Omega Seamaster Aqua Terra Ultra Light : 55 grammes d'innovation

Par Pierre Gisclard, le 4 septembre 2019
De toute évidence, le département R&D d’Omega tourne à plein régime. Après la Planet Ocean Ultra Deep, la maison du Swatch Group dévoile la très high-tech Aqua Terra Ultra Light et ses 55 grammes. Partager cette Actualité

Diaporama = 11 photos presse

Le département R&D d’Omega semble tourner à plein régime ces derniers temps.
En effet, en cette année de célébration des 50 ans des premiers pas de l’Homme sur la Lune, l’inventeur de l’iconique chronographe Speedmaster porté par l’équipage d’Apollo 11  dévoile en à peine quelques semaines plusieurs montres innovantes qui forcent le respect.

Ainsi, le 21 juin dernier, Omega battait le record précédemment détenu par Rolex en envoyant une montre de plongée expérimentale à une profondeur de -10.928 mètres sous la surface des océans : la Seamaster Planet Ocean Ultra Deep Professional bénéficiant, grâce à diverses innovations, d’une étanchéité jusqu’à… 15.000 mètres !

De toute évidence, le département R&D d’Omega tourne à plein régime. Après la Planet Ocean Ultra Deep, la maison du Swatch Group dévoile la très high-tech Aqua Terra Ultra Light et ses 55 grammes lorsqu’elle est habillée de son bracelet tissu (ci-dessus).

La marque du Swatch Group revient aujourd’hui avec sa toute dernière création révolutionnaire baptisée Seamaster Aqua Terra Ultra Light.

S’il s’agit aussi d’une montre à vocation sportive et qu’elle fait appel également au titane, la comparaison s’arrête là.

Conçue en partenariat avec le célèbre golfeur Rory McIlroy, la vocation de cette nouvelle Seamaster est simple : offrir à son porteur un confort inégalé.
Pour y parvenir, Omega innove à divers titres.

La Seamaster Aqua Terra Ultra Light est tout d’abord majoritairement conçue en titane.
Mais pas n’importe lequel puisqu’il s’agit de titane gamma.

Ses excellentes propriétés mécaniques, sa grande résistance à la corrosion, à l’oxydation et aux changements de températures ainsi que sa faible densité en ont fait un matériau de choix pour notamment la conception de turbines d’avion.

Omega l’utilise ici pour la première fois et conçoit dans cet alliage le boîtier, le fond du boîtier et la couronne de remontoir de la Seamaster Aqua Terra Ultra Light.

Le titane est également de la partie côté moteur puisque l’inédit mouvement à remontage manuel qui anime la Seamaster Aqua Terra Ultra Light est également en partie (platine et ponts) forgé dans ce métal : le calibre Omega Co-Axial Master Chronometer 8928 Ti.

En atteste le poinçon y TiAl que vous remarquerez au dos de la corne à 10h.

Le titane, mais en version plus classique dans l’industrie horlogère puisqu’il s’agit de titane Grade 5, est le matériau utilisé par la maison pour concevoir le cadran de son nouveau modèle.

Arborant l’identitaire motif Teck de la collection Aqua Terra, Omega indique avoir procédé à un travail d’affinement de son épaisseur afin de gagner quelques précieux grammes tout en préservant sa résistance et plus généralement ses propriétés mécaniques.

Enfin, le titane est également de la partie côté moteur puisque l’inédit mouvement à remontage manuel qui anime la Seamaster Aqua Terra Ultra Light est également en partie (platine et ponts) forgé dans ce métal : le calibre Omega Co-Axial Master Chronometer 8928 Ti.

Visible comme il se doit derrière un fond équipé d’une glace saphir, ceci expliquant cela, ce tout nouveau mouvement est bien entendu et comme son nom à rallonge l’indique certifié, comme l’ensemble de la montre d’ailleurs, Master Chronometer.

La Seamaster Aqua Terra Ultra Light et son mouvement sont donc notamment parés pour affronter des champs magnétiques jusqu’à 15.000 gauss et pour afficher une formidable précision située dans une marge de tolérance comprise au minimum entre -0 et +5 secondes par jour.

Conçue en partenariat avec le célèbre golfeur Rory McIlroy, la vocation de cette nouvelle Seamaster est simple : offrir à son porteur un confort inégalé. Pour y parvenir, Omega innove à divers titres, la Seamaster Aqua Terra Ultra Light étant notamment équipée d’une couronne de remontoir escamotable.

Le résultat de l’usage du titane, outre son esthétique caractéristique, est à rechercher côté balance comme vous vous en doutez.
Ainsi, habillée de son bracelet additionnel en tissu, l’Omega Seamaster Aqua Terra Ultra Light ne pèse que… 55 grammes !

Afin d’en améliorer encore le confort de porter, Omega inaugure enfin une couronne de remontoir escamotable dans la carrure qui permettra d’éviter d’éventuels frottements sur le haut du poignet.

Mon avis :

Dans un univers aussi concurrentiel que celui de l’horlogerie haut de gamme, la recherche est l’une des clés du succès.
Parce qu’elle permet d’améliorer en permanence les produits (innovations, résistance, fiabilité, précision…).
Et parce qu’elle donne la possibilité de communiquer pour demeurer visible.

Omega le sait mieux que quiconque en y consacrant, avec l’appui des filiales du puissant Swatch Group, des moyens humains et financiers considérables.
Cette toute nouvelle Seamaster Aqua Terra Ultra Light illustre bien la démarche.

Elle inaugure une nouvelle application d’un alliage très prisé dans l’aéronautique.
Elle fournit l’occasion à Omega de produire à l’appui de son modèle un nouveau calibre.
Et elle embarque pour finir un nouveau type de couronne de remontoir.

Plus active et innovante que jamais, Omega dévoile la Seamaster Aqua Terra Ultra Light qui associe un boîtier forgé dans un nouveau matériau et une inédite couronne télescopique à un nouveau mouvement performant réalisé en titane. 55 grammes d’innovation déclinés en trois versions.

Concentrées dans un seul et unique modèle, la Seamaster Aqua Terra Ultra Light, ces innovations ont logiquement pour conséquence une addition salée - en l’occurrence 45.800 €.

Mais elles permettent à Omega, nonobstant le fait que la montre rencontre ou non son public, de dire au marché que la maison demeure plus active et innovante que jamais.
Sachant que les recherches entreprises pour aboutir à ces diverses innovations pourront trouver, en tout ou partie, d’autres applications dans le riche catalogue Omega - le système de couronne escamotable étant (de prime abord) celle que l’on imagine la plus facilement transposable à d’autres modèles.

Au-delà de ces considérations, l’Omega Seamaster Aqua Terra Ultra Light affiche un look très high tech et contemporain (voire futuriste) avec ses déclinaisons de teintes grises et noires, son boîtier à la fluidité organique et un confort probablement exceptionnel.

N’y aurait-il d’ailleurs pas un peu de Richard Mille dans cette Omega, avec un zéro (au bas mot) en moins ?
Les amateurs de montres (et de tennis) se rappellent bien entendu de la Richard Mille RM 27-02 Rafael Nadal lancée en 2015 affichant un poids aussi impressionnant que son prix : 19 grammes (bracelet inclus) pour… 777.000 € !

Omega Seamaster Aqua Terra Ultra Light : 55 grammes d’innovation au service du confort et de la fonctionnalité.

Caractéristiques techniques, Disponibilité et Prix de vente :
Omega Seamaster Aqua Terra Ultra Light
- Références :
    > 220.92.41.21.06.003 : grande seconde verte
    > 220.92.41.21.06.002 : grande seconde bleue
    > 220.92.41.21.06.001 : grande seconde rouge
- Montre certifiée Master Chronometer
- Boîtier en titane gamma de 41mm (Ø)
- Lunette en céramique
- Couronne télescopique en titane gamma
- Verre saphir bombé résistant aux rayures, traité antireflets double face
- Fond en titane gamma avec glace saphir
- Etanchéité = 150m
- Cadran en titane Grade 5 sablé rehaussé d’un motif rayé - Index en appliques - Aiguille des secondes en aluminium
- Calibre Omega Co-Axial Master Chronometer 8928 Ti, mouvement mécanique à remontage manuel certifié chronomètre par le COSC - échappement Co-Axial - Ponts et platine en titane céramisé - Balancier sans raquette avec spiral en silicium - Deux barillets montés en série - Réglage indépendant de l’aiguille des heures - 72h de réserve de marche
- Bracelets = bracelet en caoutchouc noir avec surpiqûres colorées + bracelet en tissu noir
- Prix de vente = 45.800 €
- Garantie = 5 ans
- Disponibilité = 2020