Richard Mille RM 67-01 Extraplate - SIHH 2016

Par The Watch Observer, le 18 novembre 2015
Richard Mille quitte le domaine des montres de sport pour investir celui des montres classiques et habillées en nous dévoilant une montre automatique extraplate aux lignes épurées. Découverte. Partager cette Actualité

Diaporama = 9 photos
+ découvrez les collections actuelles et les prix Richard Mille

Les équipes de la Maison Richard Mille, qui ont enchaîné depuis la rentrée Watches & Wonders à Hong Kong puis le SIAR à Mexico, se concentrent désormais sur le SIHH 2016 dont les portes s'ouvriront le 18 janvier prochain.

Pour l'occasion, la marque de tous les superlatifs abandonne (temporairement) l'univers des montres de sport dans lequel elle excelle pour investir celui des montres classiques et habillées - enfin pas si classique que cela !

A l'occasion du SIHH 2016, Richard Mille dévoilera une nouvelle montre automatique qui allie élégance grâce à un boîtier aux lignes épurées et haute technicité en raison d'une architecture squelettée d'une grande complexité.

En effet, à Genève, Richard Mille dévoilera la RM 67-01 Extraplate - une montre automatique aux lignes épurées affichant une épaisseur de seulement 7,75mm !

C’est ainsi la première fois qu’un boîtier de forme tonneau, déjà difficilement adaptable à une montre extra plate, peut se targuer d’une telle finesse - Richard Mille nous démontrant une nouvelle fois qu'il ne choisit pas le chemin de la facilité.

Les dimensions du boîtier de la RM 67-01 exigent un temps de réalisation supérieur à celui de boîtiers similaires de la collection - dont la conception est déjà loin d'être simple.
Outre les 6 heures supplémentaires d’usinage pur, des semaines de préparation ont été nécessaires aux 68 étapes d’étampage pour façonner la lunette, la carrure et la lunette inférieure.

Le processus d’usinage impose par ailleurs 8 jours de réglage des machines pour la lunette, 5 jours pour la carrure et 5 jours supplémentaires pour la lunette arrière.
La seule élaboration de la méthodologie pour conduire ces séries d’opérations a requis 145 heures de travail et la conception des outils adaptés 130 heures, auxquelles s’ajoutent 180 heures d’application.
Chaque boîtier est le fruit de plus de 215 opérations d’usinage différentes.

Autant d'opérations minutieuses et d'heures de travail qui expliquent en partie le prix des montres Richard Mille.

Côté mouvement, Richard Mille équipe la RM 67-01 Extraplate du calibre CRMA6 - un mouvement automatique conçu par les ingénieurs Richard Mille aux Breuleux spécialement pour ce nouveau modèle.

Au terme de la phase d’usinage, interviennent le brossage et le polissage à la main du boîtier, puis l’assemblage avec les verres saphir et les joints pour le premier test d’étanchéité, avant un nouveau désassemblage pour un dernier contrôle qualité.
C’est seulement alors que le mouvement sera monté au cœur de ses lignes délicates - ces dernières étapes exigeant encore 8 heures de travail.

La complexité et la durée d’ensemble des opérations font du boîtier de forme tonneau Richard Mille l’un des plus compliqués produits à ce jour en Suisse.

Côté mouvement, Richard Mille équipe la RM 67-01 Extraplate du calibre CRMA6 - un mouvement automatique conçu par les ingénieurs Richard Mille aux Breuleux spécialement pour ce nouveau modèle.
Sa caractéristique principale : un haut degré de squelettage, visible également sur le barillet, le rotor, le train d’engrenage et les ponts du mécanisme de remontage automatique.

Enfin, côté visage, la RM 67-01 Extraplate, qui joue aussi la carte de la transparence et du squelettage, dispose d'index préalablement creusés et remplis de Super-LumiNova - une première pour la marque -, d'une fenêtre de date verticale et d'un indicateur de fonction - W (Winding, remontage) / D (Date) / H (Hand setting, mise à l’heure).

RM 67-01 Extraplate : une montre sport chic high tech signée Richard Mille dont nous espérons pouvoir vous proposer des photos lors du SIHH 2016 !

Caractéristiques techniques et Prix de vente :
Richard Mille RM 67-01 Extraplate
- Boîtier en titane Grade 5
- Dimensions = 38,70 x 47,52 x 7,75mm
- Glace saphir (dureté 1800 Vickers) traité antireflets double face
- Fond du boîtier : glace en saphir traité antireflets double face
- Rehauts supérieur en carbone, avec les index remplis d’un matériau luminescent homologué
- Calibre CRMA6 = mouvement squeletté à remontage automatique avec heures, minutes, date et indicateur de fonctions (50h de réserve de marche)
- Prix de vente = en attente de transmission