Mido Watch Design Contest : And the Winner is...

Par Pierre Gisclard, le 15 octobre 2015
Mido, qui se lance à l'assaut du marché français, vient de révéler le résultat de son concours de design horloger. Découvrez en exclusivité, en direct de Shanghai, le vainqueur et son original projet. Partager cette Actualité

Diaporama = 8 photos
+ profitez-en pour explorer les collections et les prix Mido

Fondée en 1918 à Soleure (Suisse), Mido, aujourd'hui filiale du Swatch Group aux côtés de marques telles qu'Omega (découvrez les collections et les prix Omega), Blancpain, Hamilton ou encore Breguet, rencontre un fort succès à l'étranger - et notamment en Amérique Latine et surtout en Asie (pour en savoir plus sur la marque, Mido : une marque de montres séduisantes).

Ses collections de montres automatiques associent en effet bienfacture, fiabilité, designs classiques et intemporels mais originaux à un rapport qualité / prix particulièrement attrayant.

Forte de ces atouts, Mido, dont les montres sont notamment en vente chez Bucherer Paris, se lance progressivement à l'assaut de l'Europe et plus particulièrement de la France.

Le Mido Watch Design Contest, un concours de design horloger d'une grande originalité, vient de prendre fin aujourd'hui à Shanghai avec l'annonce de son heureux vainqueur : le designer Sébastien Perret. Ci-dessus : son projet qui a remporté les votes du public.

Construisant sa notoriété sur le Vieux Continent - parce qu'il ne suffit malheureusement pas de produire des montres de qualité et de les proposer à des prix attractifs pour qu'elles se vendent -, la marque a organisé un concours de design horloger d'une originalité qui mérite d'être soulignée.
Celui-ci consistait à challenger trois designers professionnels rompus aux contraintes techniques de l'horlogerie et sélectionnés par les équipes Mido pour produire un prototype de montre directement inspiré de la célèbre tour de l'horloge du Palais de Westminster à Londres : la Tour Elizabeth, plus connue du grand public sous le nom de Big Ben.

Rappelons, pour ceux qui ne connaissent pas encore Mido, que ce projet s'inscrit dans la philosophie de la marque dont certaines des collections puisent directement leur inspiration dans l'architecture.
C'est notamment le cas de la collection Great Wall inspirée de la Muraille de Chine ou de la gamme All Dial inspirée du Colisée à Rome.

Pour ceux qui ne connaissent pas Big Ben et qui pourraient s'étonner de ce choix, qu'ils se rassurent : les dirigeants de Mido n'ont pas choisi la Tour Elizabeth au hasard !
En effet, haute de près de 100 mètres, Big Ben se caractérise notamment par la présence de quatre cadrans ronds de 7 mètres de diamètre (un sur chaque face de la célèbre tour) rythmés d'index chiffres romains, l'ensemble étant cerclé d'un chemin de fer.
De là à s'en inspirer pour concevoir une montre, il n'y avait qu'un pas - et surtout beaucoup de talent.

Les trois designers horlogers sélectionnés, Eric Giroud, Sébastien Perret et Lorenzo Vallone, dont la feuille de route était simple - partir d'un Calibre 80 et respecter un prix maximum de 1.500 CHF - ont ainsi dévoilé leur projet respectif le 30 juillet dernier - à découvrir ici : Concours de design horloger : les 3 projets de montres.

Il revenait ensuite au public de voter pour le projet le plus séduisant, les votes prenant fin le 30 septembre dernier.

Prendre fin ? Enfin pas tout à fait puisqu'il reste maintenant à donner corps à ce projet dont le premier des 500 exemplaires de cette série limitée sera dévoilé à l'occasion de BaselWorld 2016. Ci-dessus, la cérémonie de remise de prix organisée à Shanghai. Ci-dessus, Franz Linder, CEO Mido.

Nous voici aujourd'hui arrivés à l'issue de ce grand concours puisque Mido vient d'en annoncer officiellement le vainqueur, Sébastien Perret, au cours d'une conférence de presse donnée à Shanghai le 14 octobre 2015 au sein du Swatch Art Peace Hotel.

Sébastien Perret, qui avait abordé ce concours différemment de ses concurrents, a su marier avec dextérité les gènes Mido (et notamment ceux de la collection Commander) en y ajoutant quelques touches bien vues rappelant le célèbre monument.

S'il en résulte une montre que certains qualifieront peut-être de moins audacieuse que les deux autres, son projet, plus consensuel, a su remporter les votes d'un public (près de 100.000 votants !) qui s'est mis dans une position très pragmatique en se posant cette simple mais intelligente question que vous vous posez avant d'acquérir une montre : laquelle de ces trois montres aurais-je plaisir à porter ?

L'heureux gagnant de ce concours va désormais devoir passer aux choses sérieuses - si tant est qu'elles ne l'étaient pas jusqu'à présent - puisqu'il va lui falloir maintenant produire la montre qu'il a imaginée, celle-ci devant être dévoilée dans sa version finale au public lors de BaselWorld 2016 sous la forme d'une édition limitée à 500 exemplaires.

Une affaire à suivre bien entendu sur The Watch Observer qui vous en proposera dans les meilleurs délais des photos !
Et en attendant, félicitations à Sébastien Perret et à son équipe.