Quelle est la différence entre un chronographe et un chronomètre ? Définitions

Par Pierre Gisclard, le 25 juin 2018
En cette période de Coupe du Monde, il n’est pas rare d’entendre les commentateurs nous annoncer que le chronomètre vient d’être relancé. Une petite mise au point s'impose pour éviter les confusions. Partager cette Actualité

Diaporama = 10 photos Live de chronographes et de chronomètres

 

"C’est le début de la seconde mi-temps et le chronomètre vient d’être relancé pour 45 nouvelles minutes d'un match décisif pour la qualification aux 8èmes de finale à la Coupe du Monde de la FIFA Russia 2018 !"

Vous avez très certainement entendu ce type de phrases à plusieurs reprises si vous êtes un assidu de ce Mondial 2018 sans forcément prêter attention à l'utilisation du terme chronomètre en lieu et place de chronographe - pour en savoir plus, découvrez notre section dédiée : Quel chronographe acheter ? 142 chronographes testés et notés par la rédaction.

Chronographe = montre (ou instrument horaire) munie d'un (ou plusieurs) compteur(s) qui permet(tent) de mesurer et d'afficher des intervalles de temps plus ou moins courts : en secondes, en minutes et en heures. C'est le cas de la Rolex Daytona 116500 LN.

Face à la confusion des commentateurs sportifs et du grand public en général, il nous paraît important de clarifier ces deux notions utilisées à tort et à travers et pas toujours à bon escient !
La confusion vient sans doute d'ailleurs en partie du fait que l’on dit chronométrer un événement (ou la cuisson d'un œuf à la coque), ledit chronométrage s’effectuant à l'aide... d'un chronographe.

Voici donc pour commencer les définitions de ces deux termes.

Chronographe - définition = Montre (ou instrument horaire) munie d'un (ou plusieurs) compteur(s) qui permet(tent) de mesurer et d'afficher des intervalles de temps plus ou moins courts : en secondes, en minutes et en heures.

Chronomètre - définition = Label délivré à des montres de précision réglées dans différentes conditions d'emploi (diverses positions et sous des températures variées).
Dit autrement, la certification Chronomètre (qui se réfère à la norme ISO 3159) est un label de précision délivré par un organisme accrédité qui va contrôler et attester de la bonne marche et de la précision de la montre, les contrôles effectués se faisant sur le mouvement nu avant son emboîtage et hors conditions de porter.

Vous le comprenez donc : une montre estampillée chronomètre en tant que tel ne permet en aucune manière de mesurer ni d'afficher des intervalles de temps.
Elle se contente de vous donner l'heure avec précision - ce qui est déjà beaucoup !
Sauf à ce qu'elle soit par ailleurs équipée de la fonction chronographe.

Il s'agit donc bien de deux notions distinctes.

La certification Chronomètre (qui se réfère à la norme ISO 3159) est un label de précision délivré par un organisme accrédité qui va contrôler et attester de la bonne marche et de la précision de la montre. C'est le cas de la montre Hamilton Khaki X-Wind Auto Chrono Edition Limitée dont le mouvement, le calibre H-21-Si, est certifié chronomètre.

Il convient enfin de préciser que ce label ne vient attester que de la précision horaire du mouvement de l'instrument contrôlé.

Un chronographe seul ne peut donc pas bénéficier de cette certification.

Exemples : certains grands noms de l'industrie horlogère ont choisi de faire certifier chronomètre tout ou partie des mouvements équipant les montres de leur catalogue.

C'est par exemple le cas de Rolex dont 100% des références bénéficient de cette certification - profitez-en pour découvrir notre section Rolex : prix et collections 2018.

Ainsi, la célèbre Rolex Submariner Date, qui est une montre de plongée sous-marine équipée des fonctions heures, minutes, secondes et date (pas de fonction chronographe donc), bénéficie du label chronomètre, son mouvement, le calibre Rolex 3135 ayant passé avec brio les épreuves du COSC (Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres).

C'est également le cas de la très attendue nouvelle GMT-Master II dévoilée par la marque à la couronne à Baselworld 2018 - à (re)découvrir ici : Rolex GMT-Master II 126710 BLRO Pepsi : passage au crible - ou encore du célébrissime chronographe Cosmograph Daytona.

Mais les marques se livrant une lutte qui a également investi le registre de la précision, certaines maisons pratiquant des prix plus abordables font de plus en plus certifier chronomètre les mouvements qu'embarquent certains de leurs modèles.

Avec son mouvement certifié chronomètre par le COSC, l'Omega Speedmaster Moonwatch Master Chronometer Moonphase est un chronographe haut de gamme bénéficiant par ailleurs de la certification Master Chronometer par le METAS.

Vous retrouvez ainsi de plus en plus de mouvements certifiés chronomètres chez Mido (c'est le cas de la Mido Commander Icône notamment) et Hamilton par exemple (avec la Khaki X-Wind Auto Chrono Edition Limitée).

Il en résulte une surenchère bénéfique aux clients - donc à vous !
En effet, Omega a par exemple lancé la certification Master Chronometer - un label de haute qualité qui concerne la montre dans son intégralité et qui vient s'ajouter à la certification Chronomètre délivrée par le COSC - pour en savoir plus : Omega et la certification Master Chronometer.

Même chose chez Rolex dont tous les modèles, en plus d'être labellisés Chronomètre, bénéficient par ailleurs de la très exigeante certification Superlative Chronometer.

Vous l'avez maintenant compris et pourrez, pour briller en société, reprendre vos interlocuteurs : un chronographe n'est pas forcément certifié chronomètre et un chronomètre ne permet pas de chronométrer des matchs de foot sauf s'il est équipé de la fonction chronographe !