Panerai PAM 672 Radiomir Firenze : le cours de la fleur de lys s'envole !

Par Pierre Gisclard, le 31 mai 2016
Mois de mai chargé chez Panerai : aux côtés des Luminor Due et Luminor 1950 aux boîtiers affinés, la marque florentine dévoile la nouvelle Radiomir Firenze - une édition spéciale qui laisse dubitatif. Partager cette Actualité

Diaporama = 10 photos
+ découvrez les collections actuelles et les prix Panerai

Beaucoup de marques l'ont compris : dévoiler en même temps toutes les nouvelles références de l'année, lors du SIHH ou de Baselworld, n'est pas optimal, trop de nouveautés noyant l'information!
Panerai en est une excellente illustration.

Ainsi, quelques mois après le SIHH 2016 et maintenant que la tempête soulevée par Bâle 2016 est passée, la filiale du Groupe Richemont remonte au créneau avec de nouvelles créations.
Aux côtés de la ligne Panerai Luminor Due et des nouvelles références de Luminor 1950, Panerai a également présenté ces derniers jours la Radiomir Firenze PAM 672.

A l'instar de son aînée, la PAM 604 dévoilée lors du SIHH 2015, cette nouvelle venue au catalogue de la marque se caractérise par un boîtier finement gravé à la main dont le motif s'inspire de la richesse artistique - monuments et autres chefs d'œuvre - de Florence, bastion d'origine de la marque toscane.

La principale différence entre la Radiomir Firence PAM 604 sortie en 2015 et la PAM 672 que vient de dévoiler Panerai (outre un prix qui bondit d'environ 7.000 €) réside dans le mouvement qui anime la seconde - le calibre P.3000/F qui bénéficie d'une agréable décoration florale réalisée au laser.

Limitée à 99 exemplaires vendus en exclusivité dans sa boutique historique de la place San Giovanni, la PAM 672 affiche exactement les mêmes caractéristiques esthétiques que la PAM 604 : un imposant diamètre de 47mm pour un boîtier en acier satiné dont vous apprécierez les figures géométriques et florales réalisées artisanalement - avec en particulier la présence sur les flancs de la montre de la fleur de lys, emblème de Florence depuis la fin du XIe siècle.

La seule différence notable entre les deux versions trouve place sur le cadran avec l'adjonction en 2016, à 6h, d'une... fleur de lys.
Un peu maigre pour une nouveauté, non ?

Si la PAM 672 ne propose rien de bien neuf côté visage et boîte, elle embarque en revanche le nouveau calibre P.3000/F - quand la PAM 604 était motorisée par la P.3000.
Différence entre les deux ? Des ponts finement gravés au laser de motifs florentins similaires à ceux qui décorent le boîtier et offrent à l'observateur un spectacle nettement plus réjouissant que le classique P.3000.

Hormis cet aspect esthétique, il présente les mêmes caractéristiques que son prédécesseur : 16½ lignes, 5,3 mm d'épaisseur, 21 rubis, 2 barillets et une réserve de marche de 72h.

Enfin, Panerai habille la PAM 672 d'un bracelet en cuir brun avec surpiqûres beiges contrastées, imprimé à chaud d'une... fleur de lys.

En d'autres termes, cette PAM 672 n'apporte pas grand chose au catalogue Panerai en termes de nouveauté.
D'autant qu'à 25.000 € - soit environ 7.000 € de plus que la PAM 604 sortie un an plus tôt -, il est peut-être temps de se lancer dans la production de fleurs de lys compte tenu de la flambée de son cours !
Ou de s'offrir à la place l'une des nouvelles Luminor Due - comme la très belle Panerai PAM 677 en or rouge, autrement plus intéressante...

Caractéristiques techniques et Prix de vente :
Panerai Radiomir Firenze
- Réf. PAM 672
- Série limitée à 99 ex. en vente uniquement à la boutique Panerai de Florence
- Boîtier en acier AISI 316L
- Dimension du boîtier = 47mm Ø
- Fond saphir
- Cadran sandwich noir soleillé
- Fonctions = heures, minutes
- Calibre Panerai P.3000/F = mouvement mécanique à remontage manuel (21.600 alt/h - 3 jours de réserve de marche)
- Bracelet en cuir
- Etanchéité = 100m
- Prix de vente = 25.000 €