Rolex Daytona Ultimatum : des résultats records

Par Pierre Gisclard, le 14 mai 2018
La vente aux enchères Daytona Ultimatum (12/05/2018) organisée par Phillips en association avec Bacs & Russo mettaient en vente une sélection de Rolex Daytona d'exception. Découvrez-en les résultats. Partager cette Actualité

Diaporama = 15 photos presse - Crédit : Phillips
+ Pour ceux qui préfèrent le neuf : les collections et les prix 2018 des montres neuves Rolex.

Si la Rolex GMT-Master 2 Pepsi 126710BLRO dévoilée il y a quelques semaines dans le cadre de Baselworld 2018 a fait beaucoup parler la communauté des amateurs des productions de la marque à la couronne, que dire de la vente Daytona Ultimatum qui s'est tenue le 12 mai dernier ?

Organisée à Genève par Phillips en association avec Bacs & Russo, cette vente aux enchères rassemblant 32 Rolex Daytona d'exception a en effet battu de nouveaux records qui font tourner la tête !

Le premier chiffre à retenir concerne tout d'abord le total des ventes réalisées à cette occasion puisqu'il atteint 18.570.645 € et que chacun des 32 chronographes soumis a trouvé preneur.

Propriété du célèbre collectionneur et auteur de plusieurs ouvrages sur les montres John Goldberger, le Daytona réf. 6265 en or blanc, également connu sous le nom de The Unicorn, a finalement été adjugé 5.937.500 CHF (soit 4,969 millions d'Euros)...

Le deuxième chiffre concerne bien entendu le prix astronomique auquel le Daytona réf. 6265 en or blanc, également connu sous le nom de The Unicorn, a finalement été adjugé.
Estimé entre 3 et 5 millions de Francs suisses (soit entre 2,511 et 4,185 millions d'Euros), il est parti pour la modique somme de 5.937.500 CHF (soit 4,969 millions d'Euros)...
Réjouissons-nous de ce montant record, les bénéfices de la vente de cette pièce unique appartenant au célèbre collectionneur John Goldberger allant au profit d'une fondation d'aide à l'enfance - la fondation Children Action.

Si ce Dayto assurait sans conteste la tête d'affiche de la vente Daytona Ultimatum, il n'est pas le seul à avoir tutoyé les sommets en dépassant les estimations des experts de la célèbre maison de vente.

Tel est par exemple le cas de la Rolex Daytona Réf. 6239 "The Golden Pagoda" (Lot 7) estimée entre 300 et 600.000 CHF (soit entre environ 250 et 500.000 €) et adjugée 948.500 € (soit env. 794.000 €) - un somptueux chrono de 1967 avec boîte et bracelet riveté en or jaune 18 carats.

Dans un registre plus raisonnable - si tant est que la raison ait quelque chose à faire dans cette histoire -, le Lot 10, la Rolex Daytona Réf. 6239 "Le Déjà Vu", a été adjugée 293.750 CHF (soit env. 246.000 €) pour une estimation en fourchette haute de 240.000 CHF.

Si ce Dayto The Unicorn assurait sans conteste la tête d'affiche de la vente Daytona Ultimatum, il n'est pas le seul à avoir tutoyé les sommets en dépassant les estimations des experts de la célèbre maison de vente. Tel est par exemple le cas de la Rolex Daytona Réf. 6239

Repassons la barre du million avec la classique et belle Réf. 6263 "The Oyster Sotto" (fond estampillé 6239) de 1969, Lot 14, estimée entre 1 et 2 millions CHF et adjugée 1.662.500 CHF (soit env. 1.392.000 €).

Revenons à l'or jaune avec l'irrésistible Rolex Daytona Réf. 6241 "John Player Special" (Lot 24), un modèle de 1968 habillé d'un bracelet cuir de couleur miel, parti pour 912.500 CHF (soit env. 764.000 €) - soit juste en dessous de la fourchette haute estimée (1.000.000 CHF).

Citons pour conclure le lot 32 : la Rolex Cosmograph Daytona Réf. 6240 "The Neanderthal" parée d'un rare cadran noir et blanc de style pré-Paul Newman avec compteurs surdimensionnés - une pièce estimée entre 2,5 et 5 millions de Francs suisses mais adjugée seulement 3.012.500 CHF (soit env. 2.521.000 €).

Et vous, à combien estimez-vous votre Rolex vintage ?