Montres de luxe : vente aux enchères chez Bonhams

Par The Watch Observer, le 13 juin 2014
La maison de vente aux enchères Bonhams organisait le 11 juin dernier une vente de montres de luxe. Au programme, les habitués des salles de vente : Patek, Cartier, Jaeger, Rolex... Photos, prix... Partager cette Actualité

Diaporama = 25 photos

Spécialisée dans les domaines de l'art et des antiquités, la maison de vente aux enchères Bonhams est issue de la fusion de Bonhams & Brooks avec Phillips Son & Neale - la nouvelle entité ainsi constituée ayant par la suite racheté Butterfields.

C'est dans l'une de ses deux salles de vente majeures - celle de New Bond Street, à Londres - que s'est déroulée le 11 juin dernier une vente aux enchères de montres de luxe et de montres vintage.
Cette vente, dont les résultats ont dépassé les attentes des organisateurs, a vu environ 90% des lots présentés changés de main et a totalisé 1,5M£ - le même montant que la précédente vente de montres organisée par Bonhams en décembre 2013 !

Au nombre des pièces qui auront marqué de leur empreinte cette vente, on retiendra en particulier une montre rare signée George Daniels et adjugée au prix record de 181.536 €.

Les marques représentées lors de cette vente étaient les habituées des salles de vente aux enchères - avec, en particulier, une importante présence pour les maisons Jaeger-LeCoultre (découvrez les collections et les prix Jaeger-LeCoultre),
Patek Philippe, Vacheron Constantin,
Rolex (découvrez les collections actuelles et les prix Rolex), IWC et Cartier.

Au nombre des pièces qui auront marqué de leur empreinte cette vente, on retiendra en particulier une montre rare signée George Daniels - à qui l'on doit notamment l'invention de l'échappement co-axial qui équipe aujourd'hui un grand nombre des calibres Omega (découvrez les collections actuelles et les prix Omega). Cette montre automatique en or jaune 18K datant de 1999 et dotée d'un échappement co-axial s'est envolée au prix de 146.500 £ (soit environ 181.536 €) - un record jamais atteint par le passé pour une montre George Daniels.

Voici, de manière succincte, une sélection des pièces séduisantes qui ont trouvé preneur.
NB : cette liste suit l'ordre de défilement des photos du diaporama en précisant : marque / modèle / année / prix adjugé (en euros).

- Rolex Cosmograph Daytona Réf. 6262/6264 - 1971 - 104.213 €
- Jaeger-LeCoultre Memovox - 1964 - 3.717 €
- Heuer Daytona - 1981 - 3.097 €
- Rolex 'Double-Red' Sea-Dweller, Réf. 1665, Mark IV dial - 1973 - 12.391 €
- Patek Philippe Calendrier Perpétuel Platine Réf. 3940P - 2005 - 49.566 €
- IWC Régulateur or rose - 2007 - 13.940 €
- Cartier Asymétrique No.064/300 - 1996 - 7.744 €
- Rolex Explorer II Réf. 1655 - 1983 - 10.068 €
- Jaeger-LeCoultre Mark XI - 1945 - 3.717 €
- Vacheron Constantin en platine Réf. 48100 - 2004 - 8.519 €
- Rolex Chronographe Mono poussoir Réf. 2303 - 1930 - 27.881 €
- Laco montre d'aviateur de l'armée allemande - 1942 - 2.323 €
- Omega De Ville Réf. 5941.31.31 - 2000 - 7.744 €
- Rolex Cosmograph Daytona Paul Newman Réf. 6239 - 1968 - 77.447 €
- Breguet Réveil du Tsar classique Réf. 5707 - 2004 - 17.038 €
- George Daniels montre automatique en or jaune 18K - 1999 - 181.536 €
- Rolex Prince Réf. 971 - 1929 - 7.434 €
- Jaeger-LeCoultre Master Control 1000 hours Réf. 140.240.802 - 1997 - 13.166 €
- Heuer Monaco - 1970 - 6.970 €
- IWC Da Vinci Calendrier Perpétuel Phases de Lune Réf. 2831955 - 2000 - 6.505 €
- Rolex 'Double-Red' Sea-Dweller Réf. 1665 - 1971 - 18.587 €
- Audemars Piguet Royal Oak - 1995 - 7.744 €
- Rolex Daytona Réf. 6265 - 1986 - 20.136 €
- Jaeger-LeCoultre Duoplan - 1930 - 2.013 €
- Rolex Cosmograph Réf. 6239 - 1965 - 16.263 €