Patek Philippe Alarm TT 5520P : la montre réveil GMT qu’il vous faut

Par Olivier Müller, le 6 mai 2019
Alors que la mode des montres d’aviateur vintage bat son plein, Patek Philippe apporte sa pierre à l’édifice avec une création de HH associant un second fuseau à un ingénieux réveil alarme mécanique. Partager cette Actualité

Diaporama = 5 photos Live

Les montres de voyage sont légions, notamment depuis les années 50 avec l’essor de l’aviation de tourisme.
C’est en ces années que les montres à second fuseau sont popularisées, avec un premier rôle pour la Rolex GMT Master puis GMT Master II, qu’elle occupe toujours avec succès - explorez le catalogue et les prix Rolex 2019.

L’incursion de Patek Philippe dans ce domaine est plus récente et, surtout, plus discrète.
C’est en 1997 que la manufacture introduit la fonction Travel Time à ses collections.
Fidèle à son habitude, ce développement appela celui d’une nouvelle ligne de calibres 100% manufacture.

En 2018 sort la Calatrava Pilot Travel Time.
Elle apparaît comme un hommage aux pionniers de l’aviation, avec deux diamètres de boîtier en or rose (42mm et 37,5mm).
Le modèle Alarm Travel Time Ref. 5520P aujourd’hui présenté est l’héritier de cette lignée, privilégiant le platine et offrant, surtout, une toute nouvelle fonction réveil associée à ce second fuseau horaire.

Le modèle Alarm Travel Time Ref. 5520P présenté par Patek Philippe à Baselworld cette année est l’héritier de la Calatrava Pilot Travel Time lancée un an plus tôt, privilégiant le platine et offrant, surtout, une toute nouvelle fonction réveil associée à un second fuseau horaire.

Un tel ajout se concrétise le plus souvent par l’usage d’un module additionnel plaqué sur la base du calibre existant.
C’est la solution la plus simple techniquement, par conséquent la plus économique.
Elle génère toutefois une prise d’épaisseur de calibre assez conséquente et ne recueille pas véritablement les faveurs des puristes.

C’est donc une voie que Patek Philippe n'a pas suivi, y préférant un développement repris de zéro afin que cette fonction alarme soit totalement intégrée (et non pas simplement superposée) au mouvement Travel Time existant.

Au-delà de la noblesse de la démarche, l’effet est très concret puisque, malgré l’ajout de cette fonction alarme, le diamètre de cette nouvelle montre automatique haut de gamme est quasiment identique à celui de la Calatrava de 2018 (42,2mm au lieu de 42mm) quand l’épaisseur du mouvement ne gagne que 1,7mm.
L’effort de miniaturisation mené par Patek Philippe est donc considérable, d’autant plus estimable pour un mouvement devenu fort de 574 composants.

L’autre grand défi d’une grande complication est sa facilité d’usage.
Plus une montre est compliquée, plus son apprentissage peut être long en même temps qu’augmentent ses risques de mauvaises manipulations.
Patek Philippe a donc porté un soin particulier à concevoir une pièce simple d’usage, robuste et dénuée de tout risque d’endommagement de son précieux calibre.

Déjà, le modèle Alarm Travel Time Ref. 5520P possède une boîte étanche à 30 mètres - une gageure pour une pièce à sonnerie.
Qui plus est, cette étanchéité est garantie même lorsque les poussoirs ne sont pas sécurisés.
C’est d’ailleurs la première montre Patek Philippe à sonnerie à être dotée d’un boîtier étanche.

Si l'ajout d'une fonction réveil aurait pu se traduire par l'adjonction d'un module, ce n'est pas la voie retenue par Patek Philippe pour cette nouvelle Alarm Travel Time Ref. 5520P qui y préfère un développement repris de zéro afin que cette fonction alarme soit totalement intégrée au mouvement Travel Time existant.

Ensuite, l’usage de la pièce a été conçu pour être le plus simple possible.

La montre possède deux aiguilles centrales des heures - l’une, évidée, pour l’heure du domicile, l’autre, pleine, pour l’heure locale du fuseau où l’on se trouve en déplacement.
Ces aiguilles sont complétées par deux indicateurs jour/nuit (blanc/bleu), l’un pour l’heure du domicile à 3h30 (HOME) et heure locale à 8h30 (LOCAL).

En voyage, il suffit de presser sur l’un des poussoirs dans le flanc gauche du boîtier pour faire avancer (poussoir à 8h) ou reculer (poussoir à 10h) l’aiguille de l’heure locale par cran d’une heure.
La date est quant à elle synchronisée avec l’heure locale.

Pour être encore plus simple à régler, Patek Philippe a conçue cette date de manière à ce qu'elle puisse s’ajuster en avant comme en arrière.

Détail de lecture : lorsque les deux aiguilles sont sur le même fuseau, c’est l’aiguille pleine de l’heure locale qui est visible, éclipsant l’aiguille squelette de l’heure du domicile.

Côté alarme, la même simplicité prévaut.
C’est un affichage digital de l’heure d’alarme - un affichage que, curieusement, Patek Philippe avance pouvoir breveter.
L’heure programmée apparaît à 12h, complétée par un indicateur jour/nuit (blanc/bleu).
L’alarme peut être programmée par saut de plus ou moins 15 minutes.
Une fois qu’elle a intégralement sonné (40 secondes), l’indication rebascule automatiquement sur OFF.

Patek Philippe a porté un soin particulier à concevoir une pièce simple d’usage, robuste et dénuée de tout risque d’endommagement de son précieux calibre : étanchéité à 30m, ajustement de la date en avant et en arrière, réglage de l'heure locale en actionnant les poussoirs à 8 et 10h...

Il est alors impossible de réactiver l’alarme tant que son ressort de barillet n’a pas été totalement réarmé.
Dit plus simplement, l’alarme de la Travel Time 5520P sonne intégralement ses 40 secondes... ou ne sonne pas du tout.

Ce qui résonne comme une évidence à l’usage est en réalité d’une redoutable complexité technique.
Cela exige en effet un dispositif avec un doigt sur l’arbre du barillet permettant de savoir en permanence où en est la réserve de marche, afin de délivrer - ou pas - la permission de mise sur ON de l’alarme.

Au plan esthétique, le modèle Alarm Travel Time Ref. 5520P voit son boîtier serti d’un discret diamant dans l'entre-cornes à 6h, comme toutes les pièces en platine signées Patek Philippe.

Le fond transparent du boîtier permet de découvrir les finitions et subtilités du mouvement - notamment le fait que le timbre de la sonnerie est fixé directement sur la carrure et non sur le mouvement comme c’est l’usage, afin de maximiser la diffusion du son.

Mon avis :

Une Grande Complication Patek Philippe ne laisse jamais indifférent.
Le modèle Alarm Travel Time Ref. 5520P dévoilé à Baselworld cette année ne fera pas exception.

Une Grande Complication Patek Philippe ne laisse jamais indifférent. Le modèle Alarm Travel Time Ref. 5520P dévoilé à Baselworld cette année ne fera pas exception. Pièce de très grand prestige, elle impose sa technicité, son ingéniosité et son esthétisme sans la moindre faute.

Pièce de très grand prestige, elle impose sa technicité, son ingéniosité et son esthétisme sans la moindre faute.

Le second fuseau horaire est l’une des très rares complications qui soit réellement utile au quotidien - au contraire d’une phase de Lune voire d’un chronographe ! – et l’ajout d’une fonction réveil est aussi judicieuse que délicieusement surannée.

Sa mécanique traversera probablement les siècles, au contraire des Smartphones dont on se sert comme réveil et qui sont conçus pour décliner aussi rapidement que possible.

Comme le déclarait Thierry Stern, Président de Patek Philippe, à nos confrères du Figaro en 2018 : mon chronographe à quantième perpétuel a déjà enterré une demi douzaine de générations d’iPhone, et ce n’est pas fini...

Gageons que l’alarme de la Travel Time 5520P résistera elle aussi quelques siècles de plus que l’appli réveil de nos Smartphones les plus évolués.

Caractéristiques techniques et Prix de vente :
Patek Philippe Alarm Travel Time 5520P
- Réf.: 5520P-001 - Certifiée Poinçon Patek Philippe
- Boîtier en platine
- Dimensions = 42,2mm (Ø) x 11,95mm (épaisseur)
- Entre-cornes = 21mm
- Fond en verre saphir
- Diamant serti à 6h
- Etanchéité = 30 mètres
- Cadran en laiton avec décor noir ébène "soleil" - Chiffres arabes appliques en or gris 18 carats avec revêtement luminescent Super-LumiNova - Aiguilles des heures et des minutes de l’heure locale de type bâton en or noirci avec revêtement luminescent Super-LumiNova - Aiguille de l’heure du domicile de type bâton ajourée en or laqué blanc - Aiguille des secondes en or avec revêtement luminescent Super-LumiNova - Aiguille de la date de type feuille laquée blanc
- Couronne à trois positions = poussée : remontage de l’alarme dans le sens horaire, remontage du mouvement dans le sens antihoraire / tirée en position intermédiaire : réglage de l’heure d’alarme dans les deux sens par pas de 15 minutes / tirée au maximum : mise à l’heure dans les deux sens, avec stop seconde
- Affichages =
    > Aiguille de l’heure locale (aiguille supérieure) et aiguille des minutes au centre
    > Aiguille de l’heure du domicile (aiguille inférieure) au centre
    > Aiguille des secondes au centre
    > Aiguille de la date à 6h
    >Affichages par guichets :
        - affichage digital de l’heure d’alarme sur 24 heures à 12h
        - indication ON/OFF pour l’alarme à 12h
        - indication jour/nuit pour l’heure d’alarme à 12h
        - indication jour/nuit pour l’heure du domicile à 3h30 (HOME)
        - indication jour/nuit pour l’heure locale à 8h30 (LOCAL)
- Correction de la date entre 6h et 7h
- Poussoirs :
     > Avance de l’heure locale par cran d’une heure à 8h
     > Recul de l’heure locale par cran d’une heure à 10h
     > Activation/désactivation (ON/OFF) de l’alarme à 2h
     > Système de sécurité breveté : verrouillage des poussoirs par rotation d’un quart de tour
- Mouvement = Calibre AL 30-660 S C FUS - Mouvement mécanique à remontage automatique avec alarme sur 24 heures sonnant sur un timbre classique, deux fuseaux horaires (heure locale et heure du domicile), indications jour/nuit séparées pour l’heure locale et l’heure du domicile, date par aiguille - Diamètre = 31mm - Hauteur = 6,6mm - 574 composants - 52 rubis - Réserve de marche : min. 42 heures, max. 52 heures - Masse oscillante = rotor central en or 21 carats, remontage unidirectionnel - Fréquence : 28.800 alt/h (4Hz) - Balancier : Gyromax®  - Spiral : Spiromax® (en Silinvar®) - Piton mobile
- Bracelet en cuir de veau noir mat, cousu main, avec coutures contrastées, boucle à ardillon à double "traverse" en platine
- Brevets =4 demandes de brevets en cours liées à l’alarme :
    > Rattrapage de jeu lors de la programmation
    > Fonctionnement logique alarme
    > Affichage numérique de l’heure de l’alarme
    > Désactivation du remontage de l’alarme
- Prix de vente = 205.760 €