Richard Mille RM 17-01 Tourbillon : du 100% Richard Mille

Par Pierre Gisclard, le 13 janvier 2020
Ajoutée au catalogue Richard Mille en toute discrétion, cette RM 17-01 vaut pourtant allégrement le détour avec sa construction haut de gamme et contemporaine et sa complication Ô combien classique. Partager cette Actualité

Diaporama = 10 photos presse

En septembre dernier, Richard Mille ajoutait à son catalogue (explorez les Prix Richard Mille) un modèle sans tambour ni trompette : la RM 17-01 Tourbillon.
Cette série limitée à 10 exemplaires n’a en effet pas bénéficié d’un lancement classique avec communiqué de presse et autre événement - ce qui explique que vous ne l’ayez probablement pas vu passer.

A mille lieues de la Rolex Daytona que j’ai passée au crible vendredi dernier (explorez le catalogue Rolex 2020), elle nous plonge dans un registre contemporain en illustrant avec brio certains des aspects de l’ADN de la maison des Breuleux.

La Richard Mille RM 17-01 Tourbillon est basée sur la RM 017, un modèle sorti en 2011 caractérisé par un boîtier rectangulaire extra-plat animé d’un mouvement squeletté à remontage manuel doté d’un échappement à tourbillon. La RM 17-01 Tourbillon opte quant à elle pour un classique et identitaire boîtier de forme tonneau.

La Richard Mille RM 17-01 Tourbillon est basée sur la RM 017, un modèle sorti en 2011 caractérisé par un boîtier rectangulaire extra-plat animé d’un mouvement squeletté à remontage manuel doté d’un échappement à tourbillon.

Cette nouvelle RM 17-01 Tourbillon opte quant à elle pour un classique - si tant est que Richard Mille produise des montres classiques ! - boîtier de forme tonneau, un dessin désormais identitaire des productions de la maison horlogère.

Richard Mille nous livre ce boîtier masculin (48,15mm x 40,1mm x 13,8m) en carbone TPT, l’un de ses matériaux de prédilection récemment utilisé pour concevoir le boîtier de la RM 62-01 Tourbillon Alarme Vibrante ACJ (une innovante montre vendue plus d’un million d’euros) et celui de la RM 33-02 - pour ne citer que ces deux modèles.

Apprécié pour sa grande résistance et sa légèreté, le carbone TPT mis au point par Richard Mille se caractérise notamment par son motif en forme de vagues.

Le galbe de sa boîte, autre caractéristique des montres de la maison jurassienne, permet un confort de porter irréprochable.

Ajourés au maximum, les composants du calibre RM17-01 offrent une vue imprenable sur les rouages de cette montre Richard Mille délivrant une réserve de marche d’environ 70 heures dont l’autonomie restante est indiquée côté cadran au moyen d’un indicateur gradué.

Son cadran en saphir tout comme le verre saphir qui le protège et celui que l’on retrouve pour fermer le fond de la boîte permettent une mise en exergue de son mouvement, le calibre RM17-01.

Ce mouvement à remontage manuel doté d’un échappement à tourbillon dispose d’une platine et de ponts forgés dans un alliage composé de 90% de titane Grade 5, de 6% d’aluminium et de 4% de vanadium.

Ajourés au maximum, ces composants offrent une vue imprenable sur les rouages de cette montre Richard Mille délivrant une réserve de marche d’environ 70 heures dont l’autonomie restante est indiquée côté cadran au moyen d’un indicateur gradué.

Celui-ci est complété d’un indicateur de fonction : H (réglage de l’heure), N (position neutre lorsque la montre fonctionne et se trouve au poignet) et W (position requise pour procéder au remontage de la RM 17-01 Tourbillon).

Mon avis :

Une fois encore, Richard Mille nous propose une montre ultra haut de gamme, High-Tech et dotée d’une personnalité emprunte de l’ADN des productions de la maison jurassienne.

Une fois encore, Richard Mille nous propose une montre ultra haut de gamme, High-Tech et dotée d’une personnalité emprunte de l’ADN des productions de la maison jurassienne. Dit autrement, cette RM 17-01 Tourbillon ne ressemble à rien d’autre qu’à une montre Richard Mille et impressionne.

Dit autrement, cette RM 17-01 Tourbillon - comme toutes les montres du catalogue Richard Mille - ne ressemble à rien d’autre qu’à une montre Richard Mille.

C’est l’un des atouts majeurs de la marque en général et de cette RM 17-01 Tourbillon en particulier.

Seule maison intégrant des tourbillons dans ses montres de sport, Richard Mille est également le seul acteur de la Haute Horlogerie à proposer des montres forgées dans des matériaux High-Tech.

Et une fois encore, le résultat impressionne et ne peut laisser indifférent.

D’abord parce que la texture mate et le motif zébré du carbone TPT viennent trancher avec la brillance de l’or dans lequel sont façonnées les aiguilles.

Ensuite parce que sa construction ajourée à outrance et ultra contemporaine ancre sans conteste son mouvement dans le XXIème siècle, à l’opposé des traditionnelles montres squelettes du secteur.

Caractéristiques techniques et Prix de vente :
Richard Mille RM 17-01 Tourbillon
- Édition limitée de 10 ex.
- Boîtier en Carbone TPT assemblé au moyen de vis spline en titane Grade
- Dimensions = 48,15mm x 40,1mm x 13,8m
- Verre et fond saphir antireflet
- Etanchéité = 50m
- Cadran saphir
- Calibre RM17-01 : mouvement squeletté à remontage manuel avec heures, minutes, indicateur de réserve de marche et indicateur de fonctions / Réserve de marche = Env. 70h / Platine et ponts en titane Grade 5 / Echappement à tourbillon / Dimensions du mouvement = 31,20 x 29,45mm, Épaisseur = 4,65mm / Nombre de rubis : 23 / 21.600 alt./h. (3Hz)
- Prix de vente = 502.000 €