Seiko / Grand Seiko : Isabelle Couturet prend la direction France et Italie

Par Pierre Gisclard, le 20 septembre 2019
Isabelle Couturet prend la direction de Seiko France, succédant à Hervé Laniez après 22 ans de bons et loyaux services. L’occasion de saluer l’arrivée de l’une et d’adresser un clin d’œil au second. Partager cette Actualité

Diaporama = 1 photo d’Isabelle Couturet
                            + 12 photos de quelques superbes montres Seiko & Grand Seiko

Vous savez très certainement si vous comptez au nombre de nos fidèles lecteurs qu’ici, sur The Watch Observer, nous nous intéressons, vocation de guide d’achats oblige, aux montres davantage qu’à ceux qui les produisent et / ou les distribuent.
Si vous nous lisez régulièrement, vous connaissez également l’attachement pour ne pas dire la passion de l’équipe de The Watch Observer en général et la mienne en particulier pour les montres Grand Seiko et Seiko.

Ci-dessus l’élégante et particulièrement abordable Seiko Présage Cocktail SSA343J1.

C’est la raison pour laquelle nous dérogeons aujourd’hui à notre ligne éditoriale.

Tout d’abord pour saluer l’arrivée de Madame Isabelle Couturet à la tête de Seiko France et Italie.

Ayant notamment officié à la direction internationale Retail, puis produit au Swatch Group pour ensuite prendre pendant 6 ans la tête de Gucci Montres & Joaillerie France, Isabelle Couturet aura en charge le développement des marques du groupe - Grand Seiko, Seiko, Pulsar, Lorus et Seiko Clocks - sur les marchés français et italien.

Si Seiko jouit d’une très solide renommée en raison à la fois de la diversité de son offre, de la bienfacture des montres produites et de leur rapport qualité / prix exceptionnel - les nouvelles Seiko 5 Sports sont là pour nous le rappeler -, le catalogue Grand Seiko peine un peu plus à s’imposer sur le segment des montres de luxe trusté par la concurrence helvétique.

Pourtant, et les amateurs éclairés (et dépourvus d’œillères) le savent bien : les montres GS disposent des atouts nécessaires pour rivaliser en toute tranquillité face à des maisons telles que Rolex, leader du segment.

Un somptueux cadran pour habiller cette Grand Seiko SBGK005 Elegance.

Somptueux boîtiers bénéficiant d’une exceptionnelle finition, cadrans hors du commun et mouvements de compétition produits à l’interne, le tout servi par un positionnement tarifaire ultra compétitif : tels sont les ingrédients de la recette Grand Seiko ainsi qu’en témoignent notamment et dans deux registres différents les Grand Seiko Spring Drive GMT SBGE201 et Grand Seiko SBGK005 Elegance pour ne citer qu’elles.

Malheureusement (et à tort, je n’ai de cesse de le répéter dès que l’occasion se présente !), pour beaucoup d’acheteurs occasionnels (par opposition aux collecteurs avertis), montres de luxe est synonyme de montres suisses uniquement.

Ce sera probablement l’un des axes sur lesquels Isabelle Couturet devra travailler dans les années qui viennent afin d’éduquer le public en lui faisant comprendre que la manufacture du Soleil Levant constitue une réelle et très séduisante alternative à l’industrie helvétique.
Et même un premier choix !

L’un des autres sujets cruciaux sera sans doute de parvenir à projeter, dans l’esprit de la clientèle à conquérir, des images distinctes entre Seiko et Grand Seiko - un exercice rendu d’autant plus compliqué que la première a fait preuve d’une sérieuse montée en gamme à Baselworld cette année, allant parfois jusqu’à empiéter sur le territoire de Grand Seiko.

Ci-dessus la magnifique, vintage et sportive Seiko SLA017.

C’est le cas de la magnifique gamme des nouvelles Seiko Prospex LX dont plusieurs attributs ont été empruntés aux productions GS ou encore des très belles Seiko Presage SNR037 et SNR039 cadran émail embarquant, comme les Prospex LX d’ailleurs, un mouvement Spring Drive utilisé ces dernières années en exclusivité pour motoriser les montres Grand Seiko.

Dit autrement, les sujets ne manquent pas pour Isabelle Couturet à laquelle nous adressons nos sincères vœux de réussite - parce Seiko et Grand Seiko le valent bien !

Ces champs d’investigation et autres pistes de progression ne sont bien entendu pas nouveaux et Hervé Laniez, qui vient de passer le témoin à cette dernière, le sait mieux que quiconque après 22 ans passés au service de l’horloger nippon.

Précision ultime pour cette sport-chic Grand Seiko Spring Drive GMT SBGE201.

Il a en effet œuvré pendant plus de deux décennies à la construction des images des différentes entités du Groupe Seiko, implantant progressivement et avec succès chacune des marques sur le marché hexagonal.

C’est d’ailleurs à lui et ses équipes que les fans de belle horlogerie doivent l’existence aujourd’hui en France de 5 boutiques en propre (coordonnées complètes en fin d’article) et, nous informe le communiqué de nomination d’Isabelle Couturet, l’arrivée d’une 6ème boutique, rive droite, dédiée essentiellement à la marque Grand Seiko - une affaire que nous suivrons bien entendu de près !

Mais c’est surtout à Hervé Laniez que nous devons, chez The Watch Observer, d’avoir véritablement découvert Seiko et Grand Seiko.
Et ainsi de nous avoir permis de vous faire partager nos découvertes et notre enthousiasme pour ces superbes marques et leurs modèles.
Alors merci et longue vie à Seiko et Grand Seiko.

Où acheter une Grand Seiko et une Seiko ?

> Boutique Seiko Paris : 47 rue Bonaparte, 75006 Paris - de 10h à 19h du mardi au samedi - Tél.: 01.43.25.51.31
> Boutique Seiko Lyon : 102 rue du Président Edouard Herriot, 69002 Lyon - de 10h à 19h du mardi au samedi - Tél.: 04.78.38.00.99
> Boutique Seiko Lille : 7 rue Lepelletier, 59800 Lille - de 10h à19h du mardi au samedi - Tél.: 03.20.06.00.89
> Boutique Seiko Aix-en-Provence : 3, rue Marius Reynaud, 13100 Aix-en-Provence - de 10h à 19h du mardi au samedi - Tél.: 04.13.91.00.19
> Boutique Seiko Bordeaux : 6 rue Montesquieu, 33000 Bordeaux - de 10h à19h du mardi au samedi - Tél.: 05.56.44.97.60