Junghans max bill or pâle : l'élégance à petit prix

Par Pierre Gisclard, le 30 août 2018
Aux côtes de la Meister Chronoscope Terrassenbau, Junghans a dévoilé deux nouvelles itérations de sa célèbre et sobrissime max bill. Au programme : un design épuré servi par des teintes chaudes. Partager cette Actualité

Diaporama = 7 photos Live

Junghans étoffe en 2018 sa ligne max bill, une gamme de montres classiques automatiques et à quartz, déclinées aussi bien en versions 3 aiguilles que chronographes.

Bref retour en arrière.

Au début des année 1950, Junghans confie au suisse Max Bill, sculpteur, architecte, peintre, designer..., la réalisation d'une horloge de cuisine.
Le succès est tel que l'artiste, disciple du Bauhaus, conçoit dès 1961 sa première montre-bracelet pour l'horloger allemand - une première qui est à l'origine de l'un des piliers du catalogue actuel de la marque établie à Schramberg, enrichi chaque année de nouvelles références.

Tranchant avec les coloris classiquement adoptés par la gamme max bill (argenté ou noir), ces deux montres automatiques masculines signées Junghans affichent un visage argenté mat à la finition gris clair et s'habillent d'un bracelet en cuir gris.

Cette année, Junghans innove en termes teintes.

Alors que la collection max bill se compose de montres dotées de boîtiers en acier poli, ces deux nouvelles venues affichent un boîtier acier qui a bénéficié d'un traitement PVD couleur or pâle.

Jouant la carte de la cohérence, Junghans anime ses max bill d'aiguilles de la même couleur que celle de la boîte.

Tranchant avec les coloris classiquement adoptés par la gamme (argenté ou noir), ces deux montres automatiques masculines affichent un visage argenté mat à la finition gris clair et s'habillent d'un bracelet en cuir gris.

Notre avis :

Ces deux nouvelles max bill de Junghans reprennent les codes minimalistes identitaires et séduisants de la gamme : boîte fine et simple, dimensions très raisonnables (38mm de diamètre), cadran bombé ponctué ou non de chiffres arabes ou encore verre bombé en Plexiglas.

Ces nouvelles Junghans max bill reprennent les codes minimalistes identitaires de la gamme : boîte fine et simple, dimensions très raisonnables, cadran bombé ponctué ou non de chiffres arabes ou encore verre bombé en Plexiglas. L'horloger allemand y ajoute cette fois-ci des coloris chauds. C'est simple, très beau, chic et... particulièrement abordable.

L'horloger allemand y ajoute cette fois-ci des coloris chauds dont vous apprécierez la douceur : traitement PVD or pâle pour la boîte, finition gris clair pour le cadran et teinte qui tire sur le taupe pour le bracelet.
L'ensemble confère au modèle un air très vintage et une petite touche luxueuse qui n'a pourtant rien d'ostentatoire.

C'est simple, très beau, chic et... particulièrement abordable.

A noter : Junghans décline également ces deux nouveautés au féminin (32,7mm Ø et mouvement à quartz).

Caractéristiques techniques et Prix de vente :
Junghans max bill
- Références :
     > 027/7805.00 (cadran index bâton)
     > 027/7806.00 (cadran chiffres arabes)
- Boîtier en acier, traitement PVD couleur or pâle
- Dimensions = 38mm (Ø) x 10mm (épaisseur)
- Verre = Plexiglas trempé et doté d’un revêtement résistant aux rayures
- Etanchéité = 30m
- Cadran argenté mat à finition gris clair, marquages avec revêtement luminescent Super-LumiNova respectueux de l’environnement
- Aiguilles à revêtement luminescent Super-LumiNova respectueux de l’environnement
- Mouvement automatique J800.1 avec réserve de marche de 38h
- Bracelet cuir et boucle ardillon en acier PVD or pâle
- Prix de vente = 995 € (quelle que soit la version)
- Modèles Femmes = 545 €