Montres d'occasion : interview de Christian Odin - Cresus

Par Pierre Gisclard, le 10 décembre 2013
Le spécialiste de la vente de montres de luxe d'occasion et de montres neuves fait un point sur son activité : ouverture de boutiques, CA, nombre de montres vendues par jour, provenance... Exclusif ! Partager cette Actualité

Diaporama = 6 photos

Cresus, spécialiste de la vente de montres d'occasion et de bijoux, annonçait en avril 2013 avoir atteint un chiffre d'affaires de 10 millions d'euros et faisait part de son intention d'ouvrir dans le courant de l'année deux nouvelles adresses (à Aix-en-Provence et au Luxembourg), portant
ainsi à 5 le nombre de boutiques Cresus.
Christian Odin, fondateur de l'enseigne en 1993, fait pour nous un point sur son activité à fin novembre en répondant sans langue de bois à nos questions.

Fondateur de Cresus en 1993, Christian Odin est aujourd'hui à la tête d'un groupe qui réalise plus de 10 millions € de CA au travers de 6 boutiques et d'un site Internet.

The Watch Observer (TWO) :
L'année 2012 a été pour Cresus un très grand crû avec la vente de quelque 3.000 montres pour un CA global de 10 millions d'euros. Comment s'annonce 2013, à quelques petites semaines de la clôture de l'exercice ?
Christian Odin, Cresus :
L'année 2013 aura été une année très dense. Nous avons en effet ouvert comme nous l'annoncions les boutiques d'Aix-en-Provence et du Luxembourg. Mais nous avons également ouvert une deuxième boutique à Lyon - Cresus L'Atelier.
Située juste en face de notre adresse historique, ce nouvel espace sur 2 niveaux est un lieu pour acheter des montres bien entendu. Mais c'est également un lieu de services grâce à la présence permanente de 4 horlogers - que les clients peuvent voir travailler en direct : réparations diverses, réglage des montres, polissage (boîtes, verres plexi et bracelets), changement de cadrans, contrôle de l'étanchéité de votre montre, changement et mise à taille des bracelets, changement de piles pour les montres à quartz... etc.
Cresus l'Atelier est enfin un lieu dédié aux accessoires horlogers : vente de bracelets de montres, d'écrins (du simple étui de voyage aux meubles haut-de-gamme en passant par les watch winders), de beaux livres, de boutons de manchette horlogers, de ceintures en cuir...

TWO :
Et côté chiffre d'affaires, où en êtes-vous de votre ambitieuse prévision de 11 millions d'euros
pour 2013 ?
Christian Odin, Cresus :
Nous sommes en bonne voie pour les atteindre mais nous n'y sommes pas encore. Les dernières semaines de  l'année, avec les fêtes de Noël, seront déterminantes (NDLR : l'interview a été réalisée le 19/11/2013).
Nous réaliserons dans le pire des cas au minimum le même chiffre d'affaires qu'en 2012, sachant que l'exercice précédent était sur 13 mois - ce qui ne sera pas le cas en 2013, l'exercice étant sur
12 mois - et que le CA réalisé dans notre boutique du Luxembourg n'est pas consolidé dans le
CA global de Cresus, Cresus Luxembourg étant une société à part.
Nous serons quoiqu'il arrive en progression cette année.

TWO :
Combien la société Cresus vend-elle de montres chaque mois et quel est le panier moyen ?
Christian Odin, Cresus :
Cresus, au travers de l'ensemble de ses boutiques et de son site Internet, est le N°1 sur le marché des montres d'occasion en France en volume de montres vendues chaque année.
Nous éditons ainsi quelque 400 factures de vente chaque mois - NDLR : la vente de bijoux est incluse dans ce chiffre mais représente une part résiduelle - et le panier moyen d'achat est
de 2.500 € par client.

Cresus, N°1 de la vente de montres d'occasion en volume en France, n'exclut pas l'ouverture de nouvelles boutiques dans les années à venir.

TWO :
Quelles sont les marques les plus demandées en occasion et où vous approvisionnez-vous ?
Christian Odin, Cresus :
La marque la plus demandée en occasion reste, loin devant les autres, Rolex - voir nos annonces Rolex d'occasion. Nous rencontrons ainsi sur cette marque des difficultés d'approvisionnement liée à la forte demande : cela implique donc pour nous des coûts d'achat élevés et, par voie de conséquence, des marges plus faibles que sur les autres marques.
Viennent ensuite derrière Rolex les grandes marques incontournables : Jaeger-LeCoultre, Cartier, Patek Philippe, Vacheron Constantin, IWC...
Notre source d'achat principale, ce sont les particuliers via notre site Internet ou via nos boutiques. Ils viennent nous voir d'abord grâce à notre notoriété. Ensuite parce que nous menons une politique d'acquisition de clients sur Internet très active et qui représente un réel investissement. Pour être précis, le coût d'acquisition d'un nouveau client est de 80 €.
En complément de cette source d'approvisionnement, il nous arrive d'acheter ponctuellement les fonds de stocks de certains distributeurs agréés officiels.

TWO :
Quels sont les projets de Cresus pour 2014 et les années suivantes ?
Christian Odin, Cresus :
Nous allons poursuivre notre développement au travers d'un meilleur maillage du territoire français. Nous n'avons à ce jour par exemple pas de boutique à l'ouest de la France.
Nous allons également lancer un nouveau site Internet en 2014 avec de nouvelles fonctionnalités.
Mais tout ceci doit se faire de manière organisée. Nous disposons en effet aujourd'hui d'une équipe de 3 personnes à temps plein qui répondent aux 100 appels téléphoniques et aux 100 mails que nous recevons chaque jour, le site totalisant quant à lui 6.000 visiteurs quotidiennement.
Notre autre projet, auquel je travaille activement, c'est que les horlogers Cresus soient habilités à assurer le SAV des principales marques en recevant les formations adéquates, en ayant accès aux pièces détachées...

TWO :
Dernière question : un ou deux conseils en matière d'achat de montres ?
Christian Odin, Cresus :
Ce que je conseille toujours, c'est d'acheter la montre qui vous plaît : c'est le meilleur investissement que vous puissiez faire ! 

Informations complémentaires :
- accédez au site de Cresus
- découvrir les Prix des montres neuves Rolex et les Prix Jaeger-LeCoultre