Richard Mille RM 53-01 Pablo Mac Donough (SIHH 2018) : avis, prix & photos Live

Par Pierre Gisclard, le 19 janvier 2018
Après un détour par le cyclisme avec la RM 70-01 Tourbillon Alain Prost, Richard Mille revient au polo en dévoilant au SIHH 2018 la RM 53-01 Pablo Mac Donough. Photos Live, prix et notre avis. Partager cette Actualité

Diaporama = 9 photos Live SIHH 2018
+ pensez à nous suivre sur Instagram pour plus de photos et vidéos Live

A quelques mois de l'ouverture du SIHH 2018, Richard Mille surprenait en dévoilant une toute nouvelle montre de sport dans l'univers inédit du cyclisme : la RM 70-01 Tourbillon Alain Prost.
A l'occasion du Salon International de la Haute Horlogerie qui ferme ce soir ses portes à Genève, le spécialiste de la montre de luxe High Tech revient à l'une des ses premières amours, le polo, en présentant la RM 53-01 Pablo Mac Donough.

Bref retour en arrière.
SIHH 2012 : Richard Mille dévoile la RM 53 Pablo Mac Donough, une montre tourbillon au boîtier tonneau cuirassé avec double bosselage en carbure de titane afin de supporter les violents chocs inhérents à la pratique du polo.

A l'occasion du Salon International de la Haute Horlogerie / SIHH 2018 qui ferme ce soir ses portes à Genève, le spécialiste de la montre de luxe High Tech revient à l'une des ses premières amours, le polo, en présentant l'impressionnante RM 53-01 Pablo Mac Donough.

La maison horlogère s'associe ainsi à nouveau au célèbre champion de polo pour donner naissance à cette RM 53-01.
Cette nouvelle itération ajoute à celle qui avait présidé à la conception de son aînée (une résistance absolue aux heurts en tous genres) l'objectif de dévoiler le calibre qui l'anime - un véritable challenge compte tenu de l'objectif de résistance !

Une glace classique n'offrant pas une résistance suffisante, Richard Mille s'est associé les compétences de la maison Stettler, spécialiste du saphir synthétique - en s'inspirant de la production de verre feuilleté utilisé notamment dans l'univers automobile.

La glace protégeant cette toute nouvelle RM 53-01 Pablo Mac Donough est ainsi composée de deux verres saphir intercalés d’un film de polyvinyle - une sorte de PVC renforçant la structure et une exclusivité brevetée Richard Mille.
Ainsi conçue, la glace de la RM 53-01 peut éventuellement se fissurer suite à un violent choc mais jamais se briser.

Si la glace d'une montre est particulièrement exposée lors d'un match de polo, son mouvement n'aime pas les chocs lui non plus - surtout s'il s'agit d'un tourbillon !
C'est la raison pour laquelle Richard Mille équipe son modèle d'un mouvement suspendu par des câbles - une technique déjà utilisée par la marque sur, notamment, la RM 56-02 Saphir et la RM 27-01.

Les amateurs des productions Richard Mille y retrouveront cet incroyable système composé de câbles d’acier tressés d’une épaisseur de 0,27mm de diamètre et de poulies qui permettent une mise sous tension des câbles par rotation d’une vis spline au cœur de chacun des quatre tendeurs pour un amorti optimal des chocs.

Si la glace d'une montre est particulièrement exposée lors d'un match de polo, son mouvement n'aime pas les chocs lui non plus - surtout s'il s'agit d'un tourbillon ! C'est la raison pour laquelle Richard Mille équipe son modèle d'un mouvement suspendu par des câbles. Un spectacle incroyable et unique en son genre !

Enfin, pour abriter l'ensemble, Richard Mille fait appel à l'un de ses matériaux de prédilection choisi autant pour son graphisme que pour son incroyable résistance, le Carbone TPT, rythmé ici par des crénelures renforçant sa structure.

Notre avis :

Richard Mille nous livre à l'occasion de ce SIHH 2018 une nouvelle montre d'exception.

Bénéficiant d'une construction inédite chez les concurrents - si tant est qu'il y ait des concurrents à Richard Mille ! - et tout à fait spectaculaire, son système de mouvement suspendu par câbles, son dessin graphique identitaire, les matériaux High Tech auquel elle fait appel comme ses codes couleurs en font une sorte de synthèse de quelques-uns des savoir-faire hors norme de la marque jurassienne.

Avis aux amateurs : la Richard Mille RM 53-01 Pablo Mac Donough est une édition limitée à 30 exemplaires seulement.

Caractéristiques techniques et Prix de vente :
Richard Mille RM 53-01 Pablo Mac Donough
- Série limitée à 30 exemplaires
- Boîtier de 44,50 x 49,94 x 16,15mm en Carbone TPT
- Glace en verre saphir feuilleté composé de deux verres saphir intercalés d’une membrane de polyvinyle - Traité anti UV et antireflets
- Couronne dynanométrique
- Rehaut en titane Grade 5
- Calibre RM53-01 : mouvement tourbillon à remontage manuel avec heures, minutes - composé d’une première platine, dite centrale, supportant fermement l’ensemble des rouages du calibre et d’une seconde platine, dite périphérique, reliée par un réseau de câbles à la platine centrale et supportant tout le mécanisme de tension (4 câbles d’acier tressés de 0,27mm d’épaisseur et mis sous tension grâce à un mécanisme de tendeurs et de poulies situés aux 4 extrémités du mouvement - résistance à des chocs de plus de 5.000 g) - Dimensions du mouvement = 31,94 x 30,26 x 6,35mm d’épaisseur - Diamètre du tourbillon = 12,40mm - 19 rubis - 21.600 alt/h - 70h de réserve de marche environ / Platine et ponts en titane Grade 5 / Balancier à inertie variable équilibré / Barillet à rotation rapide / Cliquet de barillet à recul progressif / Denture du barillet et du pignon de grande moyenne à profil de développante / Vis spline en titane Grade 5 pour les ponts
- Etanchéité = 50m
- Prix de vente = 941.500 €