Omega Baselworld 2018 - les principales nouveautés et leurs prix

Par Pierre Gisclard, le 21 mars 2018
C'est le Jour J : Bâle 2018 vient d'ouvrir ses portes. Les principales nouveautés dévoilées par Omega : Seamaster 300, Seamaster 1948, Speedmaster Dark Side of the Moon Apollo 8... Photos presse. Partager cette Actualité

Diaporama = 16 photos presse en attendant nos photos Live

En attendant de vous proposer notre série photos complète des nouveautés Omega dévoilées à Bâle cette année et nos articles - un événement incontournable à suivre en ici : Baselworld 2018 Live : nouveautés Rolex, Omega, Patek... -, nous vous proposons de découvrir sans plus attendre quelques-unes des nouveautés majeures dévoilées par Omega cette année.

Si la marque amirale du Swatch Group célébrait l'année dernière un triple anniversaire Ô combien emblématique - les 60 ans de l'Omega Speedmaster, de la Seamaster 300 et de la Railmaster -, cette édition 2018 n'est pas en reste, bien au contraire !

Omega nous livre cette année de nouvelles Seamaster Diver 300M en introduisant à son catalogue la bagatelle de 14 versions inédites, dont 6 en acier inoxydable dont cette très belle version sur cadran noir décoré du célèbre motif ondoyant (désormais gravé au laser).

La marque nous livre en effet un cru de modèles inédits ou revisités allant de la Seamaster Diver 300M, entièrement revue et corrigée pour l'occasion, à des éditions Jeux Olympiques au design réussi où se mêlent choix de matériaux et de couleurs permettant à chaque amateur d'y trouver son compte.

Célébrant notamment les 70 ans de la Seamaster qui fait son apparition au catalogue Omega en 1948, la marque nous livre deux éditions limitées incarnant l’esprit de leurs aînées - ces aînées étant à l'origine les montres livrées par Omega au ministère de la Défense britannique pendant la Seconde Guerre Mondiale qui prendront, en 1948, une forme civile et seront baptisées Seamaster.

Ces éditions limitées anniversaire, la Seamaster 1948 Petite Seconde et la Seamaster 1948 Seconde Centrale, demeurent ainsi certes fidèles au design d’origine d’après-guerre mais embarquent en 2018 des calibres du XXIe siècle : les mouvements Master Chronometer 8804 et 8806 respectivement, bénéficiant comme leur nom l'indique de la certification Master Chronometer.

Baselworld 2018 témoigne d'ailleurs de l'avancée de cette jeune et performante famille de mouvement alliant robustesse, précision et résistance magnétique avec l'arrivée de deux nouveaux calibres certifiés Master Chronometer.

Demeurant dans la famille Seamaster, Omega nous livre cette année de nouvelles Seamaster Diver 300M en introduisant à son catalogue la bagatelle de 14 versions inédites, dont 6 en acier inoxydable et 8 mêlant or et acier inoxydable - toutes motorisées, cela va de soit, de calibres estampillés Master Chronometer (le 8800 en l'occurrence).

Au programme : un diamètre rehaussée à 42mm, une lunette en céramique gravée d'une échelle de plongée en Ceragold ou en émail blanc, un cadran, lui aussi en céramique polie, disponible en noir, bleu ou PVD couleur chrome et surtout décoré du célèbre motif ondoyant (désormais gravé au laser), des index en relief revêtus de Super-LumiNova ou encore une nouvelle valve à hélium qui adopte en 2018 une forme conique et dispose d'une nouvelle technologie qui permet de la manipuler sous l’eau...

Bien qu'il s'agisse de l'année des 70 ans de la Seamaster, Omega n'en oublie pas pour autant son légendaire chronographe Speedmaster en nous proposant la Speedmaster Calibre 1869 Apollo 8 Dark Side of the Moon embarquant lincroyable Calibre 1869 à remontage manuel.

En d'autres termes, c'est une version upgradée de sa Seamaster Diver 300M que nous livre Omega cette année à Baselworld.

La manufacture de Bienne nous en propose même une série limitée à 2.500 exemplaires dotée d'un boîtier en tantale qui rappelle l'une des références produites en 1993.

Bien qu'il s'agisse de l'année de la Seamaster, Omega n'en oublie pas pour autant son légendaire chronographe Speedmaster en nous proposant la Speedmaster Calibre 1869 Apollo 8.

Dérivée de la célèbre Dark Side of the Moon, cette nouvelle Speed se présente sur un boîtier en céramique noire de 44,25mm de diamètre pour une épaisseur de 13,80mm.

Mais surtout, cette pièce affiche un cadran squeletté et embarque, comme son nom l'indique, le Calibre 1869 à remontage manuel - absolument somptueux !

Autant de pièces dont il nous tarde de vous proposer des photos Live dans notre série consacrée aux nouveautés Omega Bâle 2018.

Prix des nouveautés Omega :
Omega Speedmaster Apollo 8 Dark Side of the Moon = 9.000 €
Omega Seamaster 1948 Petite Seconde = 6.200 €
Omega Seamaster 1948 Seconde Centrale = 5.200 €
Omega Seamaster Diver 300 acier sur acier = 4.500 €
Omega Seamaster Diver 300 acier sur caoutchouc = 4.400 €