Rolex Deepsea 126660 : la montre de plongée oubliée de Baselworld 2018

Par Nicolas Doreau, le 10 juillet 2018
Sans doute éclipsée par le succès de la GMT-Master II 126710 BLRO, la nouvelle Deepsea dévoilée par Rolex à Baselworld 2018 ne manque pourtant pas d'arguments pour séduire. Photos, prix, avis... Partager cette Actualité

Diaporama = 10 photos dont 4 photos Live

Ce n'est pas la première fois qu'un tel phénomène se produit chez Rolex à l'occasion de Baselworld : le succès de l'une des nouveautés introduites par la marque genevoise est tel qu'il en éclipse les autres - profitez-en pour plonger dans le catalogue et les prix des montres Rolex neuves.

Sans remonter loin, ce fut le cas en 2016 lors de la présentation de la nouvelle Rolex Daytona lunette céramique noire qui avait presque fait oublier la nouvelle Explorer, l'Air-King et surtout les nouvelles et très belles Cellini.

Le phénomène s'est reproduit cette année à l'occasion du lancement de la Rolex GMT-Master II lunette Pepsi dont la liste d'attente grossit de jour en jour chez tous les distributeurs agréés de la marque.
Son succès est tel qu'on en oublie (presque) que Rolex a présenté d'autres nouveautés cette année.
Il y a bien entendu les deux autres GMT-Master II, la 126711 CHNR (acier Oystersteel et or Everose) et la sublime 126715 CHNR (or Everose), qui arrivent dans le sillage de la version acier sur bracelet Jubilé.
Mais il y a aussi une nouvelle montre de plongée sous-marine : la Sea-Dweller Deepsea 126660.

Sans doute éclipsée par le succès de la GMT-Master II 126710 BLRO et parce qu'il ne s'agit pas à proprement parler d'une véritable nouveauté, la nouvelle Deepsea dévoilée par Rolex à Baselworld 2018 ne manque pourtant pas d'arguments pour séduire.

Petit retour en arrière.
Août 2014 : c'est la projection en avant-première à New York du film Deepsea Challenge 3D, un incroyable documentaire réalisé par James Cameron (auquel nous devons notamment les films Titanic et Avatar) avec le soutien de la National Geographic Society et de Rolex.
La manufacture profite de l'occasion pour dévoiler l'Oyster Perpetual Deepsea 116660 D-Blue.

Seulement 4 ans plus tard, Rolex dévoile donc la Deepsea 126660, version optimisée de la 116660.

Vous y retrouvez bien entendu une étanchéité record qui frôle les 4km (3.900 mètres pour être précis), un boîtier de 44mm de diamètre pour une épaisseur qui flirte avec les 18mm, le Ringlock System (association d'une glace saphir de 5,5mm d'épaisseur, d'un anneau de compression haute résistance en acier enrichi à l'azote placé au cœur du boîtier et d'un fond en acier Oystersteel et titane Grade 5), un cadran bleu dégradé (qui va du bleu au noir) ou intégralement noir, selon la version que vous retiendrez, une lunette tournante unidirectionnelle munie d’un disque Cerachrom gradué 60 minutes en céramique noire, une valve à hélium, un bracelet Oyster sans oublier une lisibilité exceptionnelle en toutes circonstances.

Rolex apporte pourtant à cette nouvelle montre de l'extrême quelques améliorations à la marge.

Proportions retravaillées avec des cornes plus fines que celles de son aînée et un entre-cornes plus large de 1mm (22mm versus 21mm pour la 116660).

Le cadran demeure identique si ce n'est que l'aiguille des minutes et celle de la grande seconde sont légèrement allongées de manière à venir affleurer avec la minuterie.

Malgré ses mensurations et ses performances radicales qui en font une montre proche de l'esprit toolwatch, vous pourrez, grâce notamment à son très beau cadran dégradé, boire un spritz avec cette nouvelle Rolex Deepsea 126660 au poignet à la terrasse du Café du Port de Porto Cervo sans avoir l'air d'un homme grenouille...

Enfin et surtout, la nouvelle Rolex Deepsea 126660 abandonne le calibre 3135 de la 116660 au profit d'un calibre de nouvelle génération : le 3235.
Vous retrouverez sur ce mouvement sorti des ateliers Rolex une confortable réserve de marche de 70h, une insensibilité aux perturbations magnétiques grâce à un échappement réalisé en nickel-phosphore, une version optimisée du spiral Parachrom bleu (jusqu’à dix fois plus précis qu’un spiral traditionnel en cas de chocs) et bien entendu une précision exceptionnelle garantie de -2/+2 secondes par jour.

Notre avis :

Impressionnante, cette nouvelle Rolex Deepsea est une véritable bête de plongée sous-marine.
Ses mensurations et ses performances radicales en font en effet une montre proche de l'esprit toolwatch.

Mais comme nous sommes chez Rolex, l'habillage n'en demeure pas moins luxueux - avec en particulier un très beau cadran dégradé qui lui confère une touche chic qui vous permettra de boire un spritz à la terrasse du Café du Port de Porto Cervo sans avoir l'air d'un homme grenouille...

Enfin, que ceux qui succombent aux charmes de cette Deepsea 126660 soient rassurés : disponible en boutiques depuis le mois de juin dernier, il ne vous sera pas nécessaire de mettre votre nom sur une liste quelconque pour avoir le droit de l'acheter dans 1, 2 ou 3 ans.

Il convient pour finir de noter que ce lancement, qui intervient seulement 4 ans après celui de son aînée, prouve que Rolex sait (parfois) être à l'écoute du marché...

Caractéristiques techniques et Prix de vente :
Rolex Sea-Dweller Deepsea 126660
- Réf.: 126660-0002 (cadran dégradé) / 126660-0001 (cadran noir)
- Montre certifiée Superlative Chronometer
- Boîtier Oyster en acier Oystersteel avec valve à hélium de 44mm Ø
- Lunette tournante unidirectionnelle graduée 60 minutes - disque Cerachrom en céramique résistant aux rayures avec chiffres et graduations en platine par dépôt PVD
- Couronne vissée, à système de triple étanchéité Triplock
- Glace saphir bombé de 5,5mm d'épaisseur, résistant aux rayures
- Etanchéité = 3.900m
- Cadran D-Blue ou Noir - Affichage Chromalight haute lisibilité à matière luminescente bleue longue durée
- Calibre 3235, Manufacture Rolex : Mouvement certifié chronomètre par le COSC - Mouvement mécanique à remontage automatique - Remontage bidirectionnel par rotor Perpetual - Spiral Parachrom bleu paramagnétique - Réserve de marche = env. 70h - Précision = -2/+2sec / jour
- Bracelet Oyster, à trois mailles larges et plates - Acier - Fermoir de sécurité Oysterlock à boucle déployante avec système de rallonge Rolex Glidelock - Lames de rallonge Fliplock
- Prix de vente = 11.550 €