Omega et les Femmes : une histoire d'amour centenaire

Par Pierre Gisclard, le 2 octobre 2015
Si d'Omega vous ne connaissez que les Speedmaster et Seamaster pour Hommes, il vous faut impérativement visiter le nouveau site Time for Her retraçant l'implication de la marque auprès des Femmes. Partager cette Actualité

Diaporama = 14 photos
+ découvrez le catalogue actuel et les prix Omega

Le succès mondial des Speedmaster et Seamaster, deux montres à l'origine pour Hommes lancées par Omega dans les années 50, est tel qu'il serait presque de nature à faire de l'ombre au reste des collections de la marque.

Et en particulier à ses modèles destinés à la clientèle féminine - voir notre article Et si vous offriez une montre Omega à votre femme ?

Pourtant, la filiale du N°1 mondial de l'horlogerie propose sa première montre Femme dès 1902.

1955 : Omega dévoile la Ladymatic, l'une des premières montres à remontage automatique spécialement conçues pour les femmes. Elle sera produite durant près d'une génération.

Aujourd'hui, le catalogue Omega est riche de plusieurs centaines de références de modèles féminins répartis en 4 grandes collections : Constellation, Seamaster, Speedmaster et De Ville.

C'est sans doute pour rappeler à chacun sa légitimité et sa forte implication désormais centenaire auprès des femmes qu'Omega vient de lancer le site Internet intitulé Time for Her (accessible ici : Time for Her).

Très graphique et épuré, ce site propose notamment sous forme de vidéo une magnifique rétrospective de l'histoire liant Omega aux Femmes illustrée par Stéphane Manel.
Vous y découvrirez aussi des Femmes d'exception qui ont choisi Omega ou encore des Histoires à explorer que nous conte la blogueuse française Garance Doré.

En parallèle du lancement de ce site Internet qui sera régulièrement enrichi, Omega inaugurait il y a quelques jours aux côtés de son ambassadrice Nicole Kidman une exposition à Milan célébrant 100 ans d’histoire horlogère au féminin.

Destinée à voyager dans le monde entier au cours des mois à venir - avec une date en France en 2016 (affaire à suivre) -, cette expo intitulée Her Time constitue une occasion unique de découvrir une fascinante collection de montres Omega d'hier et d'aujourd'hui ainsi que d'anciennes publicités et d'illustrations vintage de la marque.

Point d'orgue de cette exposition : le lancement d'une nouvelle collection de montres Ladymatic.

Initialement lancée en 1955 et produite durant près d'une génération, l'Omega Ladymatic compte parmi les premières montres à remontage automatique spécialement conçues pour les femmes.

La toute nouvelle Omega Ladymatic Perles et Diamants se distingue par son bracelet qui ne ressemble à aucun autre et par ses diamants sertis neige dont la disposition semble à première vue aléatoire.

Mixant design et technologie, la collection Ladymatic se décline sur des boîtiers de 34mm de diamètre en or rouge ou jaune 18K, en acier inoxydable ou en une combinaison des deux matériaux.
Côté lunette, Omega propose des versions avec lunette polie et d'autres avec une lunette polie ou pavée de diamants sertis neige.

Habillées d'un bracelet assorti, les cadrans de ces montres Femmes sont ornés d’un motif Supernova en noir, blanc, marron, nacre, violet, rose ou gris dégradé et sont disponibles avec 11 index sertis de diamants.

La Ladymatic se décline d'ailleurs également dans une gamme Edition Joaillerie - des modèles associant matières précieuses, nacre, perles et diamants.

Enfin, parce que les femmes s'intéressent aussi à la mécanique horlogère, la marque motorise les Ladymatic avec le calibre Omega Co-Axial 8520/8521.

Equipé du spiral Omega en silicium Si14 exclusif, une innovation qui renforce sa résistance aux perturbations environnementales et aux chocs extérieurs, ces nouvelles Ladymatic sont aussi belles que fiables !

 

En lançant presque simultanément ce site Internet, cette exposition et cette nouvelle collection de Ladymatic, Omega confirme si besoin était à quel point les montres Femmes font plus que jamais partie de son ADN.