Ralf Tech WRV Chronographe Automatique Tachymètre : reine des circuits

Par Pierre Gisclard, le 17 juillet 2019
Sortie un peu avant la Barracuda, cette version Tachymètre, très masculine et robuste, s’inspire également des montres de pilotes automobiles des 60’s et plus précisément du Daytona Paul Newman. Partager cette Actualité

Diaporama = 8 photos Live

Je vous le disais il y a quelques jours en vous invitant à découvrir le test de la belle Ralf Tech WRV Chronographe Barracuda : j’ai un train de retard concernant les nouveautés dévoilées par la marque franco-suisse cette année.
En effet, avant ce modèle, Ralf Tech a lancé la WRV Chronographe Automatique Tachymètre.

Ce chronographe masculin, comme la Barracuda, puise ses racines dans l’univers cher à la marque des montres de plongée.
Mais ce n’est pas tout.

Cette WRV Chronographe Automatique Tachymètre s’inspire par ailleurs (et surtout) des montres de pilotes automobiles des années 60 et 70 et plus particulièrement, cela ne vous aura pas échappé, des Rolex Daytona Paul Newman (explorez le catalogue actuel Rolex) dont certaines versions font régulièrement flamber les enchères.

Egalement disponible en version cadran Panda (cadran blanc et compteurs noirs - réf. : WRV 3001), cette Ralf Tech WRV Chronographe Automatique Tachymètre affiche quant à elle un cadran Panda inversé de type tricompax (trois compteurs) sur fond noir mat parcouru d’index rectangulaires luminescents.

Egalement disponible en version cadran Panda (cadran blanc et compteurs noirs - réf. : WRV 3001), la version photographiée affiche quant à elle un cadran Panda inversé.
On y retrouve ainsi un fond noir mat parcouru d’index rectangulaires luminescents.

Conformément à sa source d’inspiration, Ralf Tech opte pour un affichage tricompax : petite seconde à 3 et totalisateurs de chronographe 30 minutes et 12 heures placés respectivement à 9h et 6h.

L’inspiration puisée par Ralf Tech dans les Dayto Paul Newman se retrouve dans les compteurs ponctués d’index dits sucettes (un index bâton prolongé d’un petit carré) mais également dans la présence de croix à 3 ou 4 branches placées en leur centre.

Afin de ne pas surcharger ce beau cadran, Ralf Tech porte la minuterie sur un rehaut blanc interne et nous la livre en une version rouge pour renforcer le côté racing de la WRV Chronographe Automatique Tachymètre.

Notez que sur la version cadran Panda (ma préférée !), la marque propose un rehaut noir gradué d’une minuterie rouge et pare de cette même teinte les croix apposées au centre des compteurs.

Cerclé d’une large lunette fixe portant les graduations du tachymètre, le cadran de la Ralf Tech WRV Chronographe Automatique Tachymètre est protégé par un verre saphir de 3,5mm d’épaisseur caractéristique des montres de plongée professionnelles de la marque, le modèle étant d’ailleurs étanche à 200 mètres.

En guise d’écrin, Ralf Tech propose un nouveau boîtier dérivé de celui de la WRV 1977 sorti en 2013.

Cette WRV Chronographe Tachymètre fait sienne quelques-unes des composantes de l’ADN de Ralf Tech : robustesse, étanchéité et caractère. La marque y ajoute cependant une touche vintage empruntée aux chronos de courses automobiles du passé. Il en résulte une fois encore une montre tout à fait unique marquée d’une forte et séduisante personnalité.

Certes on y retrouve cette belle alternance de surfaces poli-miroir et satinées et un diamètre masculin de 43,9mm - des dimensions qui peuvent sur le papier (enfin sur l’écran !) paraître imposantes de prime abord mais qui conviennent en réalité aux poignets à partir de 17cm de circonférence.

Le boîtier de la WRV Chronographe Tachymètre est néanmoins nouveau, cette montre automatique étant la première référence de la ligne 1977 à accueillir la fonction chrono.
Il se caractérise ainsi par sa couronne de remontoir à 3h (et non à 4h comme sur les références précédentes) et par la présence de poussoirs de chronographe vissés, eux aussi directement évocateurs des Rolex Daytona.

Enfin, pour animer la bête, Ralf Tech fait le choix d’un mouvement robuste, fiable et haut de gamme prisé des amateurs éclairés, le calibre Seiko 8R48, doté d’un système de roue à colonnes et d’un embrayage vertical.

Mon avis :

Cette WRV Chronographe Tachymètre dont il ne sera produit que 100 exemplaires fait sienne quelques-unes des composantes de l’ADN de Ralf Tech : robustesse, étanchéité et caractère.

La marque y ajoute cependant une touche vintage empruntée aux chronos de courses automobiles du passé qui transparaît en particulier au travers de son très beau cadran.

Encore plus que sur la Barracuda, ses allures de montres de coureurs prennent le dessus esthétiquement sur sa vocation aquatique grâce en particulier aux graduations de ses compteurs.

Il en résulte une fois encore une montre tout à fait unique marquée d’une forte personnalité et destinée aux amateurs de montres qui sortent des sentiers battus.

Sachez pour finir que Ralf Tech décline son modèle en deux autres versions : cadran Panda / boîte acier (3.300 €) et cadran Panda inversé / boîte acier traité PVD noir (3.500 €).

Caractéristiques technique et Prix de vente :
Ralf Tech WRV Chronographe Automatique Tachymètre
- Réf. : WRV 3002 - Série limitée à 100 exemplaires
- Boîte en acier 316L, surfaces polies et satinées
- Dimensions = 43,9mm (Ø) x 17,37mm (épaisseur)
- Lunette fixe avec échelle tachymétrique
- Couronne et poussoirs vissés
- Verre saphir, traité antireflets, de 3,5mm d'épaisseur
- Fond vissé, avec numérotation dans la série
- Etanchéité réelle = 200m / 660ft
- Cadran noir mat - Index avec surfaces luminescentes Super-LumiNova - Aiguilles en acier 316L
- Mouvement chronographe mécanique à remontage automatique RTAC002 (base calibre Seiko 8R48) - Réserve de marche = 45h
- Bracelet en veau Barénia noir matelassé cousu dessin diamant + bracelet aditionnel en silicone noir - Boucle ardillon de 26mm
- Montre livrée dans une valise Explorer en Polycarbonate
- Prix de vente = 3.300 €