Histoire de Seiko de 1967 à nos jours -, nous vous invitons à découvrir l'interview exclusive que Monsieur Shinji Hattori, CEO de la Seiko Watch Corporation, a bien voulu nous accorder.

Parce l'arrière-petit fils de Kintaro Hattori, fondateur en 1881 d'une boutique dédiée à la vente et à la réparation d'horloges et de montres de poche qui va devenir au fil du temps le Groupe Seiko, le sait mieux que quiconque : si le groupe qu'il dirige dispose de formidables savoir-faire à même de rivaliser haut la main avec l'industrie horlogère suisse, encore faut-il le faire savoir.
Tel est justement l'objectif assumé de cette série Live from Japan consacrée au groupe nippon : vous permettre de passer outre vos éventuels a priori en découvrant véritablement les productions et l'univers Seiko - Grand Seiko.

Bien que le Groupe soit coté en Bourse et dès lors soumis à des règles de confidentialité qui sont les mêmes quelle que soit votre place de cotation, Monsieur Shinji Hattori a accepté de nous accorder cette interview - dont les questions ont été choisies au vu de ces contraintes boursières (pas de questions liées au chiffre d'affaires du Groupe par exemple) et dont les réponses ont été traduites in extenso.

________________________________

L'arrière-petit fils de Kintaro Hattori, Shinji Hattori, aujourd'hui CEO de la Seiko Watch Corporation, le sait mieux que quiconque : si le groupe qu'il dirige dispose de formidables savoir-faire à même de rivaliser haut la main avec l'industrie horlogère suisse, encore faut-il le faire savoir.

Pierre Gisclard - The Watch Observer
Quelle est aujourd'hui la stratégie de Seiko, et plus particulièrement celle concernant l'Europe et la France ?

Shinji Hattori - CEO Seiko Watch Corp.
Notre objectif premier est d'accroître nos ventes sur le segment luxe et prestige pour faire de Seiko un leader de l'industrie horlogère. Nous disposons à la fois des produits et des compétences, comme vous avez eu l'occasion de le découvrir cette semaine. Il nous faut maintenant conter notre histoire à travers le monde.
Afin d'accroître nos ventes, il est nécessaire que de plus en plus de gens comprennent ce qui fait de Seiko une marque unique - et tel est le cœur de notre stratégie.
Nous savons que lorsque les gens ont connaissance de notre riche héritage, de nos technologies et savent que Seiko est la seule "manufacture" disposant de tous les savoir-faire horlogers, ils sont heureux d'acquérir nos prestigieux modèles.
Pour amplifier cette diffusion de la connaissance auprès de nos clients, les Boutiques Seiko jouent un rôle primordial.

Et globalement, c'est cette même stratégie que nous allons mettre en place en Europe, l'Europe étant le principal marché de Seiko en dehors du Japon dans la mesure où c'est là que les montres haut de gamme sont le plus appréciées.

Concernant plus spécifiquement la France, notre priorité est de faire connaître le monde de Seiko au travers d'un réseau de Boutiques Seiko.

Shinji Hattori : 'Nous sommes (...) conscients que la France comprend et apprécie les montres mécaniques haut de gamme. Cela confère au marché français une importance toute particulière à nos yeux dans la mesure où nous avons pour objectif de développer les ventes de montres mécaniques au travers de notre nouvelle gamme de montres mécaniques Présage'.Comme en témoigne le succès de la Boutique Seiko à Paris, la clientèle française apprécie l'expérience unique que nous leur offrons. Et je pense qu'il en sera de même à Lyon où nous venons tout juste d'ouvrir notre deuxième Boutique en France (NDLR : Seiko a ouvert dans la foulée une Boutique à Lille - coordonnées des Boutiques Seiko en France en fin d'article).
L'expérience montre que ces magasins sont bénéfiques pour la marque et qu'ils contribuent en même temps au développement des ventes de nos principaux détaillants.

Nous sommes par ailleurs conscients que la France comprend et apprécie les montres mécaniques haut de gamme.

Cela confère au marché français une importance toute particulière à nos yeux dans la mesure où nous avons pour objectif de développer les ventes de montres mécaniques au travers de notre nouvelle gamme de montres mécaniques Présage (NDLR : à découvrir ici : Seiko Présage - Baselworld 2016).
Sur ce segment, la France fait office de leader d'opinion. Et c'est là que nous allons développer nos efforts.

Enfin, nous sommes convaincus que la clientèle française est sensible aux métiers d'art traditionnels japonais tels que l'émail ou encore la laque Urushi, des techniques utilisées pour les éditions limitées Présage (NDLR : voir notre article et nos photos des Seiko Chrono Présage 60ème Anniversaire réf. SRQ019 et SRQ021).

________________________________ 

Pierre Gisclard - The Watch Observer
Qu'est-ce qui, selon vous, différencient les montres Seiko des montres suisses ?

Shinji Hattori - CEO Seiko Watch Corporation
Laissez-moi tout d'abord vous dire qu'il existe davantage de similarités que de différences entre Seiko et les marques suisses.
Seiko partage en effet avec les marques leaders en Suisse le respect de la tradition et de la qualité et nous aspirons les uns comme les autres à produire des montres qui fassent rêver les clients.

L'une des deux principales différences entre les marques suisses et Seiko réside, selon Shinji Hattori, dans le fait que son groupe est en permanence à la recherche de nouvelles technologies - comme en témoigne par exemple l'invention du Spring Drive lancé en 1999. Ci-dessus la Grand Seiko Chronographe Spring Drive SBGB001.

Il existe cependant des différences.

Tout d'abord, nous sommes en permanence à la recherche de nouvelles technologies.
Comme le disait notre fondateur, Seiko doit toujours avoir un temps d'avance sur les autres (NDLR : la devise en anglais étant "One step ahead of the rest") et notre succès a toujours été guidé par notre capacité à innover.

Le Spring Drive en est un excellent exemple (NDLR : un système hybride mixant mécanique et électronique apportant à la régulation du système la précision du quartz).
Alors que nous cherchions à améliorer de manière significative la précision des montres mécaniques, nous avons exploré de nouvelles voies qui ont abouti à la création du Spring Drive, un mouvement doté d'un type de régulateur complètement inédit.
Nous n'avons pas peur d'envisager des solutions radicales et d'investir quand il le faut.

Notre approche de la technologie quartz est sans doute un autre point qui nous différencie des suisses.Nous croyons en l'avenir du quartz qui demeure à nos yeux une plateforme dotée d'un grand potentiel.

Prenez par exemple nos montres GPS Solaire - la Seiko Astron GPS Solaire notamment.
Cette montre connaît un immense succès dans la mesure où elle apporte une solution à un problème concret (NDLR : l'Astron, en se connectant au réseau des satellites GPS, vous géolocalise pour vous fournir l'heure exacte du fuseau dans lequel vous vous trouvez) en faisant appel à une technologie qui associe électronique et quartz.
Nous allons par conséquent continuer à développer des montres basées sur la technologie quartz.
Et c'est là un point qui nous différencie peut-être de l'industrie horlogère suisse.

Je le répète malgré tout : Seiko et l'industrie suisse sont amies et partagent de nombreux intérêts et objectifs.

________________________________ 

Pierre Gisclard - The Watch Observer
D'après vous, quelle montre (ou quelle famille de modèles) est la plus représentative de ce qu'est la Seiko Watch Corporation aujourd'hui ? Et quel est le modèle dont vous êtes le plus fier ?

Shinji Hattori - CEO Seiko Watch Corporation
Il ne fait aucun doute que Grand Seiko est ce que Seiko sait faire de mieux aujourd'hui.
Grand Seiko constitue l'aboutissement de Seiko en tant que manufacture intégrée.
Les trois calibres développés - 9S (mécanique), 9F (quartz) et 9R (Spring Drive) - sont les plus aboutis et demeurent exclusifs à la gamme Grand Seiko.

Shinji Hattori : 'je suis notamment particulièrement fier de la Grand Seiko Hi-Beat GMT parce qu'elle démontre notre excellence à la fois dans le domaine de l'horlogerie traditionnelle et des hautes technologies'. Cette montre a d'ailleurs été primée à l'occasion du GPHG 2014.

Et je suis notamment particulièrement fier de la Grand Seiko Hi-Beat GMT parce qu'elle démontre notre excellence à la fois dans le domaine de l'horlogerie traditionnelle et des hautes technologies.

Nous avons créé notre première montre-bracelet en 1913 (NDLR : la Laurel, visible dans notre diaporama ICI) et depuis le début des années 60, nous fabriquons tous les composants de nos montres - y compris le ressort moteur et le ressort spiral réalisés dans notre alliage exclusif, le Spron.

C'est parce que nous fabriquons chaque composant et que nous faisons appel à des hautes technologies comme la technologie MEMS (NDLR : Micro Electro Mechanical System, une technologie inventée par Seiko utilisée pour la fabrication de composants tels la roue d'échappement) que nous sommes capables de produire cette montre haute fréquence.

Vous savez probablement que la Grand Seiko Hi-Beat GMT a reçu un prix à l'occasion du GPHG 2014 (NDLR : Grand Prix de l'Horlogerie de Genève, édition 2014, à l'occasion de laquelle Grand Seiko a remporté le premier prix dans la catégorie Petite Aiguille).

Je suis très fier de cette récompense et reconnaissants envers les juges qui nous ont accordé leur confiance.
Nous venons d'ailleurs de dévoiler une nouvelle version de ce modèle que j'espère vous aurez le temps de voir à Tokyo.

Merci à Monsieur Shinji Hattori et son équipe pour leur acceuil et leur disponibilité.

________________________________

La suite de nos pérégrinations nippones avec Seiko et Grand Seiko très bientôt.
Alors stay tuned!

Informations pratiques / Seiko et Grand Seiko France :

Boutique Seiko Paris
- Adresse : 47 Rue Bonaparte, 75006 Paris
- Horaires : de 10h à19h du mardi au samedi
- Tél.: 01.43.25.51.31
- Email : boutiquebonaparte@seiko.fr

Boutique Seiko Lyon
- Adresse : 102 Rue du Président Edouard Herriot, 69002 Lyon
- Horaires : de 10h à19h du mardi au samedi
- Tél.: 04.78.38.00.99
- Email : boutiquelyon@seiko.fr

Boutique Seiko Lille
- Adresse : 7 rue Lepelletier, 59800 Lille
- Horaires : de 10h à19h du mardi au samedi
- Tél.: 03.20.06.00.89
- Email : boutiquelille@seiko.fr