MB&F Arachnophobia : l'horloge de table de Spiderman ?

Par The Watch Observer, le 3 septembre 2015
MB&F qui vient de fêter ses 10 ans de création débridée ne s'est pas calmée malgré son récent anniversaire. En témoigne cette horloge de table en forme d'araignée mécanique réalisée avec L'Epée 1839. Partager cette Actualité

Diaporama = 8 photos

MB&F célébrait en juin dernier ses 10 ans d'existence en proposant un nouvel OVNI horloger :
la HMX.

L'horloger indépendant, dont la participation au SIHH 2016 vient tout juste d'être annoncée par la Fondation de la Haute Horlogerie, organisatrice du célèbre salon international, reprend la parole en cette rentrée en nous présentant une nouvelle création horlogère - et le mot n'est pas usurpé : Arachnophobia.

Sous une apparence que la marque qualifie d'insolite mais que les arachnophobes trouveront effrayante, cette araignée de luxe n’en est pas moins une horloge de table (et une horloge murale) dont les finitions ont été exécutées dans les règles de l’art.

Conçue et développée par MB&F, construite et fabriquée par L’Epée 1839 - la seule manufacture suisse spécialisée dans la production d’horloges de prestige -, Arachnophobia provient une fois encore de l’imagination fertile de Maximilian Büsser, amateur d’art et fondateur de MB&F.

Arachnophobia a été inspirée par la sculpture d’araignée géante baptisée Maman que Maximilian Büsser a eu l'occasion de découvrir à Genève et à Doha - une création en bronze, acier et marbre de Louise Bourgeois (1911 - 2010) qui mesure 9,27 x 8,91 x 10,24m.

On se réjouira de savoir qu'Arachnophobia n'est pas aussi volumineuse que la sculpture qui l’a inspirée : elle affiche en effet 405mm de diamètre lorsqu'elle est suspendue à un mur avec les pattes pleinement déployées.
Suffisamment en tout cas pour faire forte impression voire devenir un objet de cauchemar pour ceux qui n'apprécient pas ce type de bestioles !

Maximilian Büsser a ainsi développé Arachnophobia en collaboration avec L’Epée 1839.

Jouant à fond la carte du réalisme, L’Epée a développé un système qui permet d’accrocher Arachnophobia au mur - un loquet novateur placé sous le mouvement s’accrochant à un support mural en acier...

Un mouvement d’horloge haut de gamme a été transformé pour représenter la tête et le torse mécaniques de l’araignée.
Le corps est quant à lui surmonté d’un dôme noir, marqué de chiffres blancs représentatifs des heures et des minutes et caractéristiques des productions MB&F.

Largement dévoilé, le mouvement aux finitions raffinées de l’aranéide bénéficie d’une impressionnante autonomie de huit jours.
D’importants mécanismes prennent place de part et d’autre de l’abdomen - qui office de cadran - d’Arachnophobia : la tête abrite le régulateur à balancier (et un jeu de mâchoires au cas où elle aurait un petit creux durant la nuit !) alors que l’autre extrémité contient le barillet qui fournit l’énergie au mouvement.

Les huit pattes gracieuses reliées à l’abdomen sont articulées par des rotules.
Elles peuvent dès lors pivoter pour faire en sorte qu'Arachnophobia se tienne debout sur un bureau ou se déploie à plat sur un mur.
Une troisième position procure un plaisir visuel aux amateurs d’araignées géantes : les pattes antérieures peuvent être poussées en avant, les autres demeurant en position debout.
L’araignée semble ainsi prête à attaquer !

MB&F décline Arachnophobia en deux éditions, l'une noire dont les pattes sont en aluminium injecté, avec finition main et laquage - la plus réaliste des 2 versions - et l'autre plaquée or jaune avec des pattes en laiton doré.

Forte de 218 composants, tous (hormis les rubis) usinés et terminés dans l’atelier suisse de L’Epée, Arachnophobia n'a pas été aisée à concevoir, en particulier ses pattes, le défi consistant à fabriquer des pattes articulées et réalistes tout en reproduisant fidèlement le design original de MB&F.
Elles devaient par ailleurs être conformes aux standards de la haute horlogerie et se prêter comme il se doit à des finitions main.

Pour obtenir exactement la géométrie voulue, L’Epée a proposé la solution novatrice du moulage par injection du métal - un procédé très commun pour les plastiques qui l’est moins pour les métaux.
Ce procédé de fabrication implique l’injection de matière (ici du métal) dans un moule.
La matière, d’abord chauffée à haute température, est forcée dans la cavité du moule.
Ensuite, on la laisse refroidir et prendre la forme désirée avant de la retirer du moule.

Et Arnaud Nicolas (CEO de L’Epée) de préciser : "Toutes les finitions sont réalisées à la main par des maîtres de la spécialité qui meulent, brossent et polissent les pattes avant de les plaquer ou de les laquer selon la version."

Aussi effrayante (ou impressionnante, selon les affinités de chacun) soit-elle, il y a fort à parier que MB&F présentera Arachnophobia lors du SIHH 2016, nous fournissant l'occasion de la photographier ! Affaire à suivre...

Caractéristiques techniques et Prix de vente :
MB&F Arachnophobia
- 2 versions = une version noire et une version plaquée or jaune 18 carats
- Heures et minutes = deux aiguilles incurvées tournent sur un dôme central pour indiquer les heures et minutes / ce dôme porte les chiffres caractéristiques de MB&F
- Mouvement L’Epée développé et manufacturé à l’interne : Fréquence du balancier = 18.000 A/h / Réserve de marche = 8 jours / Nombre total de composants = 218 / Rubis = 11 / Système anti-chocs Incabloc / Mouvement en laiton plaqué palladium ou or / Remontage manuel du mouvement sous l’horloge actionné par la clé / Finitions mouvement = Côtes de Genève, anglage, polissage, sablage, satinage circulaire et vertical
- Dimensions d'Arachnophobia : Hauteur (pattes relevées) = 203mm / Diamètre de l’horloge (pattes allongées) = 405mm
- Dimensions du mouvement = 75,3 x 134,9 x 63,8mm
- Poids : version plaquée or jaune = 1,96kg / version noire = 0,98kg
- Prix de vente =
   > version noire = 15.700 €
   > version plaquée or jaune = 17 900 €