L'Omega Speedmaster Skywalker X-33 homologuée par l'Agence spatiale européenne (ESA)

Par Pierre Gisclard, le 17 décembre 2014
Testée et homologuée par l'ESA, l'Omega Speedmaster Skywalker X-33, digne descendante de la Speedmaster, fera désormais partie de l'équipement standard fourni aux astronautes par l'agence spatiale. Partager cette Actualité

Diaporama = 9 photos
+ profitez-en pour explorer le catalogue actuel et les prix Omega

Les premiers tests horlogers effectués par une agence spatiale, en l'occurrence la NASA, remontent aux années 1964 et 1965.
A l'issue d'une batterie d'épreuves impitoyables, la NASA homologuait l'Omega Speedmaster - qui prendra quelques années plus tard le nom d'Omega Speedmaster Moonwatch - pour toutes les missions spatiales habitées à venir.

Depuis cette date, le destin de ce chronographe d'exception devenu une légende horlogère est étroitement lié à l'agence spatiale américaine et plus globalement à l'histoire de la conquête de l'espace.

L'homologation récente de la Speedmaster Skywalker X-33 par l'Agence spatiale européenne (ESA) constitue à ce titre une nouvelle étape pour cette montre intemporelle.

La nouvelle Speedmaster Skywalker X-33, récemment testée et homologuée par l'ESA, marque une nouvelle étape dans la longue histoire qui lie la légendaire Omega Speedmaster à la conquête de l'espace.

Créée à l'origine en 1998 sur la base d'un projet de l'ESA déposé par le spationaute Jean-François Clervoy et apparue sous le nom de Speedmaster Professional X-33, cette montre de sport version 2014 embarquant un mouvement à quartz a été soumise par l'ESA à une série de cinq tests impitoyables : radiations spatiales, dépressurisation et repressurisation, vibrations intenses destinées à simuler celles subies par les occupants d'une navette spatiale lors de son lancement, tests centrifuges avec vitesse atteignant 5 G et 7 G et enfin analyses de performance sous des températures de vide spatial extrême allant
de -45 à +75°C.
Vous l'aurez compris : on ne badine pas avec les tests à l'ESA !

Bien entendu, chaque montre ainsi martyrisée fait l'objet d'un contrôle visuel et d'une vérification de son bon fonctionnement avant et après chaque épreuve.

Ayant passé avec brio ces séances de torture, l'Omega Speedmaster Skywalker X-33 est parée pour vous accompagner dans la vie de tous les jours.

Version réactualisée et optimisée de la Professional X-33, son aînée de 1998, la Skywalker X-33 affiche un boîtier titane masculin de 45mm de diamètre coiffée d'une lunette céramique et embarque le calibre Omega 5619.

Ce mouvement de chronographe à quartz multifonctions muni d'un circuit intégré à compensation thermique offre une riche palette de fonctions utiles également sur Terre : heures, minutes, secondes, 3 fuseaux horaires, 3 alarmes, chronographe, compte-à-rebours, quantième perpétuel (jour, date, mois, année et numéro de semaine), fonctions MET (Mission Elapsed Time) et
PET (Phase Elapsed Time) et indicateur de fin de vie de la pile.

De quoi satisfaire (aussi) les amateurs de montres et les nombreux fans d'Omega !

Caractéristiques techniques et prix de vente :
Omega Speedmaster Skywalker X-33
- Réf. 318.90.45.79.01.001
- Boîtier en titane Grade 2 de 45mm (Ø)
- Verre saphir résistant aux rayures, traité antireflets double face
- Lunette en céramique avec échelle en nitrure de chrome revêtue de Super-LumiNova
- Cadran noir
- Calibre Omega 5619 (mouvement à quartz - réserve de marche = 24 mois)
- Etanchéité = 30m
- Prix France public = 4.350 €